Est-ce que tu peux y arriver ?

Si tu utilises Internet, attends-toi à tomber tôt ou tard sur une forme ou une autre de pornographie. « Tu n’as plus besoin d’aller la chercher, dit Hayley, 17 ans. C’est elle qui vient te chercher. »

Même ceux qui sont déterminés à rejeter la pornographie peuvent se laisser tenter. Greg, 18 ans, reconnaît : « Je m’étais dit que je ferais toujours attention, mais je me suis laissé avoir. Il ne faut jamais dire que ça ne t’arrivera pas. »

Il n’a jamais été aussi facile d’avoir accès à la pornographie. Et avec l’apparition du sexting, beaucoup de jeunes produisent et diffusent leur propre pornographie.

Conclusion : La situation est plus difficile pour toi que pour tes parents ou tes grands-parents quand ils avaient ton âge. Alors la question est de savoir si tu peux arriver à rejeter la pornographie (Psaume 97:10).

La réponse est oui, à condition que tu décides de la rejeter. Mais il faut d’abord que tu sois convaincu que la pornographie est quelque chose de mauvais. Examinons quelques idées reçues sur le sujet.

 Idées reçues et réalités

Idée reçue : La pornographie ne peut pas me faire de mal.

Réalité : La pornographie a les mêmes effets sur ton esprit que le tabac sur tes poumons. Elle t’empoisonne. Elle dégrade quelque chose que Dieu a créé dans le but d’unir deux personnes par un lien puissant et durable (Genèse 2:24). Avec le temps, elle peut même te rendre insensible à ce qui est bien et à ce qui est mal. Par exemple, selon des spécialistes, les hommes qui ont l’habitude de regarder de la pornographie acceptent plus facilement les violences faites aux femmes.

La Bible dit que certaines personnes « ne savent plus ce qui est bien et ce qui est mal » (Éphésiens 4:19, Parole de Vie). Leur conscience est tellement insensible que ça ne les dérange plus du tout de faire des choses mauvaises.

Idée reçue : La pornographie peut m’apprendre des choses sur la sexualité.

Réalité : La pornographie t’apprend à être avide, à entretenir des désirs sans limites. Elle réduit les autres à de simples objets et te fait croire qu’ils sont là uniquement pour satisfaire ton plaisir. Une étude a d’ailleurs conclu que ceux qui ont l’habitude de regarder de la pornographie ont moins de chances d’avoir une sexualité épanouie après leur mariage.

La Bible demande aux chrétiens de ne pas « mener une vie immorale ou impure », de ne pas « désirer des choses honteuses et mauvaises », et de ne pas « chercher à avoir tout pour soi », autant de choses que la pornographie encourage (Colossiens 3:5, Parole de Vie).

Idée reçue : Ceux qui rejettent la pornographie sont trop pudiques.

Réalité : Ceux qui rejettent la pornographie ont une haute opinion de la sexualité. Ils comprennent que c’est un cadeau que Dieu fait à un homme et à une femme mariés ensemble, engagés l’un envers l’autre, dans le but de renforcer leurs liens. Ceux qui voient les choses ainsi ont souvent une sexualité bien plus satisfaisante dans le cadre du mariage.

La Bible parle de sexualité avec franchise. Par exemple, elle conseille aux maris : « Trouve ta joie avec la femme choisie dans ta jeunesse [...] Sois toujours fou d’amour ! » (Proverbes 5:18, 19, Parole de Vie).

 Comment rejeter la pornographie

Comment faire si tu sens que tu n’arriveras pas à résister à la tentation de regarder de la pornographie ? La fiche de réflexion « Comment rejeter la pornographie » te sera utile.

Sois certain que tu peux rejeter la tentation de regarder de la pornographie. Si tu en regardes déjà, tu peux aussi arrêter. Ça s’apprend. Et c’est vraiment dans ton intérêt.

Prenons le cas de Calvin, qui a pris l’habitude de regarder de la pornographie à 13 ans. « Je savais que c’était mal, confie-t-il, mais je n’arrivais vraiment pas à résister à la tentation. Après, je me sentais dégoûtant. Un jour, mon père a tout découvert, et franchement, j’ai été soulagé ! J’ai enfin reçu l’aide dont j’avais besoin. »

Calvin a appris à rejeter la pornographie. « J’ai fait une grosse erreur le jour où j’ai commencé à regarder de la pornographie, et je le paie encore parce que certaines images me reviennent à l’esprit. Parfois, je suis toujours tenté d’imaginer ce que je pourrais voir si je regardais des images qu’il ne faut pas regarder. Quand ça m’arrive, je me dis qu’en faisant les choses comme Jéhovah le veut, je mène une vie pure, je suis heureux et j’ai un bel avenir. »