Aller au contenu

Aller au sommaire

Tu as « appris à connaître Dieu » : et maintenant ?

Tu as « appris à connaître Dieu » : et maintenant ?

« Vous avez appris à connaître Dieu » (GAL. 4:9).

1. Pourquoi les pilotes exécutent-ils une liste de vérification avant de décoller ?

LES pilotes d’un des avions les plus performants jamais construits possèdent une check-list de prévol en 30 points. Il leur faut exécuter scrupuleusement cette liste de vérification avant chaque décollage, sans quoi ils augmentent les risques d’accident grave. À quels pilotes, surtout, rappelle-t-on cette instruction ? Aux plus expérimentés ! En effet, un pilote chevronné pourrait facilement être trop sûr de lui et négliger de suivre la procédure de vérification dans les moindres détails.

2. À quelle liste de vérification le chrétien doit-il recourir ?

2 Tel un pilote soucieux de voler en sécurité, tu peux recourir à une « liste de vérification » afin que ta foi ne vacille pas au moment où tu en auras le plus besoin. Que tu sois baptisé depuis peu ou depuis des années, il est essentiel que tu vérifies régulièrement la profondeur de ta foi et de ton attachement à Jéhovah Dieu. Ne pas procéder régulièrement et sérieusement à ce contrôle peut mener à la ruine spirituelle. La Bible prévient : « Que celui qui pense être debout prenne garde de ne pas tomber » (1 Cor. 10:12).

3. Que devaient faire les chrétiens de Galatie ?

3 Comme le montre Galates 4:9, les chrétiens de Galatie devaient vérifier la profondeur de leur foi et apprécier leur liberté spirituelle. Par son sacrifice, Jésus avait ouvert à ceux qui exerceraient la foi en lui la possibilité d’apprendre à connaître Dieu d’une façon extraordinaire : ils pouvaient en devenir les fils ! Pour conserver cette relation très privilégiée, les Galates auraient à rejeter les enseignements des judaïsants, qui voulaient imposer l’observance de la Loi mosaïque. Or, dans les congrégations, les Gentils incirconcis n’avaient jamais été sous la Loi ! Les Juifs comme les Gentils devaient progresser spirituellement. Cela supposait admettre qu’ils ne pouvaient pas établir leur justice par la Loi mosaïque.

 LES PREMIÈRES ÉTAPES POUR CONNAÎTRE DIEU

4, 5. Quel est le but de l’avertissement donné par Paul aux Galates, et pourquoi cet avertissement est-il pertinent pour nous ?

4 L’avertissement de l’apôtre Paul aux Galates a été consigné dans un but précis : empêcher les vrais chrétiens de toutes les époques de tourner le dos au trésor qu’est la vérité biblique pour revenir aux choses qui sont derrière. Jéhovah a inspiré l’apôtre pour qu’il encourage non seulement les chrétiens galates, mais tous ses adorateurs, à tenir ferme.

5 Chacun de nous ferait bien de se rappeler comment il a été libéré de l’esclavage spirituel et est devenu Témoin de Jéhovah. Deux questions t’aideront dans ce sens : Te souviens-tu des étapes que tu as franchies pour devenir candidat au baptême ? Te souviens-tu comment tu en es venu à connaître Dieu et à être connu de lui, et ainsi à ressentir la véritable liberté spirituelle ?

6. De quelle liste de contrôle allons-nous parler ?

6 Fondamentalement, nous avons tous franchi neuf étapes. Ces étapes, comparables aux points d’une liste de contrôle, sont énumérées dans l’encadré  « Étapes menant au baptême et à une croissance continue ». Nous rappeler régulièrement ces neuf étapes nous donnera la force de ne pas retourner aux choses du monde. De même que passer en revue sa check-list permet au pilote expérimenté mais prudent de continuer à voler en sécurité, de même passer en revue ta liste de contrôle spirituelle t’aidera à persévérer fidèlement au service de Dieu.

CEUX QUI SONT CONNUS DE DIEU CONTINUENT À CROÎTRE

7. Quel modèle nous faut-il suivre, et pourquoi ?

7 La check-list rappelle au pilote qu’il a une procédure à suivre soigneusement avant chaque vol. Nous aussi, nous pouvons régulièrement « vérifier » et nous-mêmes et la « procédure » que nous suivons depuis notre baptême. Paul a écrit à Timothée : « Retiens toujours le modèle des paroles salutaires que tu as entendues de moi avec la foi et l’amour qui se rapportent à Christ Jésus » (2 Tim. 1:13). Ces « paroles salutaires » se trouvent dans la Parole de Dieu (1 Tim. 6:3). Tout comme l’esquisse d’un artiste fournit une image d’ensemble, le « modèle » de la vérité fournit les grandes lignes nous permettant de percevoir et de faire ce que Jéhovah attend de nous. Considérons à présent les étapes qui ont mené à notre baptême pour voir si nous nous conformons étroitement au modèle de la vérité.

