Évangile selon Jean 8​:​12-59

8  12  De nouveau, Jésus leur parla, disant : « Je suis la lumière du monde+. Celui qui me suit ne marchera absolument pas dans les ténèbres, mais possédera la lumière+ de la vie. » 13  Les pharisiens lui dirent alors : « Tu témoignes à ton propre sujet ; ton témoignage n’est pas vrai. » 14  Jésus leur répondit : « Même si moi je témoigne à mon propre sujet, mon témoignage est vrai, parce que je sais d’où je suis venu et où je vais+. Mais vous, vous ne savez pas d’où je suis venu ni où je vais. 15  Vous jugez selon la chair*+ ; moi, je ne juge personne. 16  Et même s’il m’arrive de juger, mon jugement est véridique, parce que je ne suis pas seul, mais le Père qui m’a envoyé est avec moi+. 17  De plus, dans votre Loi il est écrit : “Le témoignage de deux hommes est vrai+.” 18  C’est moi qui témoigne à mon propre sujet, et le Père qui m’a envoyé témoigne à mon sujet+. » 19  Alors ils lui dirent : « Où est ton Père ? » Jésus répondit : « Vous ne connaissez ni moi ni mon Père+. Si vous me connaissiez vraiment, vous connaîtriez aussi mon Père+. » 20  Il prononça ces paroles à l’endroit appelé le Trésor+ pendant qu’il enseignait dans le Temple. Mais personne ne s’empara de lui*, parce que son heure n’était pas encore venue+. 21  Il leur dit donc de nouveau : « Je m’en vais, et vous me chercherez, et pourtant vous mourrez dans votre péché+. Là où moi je vais, vous ne pouvez pas venir+. » 22  Alors les Juifs se mirent à dire : « Il ne va tout de même pas se tuer ? Car il dit : “Là où moi je vais, vous ne pouvez pas venir.” » 23  Il leur dit encore : « Vous, vous êtes des régions d’en bas ; moi, je suis des régions d’en haut+. Vous, vous êtes de ce monde ; moi, je ne suis pas de ce monde. 24  C’est pourquoi je vous ai dit : “Vous mourrez dans vos péchés.” Car si vous ne croyez pas que je suis celui que j’affirme être*, vous mourrez dans vos péchés. » 25  Ils se mirent donc à lui dire : « Qui es-​tu ? » Jésus leur répondit : « Pourquoi est-​ce que je vous parle, après tout ? 26  J’ai beaucoup de choses à dire à votre sujet et à juger. En effet, celui qui m’a envoyé est véridique, et les choses mêmes que j’ai entendues de lui, moi je les dis dans le monde+. » 27  Ils ne comprirent pas qu’il leur parlait du Père. 28  Alors Jésus dit : « Quand vous aurez élevé le Fils de l’homme+, alors vous saurez que je suis celui que j’affirme être*+, et que je ne fais rien de ma propre initiative+, mais que, comme le Père m’a enseigné, moi je dis ces choses. 29  Et celui qui m’a envoyé est avec moi ; il ne m’a pas abandonné à moi-​même, parce que moi je fais toujours les choses qui lui plaisent+. » 30  Comme il disait ces choses, beaucoup eurent foi en lui. 31  Alors Jésus dit encore aux Juifs qui l’avaient cru : « Si vous restez attachés à mes paroles, vous êtes vraiment mes disciples, 32  et vous connaîtrez la vérité+, et la vérité vous libérera+. » 33  Ils lui répondirent : « Nous sommes la descendance d’Abraham et nous n’avons jamais été esclaves de personne. Comment se fait-​il que tu dises : “Vous deviendrez libres” ? » 34  Jésus leur répondit : « Oui, je vous le dis, c’est la vérité : tout homme qui pratique le péché est esclave du péché+. 35  D’autre part, l’esclave ne demeure pas dans la famille pour toujours ; le fils, lui, y demeure pour toujours. 36  Si donc le Fils vous libère, vous serez réellement libres. 