Aller au contenu

LES JEUNES S’INTERROGENT

Amitié ou amour ? 2partie : Quels signaux est-​ce que j’envoie ?

Amitié ou amour ? 2partie : Quels signaux est-​ce que j’envoie ?

Tu es là pour tes amis dès qu’ils ont besoin de parler. Et ces derniers temps, tu as beaucoup parlé avec un(e) ami(e) en particulier. Le problème, c’est que c’est quelqu’un de l’autre sexe. « On est juste amis », te dis-​tu en pensant que l’autre ressent la même chose. Te reconnais-​tu dans cette situation ?

 Ce qui peut se passer

Il n’y a pas de mal à avoir des amis de l’autre sexe. Mais que se passerait-​il si tu nouais une amitié plus étroite avec quelqu’un en particulier ? Dans ce cas, il ou elle pourrait penser que tu veux être plus qu’un(e) ami(e).

Est-​ce que c’est vraiment le signal que tu veux envoyer ? Voici comment tu risques de le faire, même sans le vouloir :

  • Tu manifestes trop d’intérêt à quelqu’un.

    « Même si on ne peut pas maîtriser les sentiments de quelqu’un, on ne devrait pas alimenter ses sentiments en disant d’un côté qu’on est juste amis, mais d’un autre côté, en l’appelant et en lui parlant tout le temps » (Sierra).

  • Tu réagis à l’intérêt que quelqu’un te porte.

    « Ce n’est pas moi qui envoyais des textos en premier à cette fille, mais je répondais toujours à ses nombreux messages. Du coup, j’ai eu du mal à lui expliquer que je ne la considérais que comme une amie » (Richard).

  • Tu encourages l’intérêt que quelqu’un te porte.

    « Certains pensent que le flirt, c’est un jeu. Ils jouent avec les sentiments des autres sans prendre leur relation au sérieux. J’ai vu ça très souvent, et il y a toujours quelqu’un à qui ça fait du mal » (Tamara).

Conclusion : En communiquant régulièrement avec quelqu’un et en lui manifestant un intérêt particulier, tu envoies un signal amoureux.

 Pourquoi c’est important

  • Cela fait du mal à l’autre personne.

    La Bible dit : « Une attente qui se prolonge rend le cœur malade » (Proverbes 13:12). Qu’espérerais-​tu, toi, si quelqu’un n’arrêtait pas de t’envoyer des signaux amoureux ?

    « Il y a une expression : “Garder quelqu’un sous le coude.” Ça veut dire entretenir une relation avec quelqu’un pour se le garder disponible. Si tu ne veux pas fréquenter quelqu’un mais que tu le gardes “sous le coude”, tu vas lui causer beaucoup de peine » (Jessica).

  • Cela nuit à ta réputation.

    La Bible dit : « Ne recherchez pas seulement vos propres intérêts, mais aussi les intérêts des autres » (Philippiens 2:4). Comment définirais-​tu quelqu’un qui ne s’intéresse qu’à lui ? En quoi cela pourrait-​il nuire à sa réputation ?

    « Un garçon qui flirte avec une fille ne m’attire pas du tout. Ça peut laisser supposer qu’il sera infidèle une fois marié. C’est se servir de quelqu’un pour se valoriser, et ça, c’est égoïste » (Julia).

Conclusion : Ceux qui envoient des signaux amoureux sans intention de fréquenter font du mal aux autres et se font du mal à eux aussi.

 Ce que tu peux faire

  • La Bible dit de considérer « les jeunes hommes comme des frères » et les « jeunes femmes comme des sœurs, en toute pureté » (1 Timothée 5:1, 2). Si tu tiens compte de ce conseil, tu protégeras ton amitié avec les personnes de l’autre sexe.

    « Si j’étais mariée, je ne flirterais pas avec le conjoint de quelqu’un. C’est un bon entraînement pour moi, tant que je suis célibataire, à être équilibrée dans mes rapports avec ceux de l’autre sexe » (Leah).

  • La Bible dit : « Qui parle trop cause forcément du tort » (Proverbes 10:19, Bible en français courant). Ce principe ne s’applique pas seulement aux conversations mais aussi aux textos ; cela concerne notamment la fréquence et le contenu de tes propos.

    « Tu n’as pas à envoyer des textos tous les jours à une fille sauf si tu veux la fréquenter » (Brian).

  • La Bible dit : « La sagesse d’en haut est tout d’abord pure » (Jacques 3:17). Si tu serres quelqu’un dans tes bras, c’est peut être innocent pour toi, mais en face, cela peut être pris pour un signe d’intérêt amoureux.

    « J’essaie de rester amical dans mes conversations, mais toujours à bonne distance, au sens littéral comme au figuré » (Maria).

Conclusion : Analyse bien ta conduite avec ceux de l’autre sexe. « Il est difficile de se faire de vrais amis, déclare une adolescente nommée Jennifer. On ne veut pas gâcher ces amitiés en envoyant des signaux ambigus. »

 Conseils

  •  Tiens compte des remarques des autres. Si on te demande : « Est-​ce que vous fréquentez tous les deux ? », cela peut indiquer que vous êtes devenus trop proches.

  •  Comporte-​toi de la même façon avec tous tes amis de l’autre sexe. N’exprime pas plus d’intérêt à quelqu’un en particulier.

  • Fais attention avec les textos, notamment à la fréquence, au contenu, et au moment de la journée où tu les envoies. « Tu n’as pas à envoyer des textos à minuit à quelqu’un de l’autre sexe », dit une fille nommée Alyssa.