Aller au contenu

LES JEUNES S’INTERROGENT

Comment avoir de bonnes relations avec mon professeur ?

 Mon prof, mon cauchemar

 Tôt ou tard, presque tous les élèves ont affaire à un professeur qui leur paraît injuste, trop exigeant ou tout simplement méchant.

  •   Luis, 21 ans, se souvient : « J’avais une prof qui disait souvent des gros mots et qui manquait de respect envers les élèves. Comme elle était proche de la retraite, elle se disait sans doute que, de toute façon, elle ne serait pas renvoyée. »

  •   Melanie, 25 ans, se souvient qu’une de ses professeurs la prenait pour cible. « Elle disait qu’elle me menait la vie dure parce que je n’appartenais pas à une des grandes religions du monde. Donc, il fallait que je m’habitue à être maltraitée. »

 Si un de tes professeurs est dur, plutôt que de te dire que ton année scolaire sera forcément un calvaire, essaie d’appliquer les suggestions suivantes :

 Conseils de survie

  •   Essaie de t’adapter. Les professeurs n’attendent pas tous la même chose des élèves. Essaie de comprendre ce que ton professeur attend de toi, et fais de ton mieux pour lui donner satisfaction.

     Principe biblique : « Le sage écoute et augmente sa connaissance » (Proverbes 1:5).

     « Je me suis rendu compte qu’il fallait que je m’adapte au style de ma prof. Alors je m’efforçais de faire mes devoirs exactement comme elle le souhaitait. Ça a vraiment facilité mes relations avec elle » (Christopher).

  •   Sois respectueux. Efforce-​toi de parler poliment à tes professeurs. Ne sois jamais insolent avec eux, même si tu penses qu’ils l’ont cherché. Souviens-​toi qu’ils te considèrent à juste titre comme un élève, pas comme leur copain.

     Principe biblique : « Que vos paroles soient toujours pleines de charme, assaisonnées de sel, de sorte que vous saurez comment vous devez répondre à chacun » (Colossiens 4:6).

     « Les profs ne reçoivent pas toujours de la part des élèves le respect qu’ils méritent. Alors quand on fait des efforts pour les respecter, ça peut vraiment influencer la manière dont ils nous traitent » (Ciara).

  •   Essaie de comprendre ton professeur. Les professeurs sont des humains, eux aussi. Donc, comme tout le monde, ils subissent des pressions et ont des inquiétudes. Alors ne conclus pas trop vite que ton professeur est méchant ou qu’il te déteste.

     Principe biblique : « Tous, nous faisons des erreurs » (Jacques 3:2, note).

     « Ça ne doit vraiment pas être facile d’être prof. Je me vois mal essayer d’enseigner autant d’élèves à la fois tout en maintenant l’ordre dans la classe. Je me suis toujours dit que je devais faciliter la tâche aux profs pour que ça fasse un élève en moins qui leur donne du fil à retordre ! » (Alexis).

  •    Parle de la situation avec tes parents. C’est auprès de tes parents que tu peux trouver le meilleur soutien possible. Ils veulent que tu réussisses ta scolarité, et leurs conseils peuvent t’aider à surmonter les difficultés que tu peux rencontrer avec un professeur.

     Principe biblique : « Les projets échouent quand on ne demande pas conseil » (Proverbes 15:22).

     « Les parents ont beaucoup plus d’expérience que les jeunes pour résoudre les difficultés. Alors écoute leurs conseils. Ça peut t’aider à t’en sortir » (Olivia).

 Comment t’y prendre avec ton professeur

 Il sera parfois nécessaire de parler à ton professeur du problème que tu rencontres avec lui. Si tu redoutes le conflit, ne t’inquiète pas : l’idée n’est pas d’avoir un bras de fer, mais une conversation. Et peut-être que cette conversation sera étonnamment facile et donnera d’excellents résultats.

 Principe biblique : « Poursuivons les choses qui favorisent la paix » (Romains 14:19).

 « Si le prof semble être méchant juste avec toi, demande-​lui si tu as fait quelque chose qui l’a contrarié. Sa réponse t’aidera peut-être à voir où tu peux progresser » (Juliana).

 « Le mieux, c’est peut-être d’expliquer au professeur ce que tu ressens d’une manière calme, en privé, avant ou après un cours. Avec un peu de chance, il aura une réaction raisonnable et respectera la manière dont tu t’y es pris » (Benjamin).

 TÉMOIGNAGE

 « J’avais de mauvaises notes, et ma prof ne s’occupait pas du tout de moi. Comme ça me pourrissait la vie, j’avais envie d’arrêter l’école.

 « Je suis allée demander conseil à un autre professeur, qui m’a dit : “Elle ne te connaît pas vraiment, et tu ne la connais pas vraiment. Il faut que tu ailles lui dire que tu rencontres des difficultés. D’ailleurs, il se pourrait bien que ta démarche rende service à d’autres élèves qui ont peur d’aller lui parler.”

 « C’était bien la dernière chose que j’avais envie de faire ! Mais j’ai réfléchi à ce qu’il m’avait dit, et il avait raison : Si je voulais que les choses changent, il fallait que je fasse le premier pas.

 « Alors, le lendemain, je suis allée voir ma prof, et je lui ai dit avec respect que j’appréciais vraiment ses cours et que je voulais en tirer le meilleur parti possible. J’ai ajouté que malgré tout, j’avais des difficultés et que je ne savais pas quoi faire. Eh bien, elle m’a fait des suggestions et m’a même proposé de m’aider après les cours ou par e-mail.

 « Je n’en revenais pas ! Grâce à cette discussion, j’avais réussi à faire tomber la barrière qu’il y avait entre ma prof et moi, ce qui a rendu ma vie à l’école beaucoup plus facile » (Maria).

 Un conseil : Si tu rencontres un problème avec un professeur, considère cette situation comme une formation pour ta vie d’adulte. Katie, 22 ans, dit : « Même une fois tes études terminées, tu rencontreras probablement des gens détenant une autorité qui ne seront pas toujours sympas. Donc si, aujourd’hui, tu arrives à avoir de bons rapports avec un professeur difficile, dans l’avenir, tu arriveras sûrement mieux à t’entendre avec les gens difficiles. »