Aller au contenu

LES JEUNES S’INTERROGENT

Devrais-​je élargir mon cercle d’amis ?

« Je me sens bien avec mon groupe d’amis, et c’est très dur pour moi de sortir de cette zone de confort » (Alan).

« J’ai un petit cercle d’amis, et ça me va très bien. Je ne suis pas du genre à aller vers les autres et à parler avec des gens que je ne connais pas » (Sara).

Partages-​tu l’avis d’Alan et de Sara ? Appartiens-​tu à un groupe d’amis très liés ? Trouves-​tu compliqué de te faire de nouveaux amis ?

Si c’est le cas, cet article est pour toi !

 Les éventuels problèmes posés par les bandes d’amis

Il n’y a rien de mal à faire partie d’un groupe d’amis qui s’entendent très bien. Avoir un cercle d’amis proches te donne un sentiment d’appartenance. On t’accepte comme tu es, y compris avec tes défauts.

« Ça fait du bien de se sentir aimé et de faire partie d’un groupe. Quand on est jeune, on a besoin de se sentir intégré » (Karen, 19 ans).

Le sais-​tu ? Les 12 apôtres de Jésus faisaient partie de ses nombreux amis. Mais trois de ces apôtres (Pierre, Jacques et Jean) étaient ses amis les plus proches (Marc 9:2 ; Luc 8:51).

Cependant, si tu restes toujours avec le même groupe d’amis et que les autres se sentent exclus, tu peux t’attirer des problèmes. Par exemple :

  • Tu peux te priver de la possibilité de nouer d’autres belles amitiés.

    « Quand on est ami seulement avec des gens qui nous ressemblent, on passe à côté de nouvelles expériences, et à côté de personnes extraordinaires » (Evan, 21 ans).

  • Tu peux passer pour quelqu’un de prétentieux.

    « Quand tu es toujours avec le même groupe d’amis, tu donnes l’impression que tu ne veux parler à personne d’autre » (Sara, 17 ans).

  • Tu peux être impliqué(e) dans des histoires de harcèlement.

    « Tout seul, tu ne vas peut-être pas harceler quelqu’un, mais si ta bande d’amis le fait, ça n’a plus l’air si grave, et c’est même plutôt amusant » (James, 17 ans).

  • Tu peux t’attirer des ennuis, surtout si tu veux à tout prix être accepté par un groupe.

    « Il suffit d’une personne dans un groupe très soudé pour entraîner tout le groupe à mal agir » (Martina, 17 ans).

 Ce que tu peux faire

  • Analyse tes valeurs.

    Demande-​toi : « En accord avec quelles valeurs est-​ce que je m’efforce de vivre ? Quand je tiens à respecter ces valeurs, mes amis me rendent-​ils les choses plus faciles ou plus difficiles ? Est-​ce que je veux garder ces amis à n’importe quel prix ? »

    Conseil de la Bible : « Les mauvaises fréquentations font perdre les bonnes habitudes » (1 Corinthiens 15:33).

    « Si personne dans ton groupe d’amis ne partagent tes valeurs, tu peux te retrouver à faire des choses que tu n’aurais jamais faites en temps normal » (Ellen, 14 ans).

  • Analyse tes priorités.

    Demande-​toi : « Mon groupe d’amis est-​il tellement soudé que je suis prêt à mettre de côté mes principes pour préserver cette unité ? Comment je réagirais si un de mes amis faisait quelque chose de mal ? »

    Conseil de la Bible : « Tous ceux pour qui j’ai de l’affection, je leur montre leurs torts » (Révélation 3:19).

    « Si quelqu’un de ton groupe s’attire des ennuis et que ta fidélité est mal placée, tu pourrais penser qu’en parler reviendrait à le trahir » (Melanie, 22 ans).

  • Élargis ton cercle d’amis.

    Demande-​toi : « Si j’inclus dans mon cercle d’amis des personnes que je ne connais pas très bien, qu’est-​ce que ça pourrait m’apporter ? »

    Conseil de la Bible : « Ne recherchez pas seulement vos propres intérêts, mais aussi les intérêts des autres » (Philippiens 2:4).

    « Les jeunes qui sont le moins populaires ont parfois une vie très compliquée chez eux. Quand tu prends la peine de les connaître, tu découvres généralement qu’ils sont uniques en leur genre » (Brian, 19 ans).

Conclusion : Il n’y a rien de mal à faire partie d’un groupe d’amis très unis. Mais en même temps, cela peut te faire du bien d’élargir ton cercle d’amis. La Bible dit : « Ayez l’habitude de donner, et on vous donnera » (Luc 6:38).