Aller au contenu

LES JEUNES S’INTERROGENT

Est-​ce que je devrais me faire baptiser ? (1re partie) : La signification du baptême

 Chaque année, beaucoup de jeunes qui ont grandi dans une famille Témoin de Jéhovah se font baptiser. Est-​ce que, toi aussi, tu y penses ? Dans ce cas, tu dois d’abord comprendre ce que signifie se vouer à Dieu et se faire baptiser.

 Le baptême, c’est quoi ?

 Le baptême dont parle la Bible se fait par immersion complète dans l’eau, ce n’est pas un baptême par aspersion. Ce baptême symbolise quelque chose de très important.

  •   Être baigné complètement dans l’eau lors du baptême montre publiquement qu’on ne vit plus pour soi-​même.

  •   Le fait de sortir de l’eau montre qu’on commence une nouvelle vie : on vit pour faire la volonté de Dieu.

 Quand on se fait baptiser, on reconnaît publiquement que Jéhovah est en droit d’établir les normes du bien et du mal, et on rend publique notre promesse de faire ce que Jéhovah demande de nous.

 Réfléchis à ceci : Qu’est-​ce qui devrait te pousser à vouloir t’engager publiquement à obéir à Jéhovah toute ta vie ? Voir 1 Jean 4:19 et Révélation 4:11.

 Que signifie se vouer à Dieu ?

 Avant de te faire baptiser, tu dois vouer ta vie à Jéhovah en privé. Comment ?

 Dans une prière personnelle, tu promets à Jéhovah de le servir pour toujours, de faire tout ce qu’il demande, peu importe la situation et peu importe ce que les autres feront.

 Le baptême rend public ce vœu fait en privé. Il indique aux autres que tu ne t’appartiens plus mais qu’à partir de maintenant, tu appartiens à Jéhovah (Matthieu 16:24).

 Réfléchis à ceci : Pourquoi ta vie sera meilleure si tu appartiens à Jéhovah ? Voir Isaïe 48:17, 18 et Hébreux 11:6.

 Pourquoi le baptême c’est important ?

 Jésus a indiqué que, pour être son disciple, il faut se faire baptiser (Matthieu 28:19, 20). Le baptême est donc une condition requise pour être chrétien. D’ailleurs, la Bible dit que le baptême est indispensable pour être sauvé (1 Pierre 3:21).

 Mais si tu te fais baptiser, il faut que ce soit par amour pour Jéhovah et par reconnaissance pour ce qu’il a fait pour toi. Tu devrais avoir le même état d’esprit que le psalmiste, qui a écrit : « Que puis-​je rendre à Jéhovah pour tout le bien qu’il m’a fait ? [...] J’appellerai le nom de Jéhovah. Je m’acquitterai des vœux que j’ai faits à Jéhovah » (Psaume 116:12-14).

 Réfléchis à ceci : Quel bien Jéhovah t’a-​t-​il fait et que peux-​tu lui rendre ? Voir Deutéronome 10:12, 13 et Romains 12:1.