37  Je sais que vous êtes la descendance d’Abraham. Mais vous cherchez à me tuer, parce que ma parole ne fait pas de progrès chez vous. 38  Je dis les choses que j’ai vues pendant que j’étais avec mon Père+, mais vous, vous faites les choses que vous avez entendues de votre père. » 39  Ils lui répondirent : « Notre père, c’est Abraham. » Jésus leur dit : « Si vous étiez les enfants d’Abraham+, vous feriez les œuvres d’Abraham. 40  Mais maintenant vous cherchez à me tuer, moi un homme qui vous ai dit la vérité que j’ai entendue de Dieu+. Abraham n’a pas fait cela. 41  Vous faites les œuvres de votre père. » Ils lui dirent : « Nous ne sommes pas nés d’un acte immoral* ; nous avons un seul Père, Dieu. » 42  Jésus leur dit : « Si Dieu était votre Père, vous m’aimeriez+, car je suis venu de Dieu et je suis ici. Je ne suis pas venu de ma propre initiative, mais c’est lui qui m’a envoyé+. 43  Pourquoi ne comprenez-​vous pas ce que je dis ? Parce que vous ne pouvez pas écouter ma parole. 44  Vous venez, vous, de votre père le Diable, et vous voulez accomplir les désirs de votre père+. Celui-là a été un meurtrier quand il a commencé*+, et il n’a pas tenu bon dans la vérité, parce que la vérité n’est pas en lui. Quand il ment, il parle selon sa propre tendance, parce que c’est un menteur et le père du mensonge+. 45  Mais moi, parce que je vous dis la vérité, vous ne me croyez pas. 46  Qui de vous peut me déclarer coupable de péché ? Si je dis la vérité, pourquoi ne me croyez-​vous pas ? 47  Celui qui est de Dieu écoute les paroles de Dieu+. C’est pourquoi vous, vous n’écoutez pas, parce que vous n’êtes pas de Dieu+. » 48  Les Juifs lui répondirent : « N’avons-​nous pas raison de dire : “Tu es un Samaritain+ et tu as en toi un démon+” ? » 49  Jésus répondit : « Je n’ai pas de démon en moi, mais j’honore mon Père, et vous, vous me déshonorez. 50  Mais moi je ne cherche pas de gloire pour moi+ ; il y en a un qui cherche et qui juge. 51  Oui, je vous le dis, c’est la vérité : si quelqu’un obéit à ma parole, il ne verra pas la mort, non jamais+. » 52  Les Juifs lui dirent : « Maintenant nous savons que tu as en toi un démon. Abraham est mort, les prophètes aussi, mais toi, tu dis : “Si quelqu’un obéit à ma parole, il ne connaîtra pas la mort, non jamais.” 53  Tu n’es tout de même pas plus grand que notre père Abraham, qui est mort ? Les prophètes aussi sont morts. Qui prétends-​tu être ? » 54  Jésus répondit : « Si je me glorifie moi-​même, ma gloire n’est rien. C’est mon Père qui me glorifie+, lui dont vous dites qu’il est votre Dieu. 55  Pourtant vous ne le connaissez pas+, mais moi je le connais+. Et si je disais que je ne le connais pas, je serais comme vous, un menteur. Mais je le connais vraiment et j’obéis à sa parole. 56  Abraham votre père s’est beaucoup réjoui à l’idée de voir mon jour, et il l’a vu et s’est réjoui+. » 57  Alors les Juifs lui dirent : « Tu n’as pas encore 50 ans, et cependant tu as vu Abraham ? » 58  Jésus leur dit : « Oui, je vous le dis, c’est la vérité : avant qu’Abraham vienne à l’existence, j’ai été+. » 59  Alors ils ramassèrent des pierres pour les jeter sur lui ; mais Jésus se cacha et sortit du Temple.

Notes

Ou « selon des critères humains ».
Ou « l’arrêta ».
Litt. « ne croyez pas que je suis ».
Litt. « saurez que je suis ».
Ou « acte sexuel immoral ». Grec pornéïa. Voir lexique (Acte sexuel immoral).
Ou « dès le commencement ».

Notes d'étude

Documents multimédias