Aller au contenu

LES JEUNES S’INTERROGENT

Mes choix musicaux ont-​ils de l’importance ?

« Quand je me prépare le matin, je mets de la musique. Quand je monte dans la voiture, je mets de la musique. Quand je me détends à la maison, quand je fais du ménage ou même quand je lis, il y a de la musique. J’écoute toujours de la musique » (Carla).

Aimes-​tu autant la musique que Carla ? Si c’est le cas, cet article te permettra de voir les avantages de la musique, d’éviter ses dangers et de faire preuve de sagesse dans tes choix musicaux.

 Les avantages

On peut comparer la musique à de la nourriture. Quand elles sont saines et en quantité raisonnable, les deux peuvent t’être bénéfiques. Réfléchis :

  • La musique peut te mettre de bonne humeur.

    « Si je passe une mauvaise journée, j’écoute ma musique préférée et je me sens tout de suite mieux » (Mark).

  • La musique peut te rappeler un bon souvenir.

    « Souvent, une chanson particulière me rappelle un bon souvenir. Alors je suis heureuse à chaque fois que je l’écoute » (Sheila).

  • La musique peut créer un puissant lien d’unité.

    « À l’occasion d’une assemblée internationale des Témoins de Jéhovah à laquelle j’ai assisté, j’ai été émue aux larmes lorsque tous les assistants ont chanté le cantique final. Nous parlions des langues différentes, mais nous étions unis par la musique » (Tammy).

  • La musique peut t’aider à développer de précieuses qualités.

    « Apprendre à jouer d’un instrument aide à acquérir de la discipline et de la patience. Ce n’est pas quelque chose qu’on maîtrise rapidement. La seule façon de s’améliorer, c’est par la pratique » (Anna).

Le sais-​tu ? Le plus gros des livres de la Bible, les Psaumes, est composé de 150 chansons.

Fais bien attention à la musique que tu écoutes comme tu le fais avec la nourriture que tu manges.

 Les dangers

Certaines musiques, comme la nourriture avariée, peuvent être nocives. Examine pourquoi.

  • Beaucoup de chansons ont des paroles obscènes.

    « C’est comme si toutes les chansons à la mode parlaient uniquement de sexualité. Ils n’essaient même plus de le cacher » (Hannah).

    La Bible dit : « Que toute conduite sexuelle immorale et l’impureté sous toutes ses formes ou l’avidité ne soient même pas mentionnées parmi vous » (Éphésiens 5:3). Demande-​toi : « La musique que j’écoute m’empêche-​t-​elle de tenir compte de cet avertissement ? »

  • Certaines musiques peuvent te remplir de tristesse.

    « Quand je suis réveillée la nuit, parfois j’écoute de la musique qui me déprime. La musique triste peut te mettre des idées noires dans la tête » (Tammy).

    La Bible dit : « Protège ton cœur plus que toute autre chose » (Proverbes 4:23). Demande-​toi : « La musique que j’écoute crée-​t-​elle en moi des pensées négatives ? »

  • Certaines musiques peuvent te pousser à être en colère.

    « La musique agressive, qui prône la haine et le dégoût de soi, est un danger subtil pour moi. J’ai remarqué que mon humeur change beaucoup après avoir écouté ce genre de musique. Ma famille aussi l’a constaté » (John).

    La Bible dit : « Vous devez également rejeter toutes ces choses : colère, fureur, méchanceté, injures et paroles obscènes pouvant sortir de votre bouche » (Colossiens 3:8). Demande-​toi : « La musique que j’écoute me rend-​elle agressif, voire insensible aux sentiments des autres ? »

Conclusion ? Fais attention à tes choix. C’est ce qu’essaie de faire Julie, une adolescente : « Je vérifie régulièrement ce que j’écoute et j’efface tout ce qui peut me paraître déplacé. Ce n’est pas toujours facile, mais je sais que c’est la bonne chose à faire. »

Une jeune femme, Tara, partage les mêmes sentiments : « Parfois une chanson entraînante passe à la radio, puis j’écoute les paroles et je me rends compte que je devrais changer de station. C’est comme si on m’enlevait de la bouche un gâteau délicieux après la première bouchée ! Mais si j’ai la force de rejeter une chanson qui parle de sexualité, j’aurais certainement la force de rejeter un acte immoral avant le mariage. Je ne veux pas sous-estimer l’effet que la musique a sur moi. »