Lettre aux Romains 2​:​1-29

2  Tu n’as donc aucune excuse, ô homme, qui que tu sois+, si tu juges. Car quand tu juges quelqu’un, tu te condamnes toi-​même, puisque toi qui juges, tu pratiques les mêmes choses+.  Or, nous savons que Dieu juge en accord avec la vérité et qu’il condamne ceux qui pratiquent de telles choses.  Mais t’imagines-​tu, ô homme, que si tu juges ceux qui pratiquent de telles choses, tout en les faisant toi-​même, tu pourras échapper au jugement de Dieu ?  Ou bien méprises-​tu l’immensité de sa bonté+, de son indulgence*+ et de sa patience+, parce que tu ne sais pas que Dieu, dans sa bonté, veut te conduire au repentir+ ?  Mais en raison de ton obstination et de ton cœur qui ne se repent pas, tu amasses pour toi de la colère pour le jour de la colère et de la révélation du juste jugement de Dieu+.  Et il rendra à chacun selon ses actes+ :  la vie éternelle à ceux qui cherchent la gloire, l’honneur et la vie impérissable*+ par de l’endurance dans une œuvre qui est bonne ;  mais, pour ceux qui sont animés d’un esprit de dispute et qui désobéissent à la vérité mais obéissent à l’injustice, il y aura la colère et la fureur+.  Il y aura la détresse* et l’angoisse sur toute personne qui fait le mal, sur le Juif d’abord et aussi sur le Grec ; 10  mais il y aura la gloire, l’honneur et la paix pour toute personne qui fait le bien, pour le Juif d’abord+ et aussi pour le Grec+. 11  En effet, il n’y a pas de partialité chez Dieu+. 12  Car tous ceux qui ont péché sans la loi mourront aussi sans la loi+, mais tous ceux qui ont péché sous la loi seront jugés par la loi+. 13  Car ce ne sont pas ceux qui entendent la loi qui sont justes devant Dieu, mais ce sont ceux qui pratiquent la loi qui seront déclarés justes+. 14  En effet, quand des gens des nations qui n’ont pas la loi+ font naturellement ce que la loi demande, ces gens, bien que n’ayant pas la loi, sont une loi pour eux-​mêmes. 15  Ce sont ceux-là mêmes qui montrent que le contenu de la loi est écrit dans leur cœur, tandis que leur conscience témoigne avec eux et que, par* leurs pensées, ils sont accusés ou même excusés. 16  Cela aura lieu le jour où Dieu jugera par Christ Jésus les choses secrètes des humains+, selon la bonne nouvelle que j’annonce. 17  Toi donc qui portes le nom de Juif+, qui t’appuies sur la loi et tires fierté de ton Dieu, 18  qui connais sa volonté et qui es capable de discerner les choses qui sont excellentes parce qu’on t’a enseigné* la Loi+, 19  et qui es convaincu d’être un guide pour les aveugles, une lumière pour ceux qui sont dans les ténèbres, 20  quelqu’un qui réprimande les gens déraisonnables, quelqu’un qui enseigne les jeunes enfants, ayant dans la Loi l’essentiel de la connaissance et de la vérité... 21  toi donc qui enseignes quelqu’un d’autre, tu ne t’enseignes pas toi-​même+ ? Toi qui prêches : « Ne vole pas+ », tu voles ? 22  Toi qui dis : « Ne te rends pas coupable d’adultère+ », tu te rends coupable d’adultère ? Toi qui détestes les idoles, tu pilles les temples ? 23  Toi qui tires fierté de la loi, tu déshonores Dieu en transgressant la Loi ? 24  Car, comme c’est écrit, « le nom de Dieu est blasphémé parmi les nations à cause de vous+ ». 25  La circoncision+, en effet, n’est utile que si tu pratiques la loi+ ; mais si tu es un transgresseur de la loi, ta circoncision est devenue incirconcision. 26  Si donc un incirconcis+ obéit aux justes exigences de la Loi, son incirconcision sera comptée comme circoncision, n’est-​ce pas+ ? 27  Et celui qui est physiquement incirconcis te jugera en accomplissant la Loi, toi qui es un transgresseur de la loi alors que tu as son code écrit et que tu es circoncis. 28  Car le Juif, ce n’est pas celui qui l’est au-dehors+, et la circoncision, ce n’est pas celle qui l’est au-dehors, sur la chair+. 29  Mais le Juif, c’est celui qui l’est au-dedans+, et sa circoncision, c’est celle du cœur+ par l’esprit, et non par un code écrit+. La louange de celui-là vient de Dieu, et non des humains+.

Notes

Ou « tolérance ».
Ou « incorruptibilité ».
Ou « tribulation ».
Litt. « entre ».
Ou « enseigné oralement ».

Notes d'étude

Documents multimédias