Aller au contenu

Aller à la table des matières

 ARTICLE D’ÉTUDE 46

Entretiens-​tu ton « grand bouclier de la foi » ?

Entretiens-​tu ton « grand bouclier de la foi » ?

« Prenez le grand bouclier de la foi » (ÉPH. 6:16).

CANTIQUE 119 Nous devons avoir la foi

APERÇU *

1-2. a) D’après Éphésiens 6:16, pourquoi avons-​nous besoin d’un « grand bouclier de la foi » ? b) À quelles questions répondrons-​nous ?

AS-​TU un « grand bouclier de la foi » ? (lire Éphésiens 6:16). Sans aucun doute. Comme un grand bouclier qui protège une bonne partie du corps, ta foi te protège contre les mauvaises influences du monde actuel, qui est plein de violence et qui tolère les conduites sexuelles immorales et les pratiques contraires aux normes de Dieu.

2 Toutefois, comme nous vivons durant « les derniers jours », notre foi est constamment mise à l’épreuve (2 Tim. 3:1). Comment inspecter ton bouclier de la foi et vérifier s’il est en bon état ? Comment le tenir fermement ? Dans cet article, nous répondrons à ces questions.

INSPECTE ATTENTIVEMENT TON BOUCLIER

Après une bataille, les soldats veillaient à réparer leur bouclier (voir le paragraphe 3).

3. Comment les soldats prenaient-​ils soin de leur bouclier, et pourquoi ?

3 À l’époque biblique, les soldats avaient souvent des boucliers recouverts de cuir. Ils avaient l’habitude d’huiler leur bouclier pour entretenir le cuir et pour empêcher le métal de rouiller. Quand un soldat constatait que son bouclier était abîmé, il veillait à le réparer afin d’être toujours prêt pour la bataille suivante. Comment cela s’applique-​t-​il à notre foi ?

4. Pourquoi devons-​nous inspecter notre bouclier de la foi, et comment pouvons-​nous le faire ?

4 Comme les soldats de l’époque biblique, tu dois régulièrement inspecter et entretenir ton bouclier de la foi afin d’être toujours prêt pour la guerre. Quelle guerre ? Comme nous sommes chrétiens, nous menons une guerre spirituelle ; nous combattons entre autres les esprits méchants (Éph. 6:10-12). Personne ne peut entretenir ton bouclier  de la foi à ta place. Comment savoir si tu es prêt à affronter les épreuves qui t’attendent ? Tout d’abord, demande à Dieu de t’aider. Ensuite, essaie de te voir comme lui te voit, et pour cela sers-​toi de sa Parole (Héb. 4:12). La Bible dit : « Fais confiance à Jéhovah de tout ton cœur et ne te fie pas à ton intelligence » (Prov. 3:5, 6). Tout en gardant ce principe à l’esprit, tu pourrais analyser certaines des décisions que tu as prises récemment. Par exemple, si tu as eu dernièrement de graves problèmes financiers, t’es-​tu rappelé la promesse de Jéhovah contenue en Hébreux 13:5 ? Ce verset dit : « Je ne te quitterai jamais, et je ne t’abandonnerai jamais. » Cette promesse t’a-​t-​elle rendu sûr que Jéhovah t’aiderait ? Si oui, cela indique que tu gardes ton bouclier de la foi en bon état.

5. Que pourrions-​nous découvrir en examinant notre foi ?

5 Quand tu examineras attentivement ta foi, tu seras peut-être surpris de ce que tu découvriras. Tu pourrais découvrir des faiblesses que tu n’avais pas remarquées jusque-​là. Par exemple, tu pourrais te rendre compte que ta foi a été abîmée par une inquiétude excessive, des mensonges ou le découragement. Si c’est le cas, comment la protéger pour qu’elle ne s’abîme pas davantage ?

