Connais-tu quelqu’un qui, à ton avis, pourrait être un bon conjoint ? Mais comment savoir si c’est la bonne personne pour toi ?

Il est très important de regarder au-delà des apparences. Une fille super mignonne n’est peut-être pas digne de confiance, et un garçon qui a la cote n’est peut-être pas d’une grande moralité. Tu souhaites certainement trouver quelqu’un avec qui tu te sentes à l’aise, quelqu’un dont la personnalité et les objectifs correspondent aux tiens (Genèse 2:18 ; Matthieu 19:4-6).

Au-delà des apparences

Observe ton ami(e) objectivement. Mais méfie-toi : souvent, on ne voit que ce qu’on veut voir. Alors, prends ton temps. Essaie de discerner son vrai caractère.

Beaucoup de jeunes qui ont un copain ou une copine ne voient pas au-delà des apparences. Ils s’arrêtent vite sur leurs points communs : « On aime la même musique. » « On aime les mêmes activités. » « On est d’accord sur tout ! » Mais il faut aller plus loin que cela. Il faut discerner « la personne cachée du cœur » (1 Pierre 3:4 ; Éphésiens 3:16). Au lieu de ne voir que les choses sur lesquelles vous êtes d’accord, observe ce qui se passe quand vous n’êtes pas d’accord ; tu en apprendras davantage sur ton ami(e).

Par exemple, que répondrais-tu à ces questions :

  • Comment est-ce que ton ami(e) réagit quand on n’est pas de son avis ? En défendant à tout prix son point de vue, peut-être en se mettant en « colère » ou en lançant des « insultes » ? (Galates 5:19, 20 ; Colossiens 3:8, Parole de Vie). Ou en se montrant raisonnable, c’est-à-dire en voulant bien faire plaisir à l’autre pour favoriser la paix — quand ce n’est qu’une question de préférence ? (Jacques 3:17).

  • Est-ce que c’est une personne manipulatrice, qui influence les autres pour leur faire faire ce qu’elle veut ? Est-elle possessive ou jalouse ? Est-ce qu’elle exige de savoir tout ce que tu fais ? « J’entends dire que des jeunes qui sortent ensemble se disputent parce que l’un ne supporte pas que l’autre “ne lui rende pas des comptes” constamment, dit Nicole. À mon avis, c’est mauvais signe » (1 Corinthiens 13:4).

  • Quelle est sa réputation ? Renseigne-toi auprès de ceux qui le (ou la) connaissent depuis quelque temps, par exemple auprès de chrétiens mûrs. Comme ça, tu sauras si « sa réputation [est] bonne » (Actes 16:1, 2, Traduction Œcuménique de la Bible).