Aller au contenu

Mes parents divorcent : comment réagir ?

Ce que tu peux faire

Exprime ton inquiétude. Dis à tes parents à quel point tu es triste ou désorienté. Ils arriveront peut-être à t’expliquer ce qui se passe. Et cela pourra calmer ton angoisse.

Si tes parents ne sont pas en mesure de t’apporter le soutien dont tu as besoin, confie-​toi à un ami mûr (Proverbes 17:17).

Mais surtout, sache que tu peux trouver une oreille attentive auprès de Dieu, ton Père céleste. Il est Celui « qui écout[e] la prière », et « il se soucie de [toi] » (Psaume 65:2 ; 1 Pierre 5:7). N’hésite donc pas à lui ouvrir ton cœur.

Ce qu’il ne faut pas faire

Le divorce de ses parents, c’est comme une fracture : ça fait très mal, mais on finit par guérir.

Ne leur garde pas rancune. Daniel, dont les parents se sont séparés alors qu’il avait sept ans, explique : « [Ils] ont été égoïstes. Ils n’ont pas vraiment pensé à nous, ni aux conséquences que leur décision aurait sur nous. »

Quel risque court Daniel s’il ne chasse pas sa colère et sa rancune ? (Indice : lire Proverbes 29:22.)

Pourquoi serait-​il bon pour Daniel d’essayer de pardonner à ses parents le mal qu’ils lui ont fait ? (Indice : lire Éphésiens 4:31, 32.)

N’aie pas un comportement autodestructeur. « Après le divorce de mes parents, raconte Denny, j’étais malheureux et déprimé. J’ai commencé à avoir des problèmes à l’école et j’ai raté une année. Après ça, [...] je n’arrêtais pas de faire l’imbécile en cours et je me bagarrais tout le temps. »

À ton avis, par son comportement, que cherchait Denny ?

Comment ce qui est écrit en Galates 6:7 pourrait-​il aider les jeunes comme Denny à ne pas avoir un comportement autodestructeur ?

Il faut du temps pour guérir d’une blessure affective. Mais, à mesure que ta vie retrouvera un peu de stabilité, tu te sentiras mieux.