PROTÈGE-​TOI CONTRE UNE INQUIÉTUDE EXCESSIVE, LES MENSONGES ET LE DÉCOURAGEMENT

6. Cite certaines choses pour lesquelles il est bien de s’inquiéter.

6 Il y a des choses pour lesquelles il est bien de s’inquiéter. Par exemple, il est normal de nous inquiéter de savoir si nous plaisons à Jéhovah et à Jésus (1 Cor. 7:32). Si nous commettons un péché grave, nous sommes inquiets au sujet de notre amitié avec Dieu et nous cherchons à retrouver de bonnes relations avec lui (Ps. 38:18). Nous nous inquiétons également de « gagner l’approbation » de notre conjoint. Enfin, nous nous inquiétons du bien-être des membres de notre famille et de nos compagnons (1 Cor. 7:33 ; 2 Cor. 11:28).

7. a) Comment une inquiétude excessive pourrait-​elle affaiblir notre foi ? b) D’après Proverbes 29:25, pourquoi ne faut-​il pas « trembler devant les hommes » ?

7 D’un autre côté, une inquiétude excessive dans certains domaines pourrait affaiblir notre foi. Par exemple, nous inquiétons-​nous constamment au sujet de la nourriture et de l’habillement ? (Mat. 6:31, 32). Nous pourrions alors être tentés d’apaiser notre inquiétude en cherchant à gagner de l’argent. Et nous risquerions de nous mettre à aimer l’argent. Si cela arrivait, notre foi en Jéhovah s’affaiblirait et nous en souffririons beaucoup sur le plan spirituel (Marc 4:19 ; 1 Tim. 6:10). Ou bien voulons-​nous à tout prix plaire aux autres ? Nous pourrions alors avoir peur qu’on se moque de nous ou qu’on nous persécute. Et cette peur pourrait devenir plus grande que notre peur de déplaire à Jéhovah. Pour nous protéger contre ce danger, nous devons supplier Jéhovah de nous donner la foi et le courage dont nous avons besoin (lire Proverbes 29:25 ; Luc 17:5).

(Voir le paragraphe 8 *.)

8. Comment devons-​nous réagir aux mensonges ?

8 Satan, le « père du mensonge », pousse certains de ceux qu’il manipule à répandre des mensonges sur Jéhovah et sur nos compagnons (Jean 8:44). Par exemple, les apostats propagent des informations fausses ou déformées sur l’organisation de Jéhovah que ce soit à la télévision, sur des sites Internet ou via d’autres médias. Ces mensonges font partie des « flèches enflammées » que Satan nous lance (Éph. 6:16). Comment réagissons-​nous quand quelqu’un nous rapporte des mensonges de ce genre ? Nous  refusons d’y croire ! Pourquoi ? Parce que nous avons foi en Jéhovah et que nous faisons confiance à nos frères et sœurs. De plus, nous évitons tout contact avec les apostats. Nous ne permettons à rien ni à personne, ni même à la curiosité, de nous entraîner dans un débat avec eux.

9. Quel effet le découragement peut-​il avoir sur nous ?

9 Le découragement peut affaiblir notre foi. Évidemment, nous ne pouvons pas faire comme si nous n’avions pas de problèmes. Ce serait une attitude irresponsable. Et parfois, il peut nous arriver de nous sentir découragés. Mais nous ne devons pas penser tout le temps à nos problèmes. Sinon, l’espoir merveilleux que Jéhovah nous donne risque de devenir moins réel à nos yeux (Rév. 21:3, 4). Le découragement pourrait alors nous faire perdre nos forces et nous amener à renoncer (Prov. 24:10). Mais il est possible d’éviter que cela nous arrive !