8, 9. a) Pour ce qui est de la connaissance et de la foi, que nous faut-il faire ? b) Montrer par un exemple pourquoi la croissance spirituelle est importante et pourquoi c’est un processus continu.

8 En tête de liste figure la nécessité d’acquérir la connaissance. Ensuite vient la foi. Mais nous devrions continuer à croître sous ces deux rapports (2 Thess. 1:3). Croître signifie grandir, s’élargir. Cela implique changer progressivement. C’est pourquoi, après le baptême, nous devons continuellement développer notre spiritualité, afin de ne pas végéter.

L’arbre continue à croître ; le chrétien le devrait aussi.

9 La croissance spirituelle est comparable à la croissance d’un arbre. Un arbre peut atteindre une taille impressionnante, surtout si ses racines sont profondes et étendues. Par exemple, certains cèdres du Liban atteignent la taille d’un immeuble d’une dizaine d’étages, ont des racines solides et pénétrantes et un tronc de 12 mètres de circonférence (Chant de S. 5:15). Après l’arrêt de sa poussée initiale, l’arbre croît toujours, mais de façon moins visible. Année après année, son tronc s’élargit et ses racines continuent de s’enfoncer et de s’étendre : l’arbre gagne en stabilité. Il  en va de même de notre croissance spirituelle. En général, pendant la période initiale d’étude de la Bible, nous croissons rapidement, et nous nous faisons baptiser. Les membres de la congrégation remarquent avec plaisir nos progrès. Peut-être même devenons-nous pionniers et recevons-nous d’autres responsabilités. Dans les années qui suivent, notre croissance continue n’est probablement plus aussi visible. Toutefois, nous devons encore grandir en connaissance et en foi jusqu’« à l’état d’homme adulte, à la mesure d’une stature, celle de la plénitude du Christ » (Éph. 4:13). Ainsi, nous passons en quelque sorte du stade de petite pousse à celui d’arbre robuste et développé, c’est-à-dire de chrétien mûr.

10. Pourquoi même les chrétiens mûrs doivent-ils croître ?

10 Mais notre croissance ne devrait pas s’arrêter là. Notre connaissance doit s’élargir et notre foi s’approfondir. Ainsi, nous nous enracinons toujours plus dans le sol, la Parole de Dieu (Prov. 12:3). Beaucoup de frères et sœurs dans la congrégation sont dans un tel processus. Un frère, ancien depuis plus de 30 ans, affirme qu’il est toujours en train de croître spirituellement. Il dit : « Mon amour pour la Bible a énormément grandi. Je trouve constamment des occasions d’appliquer de différentes manières ses principes et ses lois. Mon amour pour le ministère continue également de grandir. »

RENFORCE TON AMITIÉ AVEC DIEU

11. Comment toujours mieux connaître Jéhovah au fil du temps ?

11 Croître spirituellement implique aussi resserrer nos liens avec Jéhovah, notre Ami et Père. Il veut que nous nous sentions acceptés. Il veut que nous nous sachions aimés et en sécurité — sentiment qu’éprouve un enfant dans les bras affectueux de son père ou de sa mère, ou que nous éprouvons en compagnie d’un ami fiable et fidèle. On le comprend, une telle intimité avec Jéhovah ne naît pas en un jour. Il nous faut du temps pour le connaître et l’aimer. Alors, dans le but de toujours mieux connaître la Personne de Jéhovah, sois déterminé à te réserver du temps chaque jour pour lire sa Parole. Par ailleurs, lis tous les numéros de La Tour de Garde et de Réveillez-vous ! et les autres publications bibliques.

12. Que nous faut-il faire pour être connus de Dieu ?

12 Les amis de Dieu croissent spirituellement grâce à leurs prières sincères et à de bonnes fréquentations (lire Malaki 3:16). Les « oreilles » de Jéhovah sont « vers leur supplication » (1 Pierre 3:12).  À l’image d’un père aimant, il est attentif à nos appels à l’aide. C’est pourquoi « persévér[ons] dans la prière » (Rom. 12:12). Nous ne pouvons pas rester des chrétiens « adultes » sans l’aide divine. Les pressions de ce système sont trop fortes pour que nous puissions y résister tout seuls. Si nous ne persévérons plus dans la prière, nous nous coupons de la réserve permanente de la force que Jéhovah veut et peut fournir. Es-tu satisfait de la qualité de tes prières, ou vois-tu la nécessité de progresser encore à cet égard ? (Jér. 16:19).

