Aller au contenu

LES JEUNES S’INTERROGENT

Comment puis-je éduquer ma conscience ?

 Parmi ces quatre choses, à quoi peux-​tu comparer ta conscience ?

  •   Une boussole

  •   Un miroir

  •   Un ami

  •   Un juge

 Les quatre réponses sont exactes. Voyons pourquoi.

 Qu’est-​ce que la conscience ?

 La conscience est un sentiment intérieur de ce qui est bien ou mal. La Bible la compare à une loi ‘écrite dans le cœur’ des humains (Romains 2:15). La conscience nous permet de porter un jugement sur ce que nous avons fait ou sur ce que nous sommes sur le point de faire.

  •   Ta conscience est comparable à une boussole. Elle te guide dans la bonne direction afin de t’éviter des problèmes.

  •   Ta conscience est comparable à un miroir. Elle reflète tes valeurs morales, te permettant ainsi de savoir quel genre de personne tu es intérieurement.

  •   Ta conscience est comparable à un ami. Elle peut te donner de bons conseils et t’aider à réussir ce que tu fais, à condition bien sûr de l’écouter.

  •   Ta conscience est comparable à un juge. Elle t’accuse quand tu fais quelque chose de mal.

Une bonne conscience peut t’aider à prendre de sages décisions.

 Conclusion : Ta conscience est indispensable 1) pour prendre de sages décisions et 2) pour réparer tes erreurs.

 Pourquoi éduquer ta conscience ?

 La Bible dit de ‘garder une bonne conscience’ (1 Pierre 3:16). Mais si ta conscience n’est pas éduquée, ce sera difficile à faire.

 « Je mentais à mes parents pour ne pas leur dire où j’allais. Au début, ma conscience me travaillait, mais avec le temps, ça n’était plus vraiment un problème » (Jennifer).

 La conscience de Jennifer l’a finalement poussée à dire à ses parents ce qui se passait et à arrêter de leur mentir.

 Qu’en penses-​tu ? La conscience de Jennifer aurait-​elle pu l’alerter plus tôt ?

 « C’est difficile et stressant de mener une double vie. Mais une fois que ta conscience t’a permis de prendre une mauvaise décision, c’est plus facile après de prendre d’autres mauvaises décisions » (Matthew).

 Certains ne tiennent absolument pas compte de leur conscience. Ils ont « perdu tout sens moral », dit la Bible (Éphésiens 4:19). Ou, comme le dit la Bible en français courant : « Ils ont perdu tout sentiment de honte. »

 Qu’en penses-​tu ? Ceux qui ne ressentent aucune culpabilité après avoir fait quelque chose de mal, vivent-​ils vraiment mieux ? Quels problèmes rencontreront-​ils inévitablement ?

 Conclusion : Pour garder une bonne conscience, tes « facultés de discernement » doivent être « exercées, par l’usage, à distinguer et le bien et le mal » (Hébreux 5:14).

 Comment peux-​tu éduquer ta conscience ?

 Pour éduquer ta conscience, tu as besoin d’une norme, servant de référence, à laquelle tu peux comparer tes actions. Certains suivent les normes fixées par :

  •   leur famille et leur culture.

  •   des jeunes de leur âge.

  •   des célébrités.

 Cependant, les normes de conduite qu’on trouve dans la Bible sont supérieures. Ce n’est pas étonnant, puisque la Bible est « inspirée de Dieu », celui qui nous a créés et qui sait donc ce qu’il y a de mieux pour nous (2 Timothée 3:16).

 Voyons quelques exemples de normes bibliques.

 LA NORME : « Nous voulons bien nous conduire en toutes choses [« nous conduire honnêtement parmi tous », Bible de Maredsous] » (Hébreux 13:18).

  •   Si tu es tenté de tricher à un examen, de mentir à tes parents ou de voler, quel effet cette norme peut-​elle avoir sur ta conscience ?

  •   À ton avis, si ta conscience te pousse à être honnête en toutes choses, quels bienfaits en retireras-​tu dès maintenant et dans l’avenir ?

 LA NORME : « Fuyez toute conduite sexuelle immorale » (1 Corinthiens 6:18).

  •    Si tu es tenté de regarder de la pornographie ou d’avoir des relations sexuelles avant le mariage, quel effet cette norme peut-​elle avoir sur ta conscience ?

  •   Si ta conscience te pousse à fuir toute conduite sexuelle immorale, quels bienfaits en retireras-​tu dès maintenant et dans l’avenir ?

 LA NORME : « Devenez bons les uns pour les autres, pleins d’une tendre compassion, vous pardonnant volontiers les uns aux autres » (Éphésiens 4:32).

  •    Si tu te disputes avec un ami ou avec ton frère ou ta sœur, comment cette norme peut-​elle t’influencer ?

  •   Si ta conscience te pousse à être compatissant et à pardonner, quels bienfaits en retireras-​tu dès maintenant et dans l’avenir ?

 LA NORME : « Jéhovah [...] déteste toute personne qui aime la violence » (Psaume 11:5).

  •    Comment cette norme devrait-​elle influencer tes choix de films, d’émissions de télévision ou de jeux vidéo ?

  •   Si ta conscience te pousse à rejeter les divertissements violents, quels bienfaits en retireras-​tu dès maintenant et dans l’avenir ?

 FAIT VÉCU : « Certains de mes copains jouaient à des jeux vidéo violents. Et moi aussi j’y jouais. Et puis, mon père m’a interdit de jouer à ces jeux. Du coup, je n’y jouais que quand j’allais chez mes copains. Quand je rentrais chez moi, je ne disais rien à mes parents. Mon père me demandait ce qui n’allait pas, mais je lui disais que tout allait bien. Mais un jour, j’ai lu Psaume 11:5 et je me suis senti mal par rapport à ce que je faisais. J’ai compris que je devais arrêter de jouer à ces jeux vidéo. Et cette fois-​ci, je l’ai vraiment fait. Mon exemple a encouragé un de mes copains à arrêter lui aussi de jouer à des jeux vidéo violents » (Jeremy).

 Qu’en penses-​tu ? À partir de quel moment la conscience de Jeremy l’a-​t-​elle travaillé, et à partir de quel moment l’a-​t-​il écoutée ? Qu’est-​ce que l’histoire de Jeremy t’apprend ?

 Conclusion : Ta conscience reflète qui tu es et quelles sont tes valeurs. Qu’est-​ce que ta conscience révèle sur toi ?