10. Que t’apprend la lettre d’une sœur ?

10 Prenons l’exemple d’une sœur des États-Unis. Elle garde une foi forte même si son mari est gravement malade. Dans une lettre qu’elle a écrite au siège mondial, elle a dit ceci : « Parfois, notre situation est stressante et décourageante, mais notre espoir est solide. Je suis tellement impressionnée par tout ce que Jéhovah nous donne pour fortifier notre foi et nous redonner du courage ! Nous avons vraiment besoin de ces conseils et de ces encouragements. Cela nous aide à avancer et à endurer les épreuves que Satan nous lance. » Ce qu’a dit cette sœur nous apprend qu’il est possible de surmonter notre découragement ! Comment ? En nous rappelant que Satan utilise nos difficultés pour nous affaiblir, en étant sûrs que Jéhovah nous consolera et en appréciant la nourriture spirituelle qu’il fournit.

Entretiens-​tu ton « grand bouclier de la foi » * ? (voir le paragraphe 11).

11. Pour savoir dans quel état est notre foi, quelles questions devons-​nous nous poser ?

11 Y a-​t-​il certains domaines dans lesquels ta foi aurait besoin d’un entretien ? Durant les derniers mois, as-​tu réussi à ne pas t’inquiéter excessivement ? As-​tu refusé d’écouter les mensonges des apostats et de discuter avec eux ? Es-​tu parvenu à lutter contre ton découragement ? Si oui,  alors ta foi est en bon état. Mais il faut que tu restes prudent, car Satan a d’autres armes qu’il essaie d’utiliser contre les humains. Examinons-​en une.

PROTÈGE-​TOI CONTRE LE MATÉRIALISME

12. Quel effet le matérialisme peut-​il avoir sur nous ?

12 Le matérialisme peut nous amener à en faire moins pour Jéhovah et à négliger notre bouclier de la foi. L’apôtre Paul a dit : « Aucun homme servant comme soldat ne se laisse entraîner dans les affaires commerciales de la vie s’il veut gagner l’approbation de celui qui l’a enrôlé comme soldat » (2 Tim. 2:4). Les soldats romains n’étaient autorisés à exercer aucun métier. Que pouvait-​il se passer si un soldat ne tenait pas compte de cette interdiction ?

13. Pourquoi les soldats n’étaient-​ils pas autorisés à s’engager dans des affaires commerciales ?

13 Imagine la scène : Une troupe de soldats passent la matinée à s’entraîner à manier l’épée, mais l’un d’eux n’est pas là. Il est en ville, occupé à vendre de la nourriture au marché. Le soir, les soldats consacrent du temps à inspecter leur armure et à aiguiser la lame de leur épée. Mais celui qui fait du commerce passe sa soirée à préparer la nourriture qu’il vendra le lendemain. Cependant, le lendemain matin, des ennemis lancent une attaque surprise. Parmi les soldats, qui a le plus de chances de se battre efficacement et de gagner l’approbation de son commandant ? Et qui aimerais-​tu avoir à tes côtés : un des soldats qui se sont soigneusement préparés au combat ou celui qui était occupé à autre chose ?

14. Pour nous qui sommes des soldats du Christ, qu’est-​ce qui est le plus important ?

14 Comme de bons soldats, nous ne nous laissons pas distraire de notre objectif principal : gagner l’approbation de nos Commandants, Jéhovah et Jésus. Nous considérons que c’est beaucoup plus important que tout ce que le monde peut nous offrir. Nous veillons donc à avoir le temps et l’énergie dont nous avons besoin pour servir Jéhovah, ainsi que pour garder en bon état notre bouclier de la foi et le reste de notre armure spirituelle.

15. De quoi Paul a-​t-​il prévenu les chrétiens, et pourquoi ?

 15 Nous devons toujours être sur nos gardes ! Pourquoi ? L’apôtre Paul a prévenu les chrétiens que ‘ceux qui seraient bien décidés à être riches s’égareraient loin de la foi’ (1 Tim. 6:9, 10). Le verbe « s’égarer » montre que, si nous essayions d’acquérir des biens dont nous n’avons pas besoin, nous risquerions de nous laisser distraire. Nous pourrions alors développer « de nombreux désirs insensés et nuisibles ». Plutôt que de laisser entrer ces désirs dans notre cœur, nous devons les considérer comme ce qu’ils sont vraiment : des armes qui peuvent nous faire beaucoup de mal.