13. Pourquoi la fréquentation d’autres chrétiens est-elle indispensable à notre croissance spirituelle ?

13 Jéhovah agrée tous « ceux qui cherchent refuge en lui » ; par conséquent, même après être parvenus à le connaître, continuons à fréquenter la congrégation, c’est-à-dire d’autres personnes qui le connaissent (Nah. 1:7). Dans un monde où règne le découragement, entourons-nous de nos frères et sœurs encourageants. En quoi est-ce bénéfique ? Dans la congrégation, tu trouveras des chrétiens qui t’inciteront « à l’amour et aux belles œuvres » (Héb. 10:24, 25). L’amour mutuel dont Paul a parlé aux Hébreux suppose une famille de frères, un groupe d’adorateurs ayant les mêmes vues, une congrégation. Manifester cet amour suppose partager des activités. Coche donc régulièrement sur ta liste de vérification l’assistance et la participation aux réunions.

14. Pourquoi se repentir et se retourner sont-ils des processus continus ?

14 Pour devenir chrétiens, il nous a fallu nous repentir et nous retourner, nous détourner de nos péchés. La repentance est cependant un processus continu. Humains imparfaits, nous avons constamment le péché tapi en nous tel un serpent lové prêt à frapper (Rom. 3:9, 10 ; 6:12-14). Restons lucides, ne fermons pas les yeux sur nos points faibles. Heureusement, Jéhovah est patient avec nous tandis que nous luttons énergiquement contre nos faiblesses et opérons les changements nécessaires (Phil. 2:12 ; 2 Pierre 3:9). Ce qui nous aidera beaucoup, c’est de maîtriser l’usage que nous faisons de notre temps et de nos ressources, nous détournant ainsi des poursuites égoïstes. Une sœur écrit : « J’ai été élevée dans la vérité, mais j’ai grandi avec une idée de Jéhovah différente de celle de la plupart. Il fallait en avoir très peur, et je pensais que je ne parviendrais jamais à lui plaire. » Par la suite, cette chrétienne s’est mise à « patauger spirituellement » en raison de plusieurs échecs. « Ce n’était pas parce que je n’aimais pas Jéhovah, poursuit-elle, mais parce que je ne le connaissais pas réellement. Mais après beaucoup de prières intenses, j’ai changé radicalement. » Elle ajoute : « Je me suis rendu compte que Jéhovah me prenait par la main comme une enfant : il m’aidait à surmonter un obstacle après l’autre, avec beaucoup de douceur, et il me montrait ce que je devais faire. »

15. Qu’observent Jésus et son Père ?

15 « Continuez à dire au peuple » la bonne nouvelle : c’est ce que l’ange de Dieu a ordonné à Pierre et aux autres apôtres qu’il avait miraculeusement libérés de prison (Actes 5:19-21). En effet, prêcher chaque semaine figure également sur notre liste de contrôle. Jésus et son Père sont attentifs tant à notre ministère qu’à notre foi (Rév. 2:19). Comme l’ancien déjà cité le résume : « La prédication devrait être au centre de notre vie. »

16. Pourquoi est-il bon de réfléchir au vœu que nous avons fait à Jéhovah ?

16 Réfléchis au vœu que tu as fait à Jéhovah. Notre bien le plus précieux est  notre relation personnelle avec lui. Il connaît ceux qui lui appartiennent (lire Isaïe 44:5). Examine la qualité et la profondeur de ta relation avec lui, et prie-le à ce sujet. À ce propos, souviens-toi d’une date importante, celle de ton baptême. Cela aussi te rappellera que ton baptême symbolise la décision la plus importante que tu aies jamais prise.

RESTE PROCHE DE JÉHOVAH GRÂCE À L’ENDURANCE

17. Pourquoi nous faut-il de l’endurance pour rester proches de Jéhovah ?

17 Dans sa lettre aux Galates, Paul souligne l’importance de l’endurance (Gal. 6:9). Elle est tout aussi essentielle aux chrétiens d’aujourd’hui. Tu traverseras des épreuves, mais Jéhovah te soutiendra. Continue à prier pour obtenir son esprit saint. Tu éprouveras du soulagement quand il remplacera le chagrin par la joie, la détresse par la paix (Mat. 7:7-11). Songe à ceci : Si Jéhovah se soucie des oiseaux, à combien plus forte raison il se soucie de toi qui l’aimes et qui lui as donné ta vie ! (Mat. 10:29-31). Quelles que soient les pressions, ne recule jamais, n’abandonne jamais. Comme c’est précieux d’être connu de Jéhovah !

18. Maintenant que tu as « appris à connaître Dieu », que comptes-tu faire ?

18 Tu as appris à connaître Dieu et tu es baptisé depuis peu : et maintenant ? Cherche à toujours mieux connaître Jéhovah, ce qui te mènera à la maturité spirituelle. Ou bien tu es baptisé depuis des années : et maintenant ? Tu dois toi aussi continuer à approfondir et à élargir ta connaissance de Jéhovah. Ne soyons jamais trop sûrs de nous quant à notre relation avec lui. Au contraire, passons régulièrement en revue notre liste de contrôle pour vérifier que nous continuons à resserrer nos liens avec notre tendre Père, Ami et Dieu : Jéhovah (lire 2 Corinthiens 13:5, 6).