Aller au contenu

LES JEUNES S’INTERROGENT

Les relations sexuelles : comment résister à la pression du groupe ?

 « Quand j’étais à l’école, si quelqu’un prétendait avoir eu des relations sexuelles, tous les autres se croyaient obligés d’avoir eux aussi des relations sexuelles. Et c’est vrai, personne n’a envie d’être bizarre ou différent des autres » (Elaine, 21 ans).

 Te sens-​tu parfois poussé à avoir des relations sexuelles juste parce qu’autour de toi, tout le monde semble en avoir ?

 Te sens-​tu parfois poussé à avoir des relations sexuelles parce que quelqu’un que tu aimes cherche à t’y obliger ?

 Si oui, cet article peut t’aider à résister à la pression du groupe, ou à tes propres désirs, et ainsi à faire de bons choix.

 Idées reçues et réalités

 IDÉE REÇUE : Tout le monde a des relations sexuelles (sauf moi).

 RÉALITÉ : Lors d’un sondage, deux jeunes de 18 ans sur trois ont prétendu avoir déjà eu des relations sexuelles. Cela signifie qu’un nombre important, plus de 30 %, n’en ont jamais eu. Donc, non, « tout le monde » n’a pas de relations sexuelles.

 IDÉE REÇUE : Les relations sexuelles resserrent les liens.

 RÉALITÉ : Certains garçons tiennent ce raisonnement dans le but de convaincre une fille d’avoir des relations sexuelles. Mais les faits prouvent le contraire. Bien souvent, un garçon rompt avec une fille après avoir couché avec elle, ce qui rend la fille furieuse parce qu’elle pensait qu’il l’aimait ou qu’il se sentait un minimum engagé vis-à-vis d’elle *.

 IDÉE REÇUE : La Bible est contre les relations sexuelles.

 RÉALITÉ : La Bible présente les relations sexuelles sous un jour positif, mais elle dit qu’elles doivent seulement avoir lieu entre un homme et une femme mariés ensemble (Genèse 1:28 ; 1 Corinthiens 7:3).

 IDÉE REÇUE : Respecter les normes morales de la Bible empêche de s’épanouir.

 RÉALITÉ : Si tu attends d’être marié pour avoir des relations sexuelles, tu seras plus heureux parce que tu te seras évité les inquiétudes, les regrets et le sentiment d’insécurité que les relations sexuelles avant le mariage entraînent souvent.

 Ce qu’il faut retenir : Attendre d’être marié pour avoir des relations sexuelles n’a jamais causé de tort à personne. Par contre, avoir des relations sexuelles avant le mariage cause du tort.

 Dire non aux relations sexuelles : comment y arriver

  •   Sois fermement attaché à tes valeurs morales. La Bible dit que les personnes mûres ont leurs ‘facultés de discernement exercées à distinguer et le bien et le mal’ (Hébreux 5:14). Elles ont des convictions fortes, donc elles ont moins tendance à céder aux pressions.

     « Je fais beaucoup d’efforts pour faire le bien et avoir une bonne réputation. Alors je ne veux pas me mettre dans une situation qui m’amènerait à salir ma réputation » (Alicia, 16 ans).

     Réfléchis à ceci : Quel genre de réputation veux-​tu avoir ? Est-​ce que ça vaut la peine de sacrifier cette réputation simplement pour plaire à quelqu’un ?

  •   Pense aux conséquences. La Bible dit : « Ce que quelqu’un sème, c’est aussi ce qu’il récoltera » (Galates 6:7). Projette-​toi dans l’avenir et imagine les conséquences que cela aurait sur ta vie, et sur celle de ton partenaire, si tu cédais aux incitations à avoir des relations sexuelles *.

     « Les relations sexuelles avant le mariage sont souvent suivies de regrets, de culpabilité et même du sentiment de ne pas être aimé, sans parler des risques de grossesses non désirées ou d’infections sexuellement transmissibles » (Sienna, 16 ans).

     Réfléchis à ceci : Un livre écrit par une journaliste médicale pose cette question : « Si tes amis te poussent à faire des choses qui peuvent te causer du tort, est-​ce que c’est le genre de personnes avec qui tu devrais passer du temps ou dont tu devrais suivre les conseils * ? »

  •   Aie un point de vue équilibré. Les relations sexuelles ne sont pas mauvaises en elles-​mêmes. La Bible dit même qu’il s’agit d’un aspect de la vie de couple auquel les conjoints devraient prendre plaisir (Proverbes 5:18, 19).

     « La sexualité fait partie des belles choses que Dieu a créées. Il veut qu’on en profite, mais seulement dans le cadre qu’il a prévu : le mariage » (Jeremy, 17 ans).

     Réfléchis à ceci : Si tu te maries un jour, tu pourras avoir des relations sexuelles. Et tu pourras en profiter pleinement sans avoir à subir les conséquences négatives mentionnées plus haut.

^ Évidemment, ce ne sont pas toujours les garçons qui exercent ce genre de pressions. Dans bien des cas, ce sont les filles qui essaient de convaincre les garçons d’avoir des relations sexuelles.

^ Parmi ces conséquences, il peut y avoir une grossesse non désirée et, en fonction de l’âge des partenaires, des poursuites judiciaires pour relations sexuelles avec mineur.

^ S. Browning Pogány, Sex Smart : 501 Reasons to Hold Off on Sex, Fairview Press, 1998.