16. À quoi le récit rapporté en Marc 10:17-22 devrait-​il nous faire réfléchir ?

16 Imaginons maintenant que nous ayons les moyens d’acheter beaucoup de choses. Est-​ce que ce serait mal d’acheter quelque chose dont nous avons envie mais pas réellement besoin ? Pas nécessairement. Mais réfléchissons à ceci : Même si nous pouvons nous permettre d’acheter certaines choses, avons-​nous vraiment le temps et l’énergie de les utiliser et de les entretenir ? Et risquons-​nous de trop nous attacher à ce que nous possédons ? Cet attachement aux choses matérielles pourrait-​il nous amener à agir comme le jeune homme qui n’a pas accepté l’invitation de Jésus à faire plus  au service de Dieu ? (lire Marc 10:17-22). Comme il serait préférable de mener une vie simple et de consacrer notre précieux temps et notre énergie à faire la volonté de Dieu !

TIENS FERMEMENT TON BOUCLIER DE LA FOI

17. Qu’est-​ce que nous ne devons jamais oublier ?

17 Nous ne devons jamais oublier que nous sommes en guerre et que nous devons être prêts à combattre chaque jour (Rév. 12:17). Nos frères et sœurs ne peuvent pas porter notre bouclier de la foi à notre place. C’est à nous de le tenir fermement.

18. Pourquoi les soldats de l’époque biblique tenaient-​ils fermement leur bouclier ?

18 À l’époque biblique, un soldat était honoré quand il avait fait preuve de courage à la guerre. Par contre, c’était une humiliation pour lui de revenir du combat sans son bouclier. Selon l’historien romain Tacite, abandonner son bouclier était le pire des déshonneurs. C’est une des raisons pour lesquelles les soldats veillaient à tenir fermement leur bouclier.

Une sœur tient fermement son « grand bouclier de la foi » en lisant la Bible, en assistant régulièrement aux réunions et en prêchant le plus possible (voir le paragraphe 19).

19. Comment pouvons-​nous tenir fermement notre bouclier de la foi ?

19 Comment pouvons-​nous tenir fermement notre bouclier de la foi ? En assistant régulièrement aux réunions et en parlant de Jéhovah et de son royaume autour de nous (Héb. 10:23-25). Nous le tiendrons également bien en main si nous lisons la Bible chaque jour et si nous demandons à Jéhovah de nous aider à appliquer ses conseils dans tous les domaines de notre vie (2 Tim. 3:16, 17). Alors aucune des armes que Satan utilise contre nous ne nous causera du tort pour toujours (Is. 54:17). Notre « grand bouclier de la foi » nous protégera. Nous tiendrons bon, unis à nos frères et sœurs. Et en plus de gagner les batailles quotidiennes que nous devons livrer, nous aurons l’honneur d’être du côté de Jésus quand il gagnera la guerre contre Satan et ceux qui le soutiennent (Rév. 17:14 ; 20:10).

CANTIQUE 118 « Donne-​nous plus de foi »

^ § 5 Les soldats se servaient de leur bouclier pour se protéger. Pareillement, notre foi nous protège. Et comme un bouclier, elle a besoin d’être entretenue. Cet article explique comment vérifier si notre « grand bouclier de la foi » est en bon état.

^ § 58 DESCRIPTION DE L’ILLUSTRATION : Quand une famille de Témoins tombe sur une émission dans laquelle des apostats répandent des mensonges sur les Témoins de Jéhovah, elle éteint immédiatement la télévision.

^ § 60 DESCRIPTION DE L’ILLUSTRATION : Plus tard, pendant le culte familial, le père utilise un passage biblique pour fortifier la foi de sa famille.