Aller au contenu

LES JEUNES S’INTERROGENT

Pourquoi s’excuser ?

Pourquoi s’excuser ?

 Imagine les situations suivantes :

  1.   Un de tes professeurs te reproche de t’être mal comporté pendant un cours.

     Dois-​tu t’excuser auprès de ce professeur, même si tu penses qu’il s’est énervé pour pas grand-chose ?

  2.   Une de tes amies découvre que tu as dit des choses méchantes sur elle.

     Est-​ce que tu dois demander pardon à ton amie même si, pour toi, tu n’as dit que la vérité ?

  3.   Tu as mal parlé à ton père parce qu’il t’a énervé.

     Est-​ce que tu dois demander pardon à ton père, même si tu trouves que c’est lui qui a cherché la dispute ?

 La réponse à ces trois questions est « oui ». Mais pourquoi faut-​il s’excuser, même quand on pense que les torts sont partagés ?

 Pourquoi s’excuser ?

  •   S’excuser, c’est faire preuve de maturité. Quand tu reconnais avoir dit ou fait quelque chose de mal, tu montres que tu travailles sur toi-​même. Tu es en train d’acquérir des qualités qui te seront très utiles une fois adulte.

     « Si on est humble et patient, c’est plus facile de demander pardon et d’écouter ce que l’autre veut dire » (Rachel).

  •   S’excuser, ça permet de se réconcilier. Quelqu’un qui s’excuse montre que, pour lui, le plus important c’est de faire la paix, et pas de prouver que c’est lui qui a raison, et l’autre qui a tort.

     « Même si tu penses que tu n’as rien à te reprocher, dis-​toi que le plus important, c’est de faire la paix. Ce n’est pas si compliqué de demander pardon, mais ça peut sauver une amitié » (Miriam).

  •   S’excuser, ça fait du bien au moral. Tu peux te sentir très mal après avoir dit ou fait quelque chose qui a blessé quelqu’un. Mais une fois que tu te seras excusé, tu te sentiras beaucoup plus léger *.

     « Ça m’est arrivé de parler méchamment à mon père ou à ma mère. Après je m’en voulais, mais je n’arrivais pas à m’excuser. Puis quand je me décidais à demander pardon, j’étais soulagée, parce la paix était revenue dans ma famille » (Nia).

    On porte un poids très lourd quand on regrette ce qu’on a dit ou fait à quelqu’un ; mais une fois qu’on s’est excusé, on se sent plus léger.

 Est-​ce que c’est facile de s’excuser ? Non ! Dena, une jeune qui a souvent dû s’excuser après avoir manqué de respect à sa mère, le reconnaît : « J’ai du mal à demander pardon. J’ai l’impression d’avoir une boule dans la gorge qui m’empêche de parler ! »

 Comment demander pardon ?

  •   Si possible, excuse-​toi face-à-face. Quand tu demandes pardon en direct, la personne que tu as blessée peut ressentir que tes excuses sont sincères. S’excuser par texto, ce n’est pas la meilleure méthode. Un message d’excuse, ça peut faire impersonnel et c’est beaucoup moins convaincant, même si tu ajoutes un émoticône qui représente un visage triste.

     Une suggestion : Si tu ne peux pas t’excuser face-à-face, pourquoi ne pas le faire par téléphone ou en envoyant une petite lettre ? Quelle que soit la méthode, réfléchis soigneusement à ce que tu vas dire.

     Conseil de la Bible : « Le cœur du juste prépare soigneusement sa réponse » (Proverbes 15:28, note).

  •   Excuse-​toi dès que possible. Si tu attends trop longtemps pour régler une situation, l’incident va prendre des proportions plus importantes, et le malaise va grandir entre toi et la personne que tu as blessée.

     Une suggestion : Fixe-​toi un moment précis ; dis-​toi par exemple : « Je vais m’excuser aujourd’hui. » Essaie de voir quel serait le meilleur moment pour le faire, et puis tiens ta résolution.

     Conseil de la Bible : « Si tu es en conflit avec quelqu’un, dépêche-​toi de t’entendre avec ton adversaire » (Matthieu 5:25, Bible du Semeur).

  •   Excuse-​toi sincèrement. Dire à quelqu’un « Je suis désolé que tu l’aies mal pris », ce n’est pas s’excuser ! « Si tu admets franchement que tu as eu tort, en général, la personne que tu as blessée aura du respect pour toi », estime une jeune femme qui s’appelle Janelle.

     Une suggestion : Présente des excuses sans poser de conditions. Par exemple, ne dis pas : « Je veux bien m’excuser pour ce que j’ai fait si tu reconnais toi aussi que tu as eu tort. »

     Conseil de la Bible : « Poursuivons les choses qui favorisent la paix » (Romains 14:19).

^ Si tu as perdu ou abîmé un objet qui appartient à quelqu’un, ce serait une bonne chose de montrer que tes excuses sont sincères en lui proposant de le dédommager d’une façon ou d’une autre.