Aller au contenu

LES JEUNES S’INTERROGENT

La puberté : comment est-​ce que je peux gérer cette période ?

« La puberté, ce n’est pas drôle pour les filles. C’est douloureux, c’est sale, c’est déroutant. On a l’impression que tout ce qui touche à la puberté est mauvais » (Oksana).

« J’étais heureux et puis, d’un coup, je me suis senti triste. Je ne sais pas si c’est normal pour les garçons, mais c’est ce qui s’est passé pour moi » (Brian).

On peut comparer la puberté à des montagnes russes : c’est à la fois palpitant et angoissant ! Comment peux-​tu gérer les hauts et les bas ?

 Qu’est-​ce que la puberté ?

Pour faire simple, la puberté est une étape de la vie qui te propulse à l’âge adulte. C’est à ce moment-​là que ton corps subit les changements physiques et affectifs qui te permettront d’avoir des enfants.

Bien sûr, cela ne veut pas dire que tu es prêt à être père ou mère. La puberté est un signe qui te montre que tu quittes l’enfance, ce qui pourrait te rendre à la fois triste et impatient(e).

Quiz : Selon toi, à quel âge commence normalement la puberté ?

  • 8 ans

  • 9 ans

  • 10 ans

  • 11 ans

  • 12 ans

  • 13 ans

  • 14 ans

  • 15 ans

  • 16 ans

Réponse : La puberté peut commencer à tous ces âges.

Cela veut dire que tu ne dois pas être trop inquiet(e) si tu es au milieu de l’adolescence et que tu n’as pas commencé ce processus, ou alors que tu as moins de dix ans et que tu as commencé. La puberté a son propre calendrier biologique, tu ne peux rien y faire.

Comme les montagnes russes, la puberté peut être à la fois palpitante et angoissante. Mais tu peux apprendre à gérer les hauts et les bas.

 Changements dans le domaine physique

Pendant la puberté, le changement qui semble le plus évident est une brusque poussée de croissance. Le problème, c’est que toutes les parties de ton corps ne grandissent pas à la même vitesse. Alors ne sois pas surpris(e) si tu es un peu maladroit(e). Sois sûr que les choses s’équilibreront avec le temps.

La puberté s’accompagne d’autres changements physiques.

La puberté chez les garçons :

  • Croissance des organes génitaux

  • Augmentation de la pilosité au niveau du pubis, des aisselles et du visage

  • Changement de la voix

  • Érections involontaires et émissions nocturnes

La puberté chez les filles :

  • Développement de la poitrine

  • Augmentation de la pilosité au niveau du pubis et des aisselles

  • Premières règles

La puberté tant chez les garçons que chez les filles

  • Odeur corporelle, causée par la transpiration et les bactéries

    Un conseil : Tu peux contrôler ton odeur corporelle en te lavant fréquemment et en utilisant un déodorant.

  • Acné, provoquée par des bactéries qui se trouvent dans les glandes sébacées

    Un conseil : Même s’il n’est pas facile de lutter contre l’acné, te laver souvent le visage en utilisant des nettoyants spécifiques peut t’aider à améliorer les choses.

 Changements dans le domaine affectif

La poussée d’hormones, à l’origine des changements physiques lors de la puberté, peut te bouleverser. Tu auras peut-être même de fortes sautes d’humeur.

« Un jour, tu pleures, et le lendemain, tout va bien. Tu es en colère, et la minute d’après, tu es enfermé(e) dans ta chambre en train de déprimer » (Oksana).

De nombreux jeunes en pleine puberté se sentent très timides, comme si tout le monde les regardait et les jugeait. En plus, le fait que leur apparence change n’aide pas !

« Quand j’ai commencé à grandir, je ne me tenais pas droite exprès et je portais de grandes chemises. Même si je savais que mon corps changeait, je me sentais vraiment mal à l’aise. Ce n’était pas naturel » (Janice).

Le plus grand changement d’ordre affectif que tu vas rencontrer, c’est de voir différemment l’autre sexe.

« J’ai arrêté de penser que les garçons étaient agaçants. Certains étaient même plutôt attirants, et l’idée de tomber amoureuse n’était peut-être pas si mauvaise après tout. En fait, “qui aime qui” était devenu le sujet de conversation à la mode » (Alexis).

Lors de la puberté, certains jeunes se sentent attirés par quelqu’un du même sexe qu’eux. Si cela t’arrive, ne pense pas que tu es homosexuel(le). Souvent, ces sentiments disparaissent avec le temps.

« Comme je me comparais énormément avec d’autres garçons, j’ai commencé à me sentir attiré par eux. Ce n’est qu’à la fin de mon adolescence que j’ai commencé à être attiré par les filles. Les sentiments homosexuels font partie de mon passé » (Alan).

 Ce que tu peux faire

  •  Essaie d’adopter un point de vue positif. La puberté est un changement physique et affectif indispensable. Tu peux avoir confiance dans les paroles du psalmiste David : « J’ai été fait d’une manière étonnante et merveilleuse » (Psaume 139:14, Bible annotée).

  • Ne te compare pas et résiste à l’envie de te préoccuper avant tout de ton image. La Bible dit : « Un homme voit ce qui est visible, mais Jéhovah, lui, voit ce qu’il y a dans le cœur » (1 Samuel 16:7).

  • Fais suffisamment de sport et repose-toi. Si tu dors suffisamment, tu te mettras moins facilement en colère, tu seras moins stressé(e) et moins déprimé(e) au cours de la journée.

  • N’accepte pas toutes les pensées négatives te concernant. Tout le monde t’observe-​t-​il à ce point ? Même si on te fait des remarques sur tes changements physiques, prends du recul. La Bible dit : « Ne fais pas attention à tout ce que les gens racontent » (Ecclésiaste 7:21, Parole de Vie).

  • Apprends à maîtriser tes désirs sexuels pour qu’ils ne guident pas tes décisions. La Bible dit : « Fuyez toute conduite sexuelle immorale ! [...] Celui qui commet des actes sexuels immoraux pèche contre son propre corps » (1 Corinthiens 6:18).

  • Parle à un de tes parents ou à un adulte en qui tu as confiance. C’est vrai que la conversation pourra sembler bizarre au début. Mais l’aide que tu recevras vaudra la peine d’avoir fait cet effort (Proverbes 17:17).

Conclusion : La puberté comporte ses difficultés. Malgré cela, elle t’offre aussi une merveilleuse possibilité de grandir : pas seulement physiquement, mais aussi mentalement, affectivement et spirituellement (1 Samuel 2:26).