Aller au contenu

Je déteste l’école : que faire ?

Dans ce cas, il te faut...

Le bon point de vue sur l’instruction. Essaie d’avoir une vue d’ensemble des choses. Toutes les matières ne te paraissent peut-être pas importantes, du moins pour l’instant. Pourtant, une instruction dans quantité de domaines élargira ta compréhension du monde. Elle t’aidera à « deven[ir] tout pour des gens de toutes sortes », puisque, grâce à elle, tu pourras dialoguer avec des personnes de différents milieux (1 Corinthiens 9:22). Au minimum, elle te permettra de développer ta capacité de réflexion, ce qui te sera utile dans la vie.

L’école, c’est comme un parcours à travers une forêt épaisse : on peut arriver au bout si on a les bons outils.

Le bon point de vue sur tes professeurs. Si tu trouves tes profs ennuyeux, concentre-​toi sur le sujet plutôt que sur eux. Dis-​toi aussi que tes profs ont probablement déjà donné le même cours des dizaines, voire des centaines de fois. Du coup, ils ont peut-être du mal à être aussi enthousiastes qu’au début.

Un conseil : Prends des notes, demande respectueusement plus d’explications et passionne-​toi pour le sujet. L’enthousiasme est communicatif.

Le bon point de vue sur tes aptitudes. L’école peut révéler chez toi des talents cachés. L’apôtre Paul a recommandé à Timothée : « Garde bien vivant le don de Dieu, que tu as reçu » (2 Timothée 1:6, Parole de Vie). Timothée avait manifestement reçu un don par l’intermédiaire de l’esprit saint. Cela dit, son « don » devait être cultivé pour qu’il ne reste pas inutilisé et ne soit pas perdu. Bien entendu, tes aptitudes scolaires ne te viennent pas directement de Dieu. N’empêche que tu as des talents qui te sont propres. L’école peut t’aider à découvrir et à développer des facultés dont tu ne soupçonnais pas l’existence.