Aller au contenu

Aller à la table des matières

Le saviez-​vous ?

Le saviez-​vous ?

Quel était le rôle de l’intendant à l’époque biblique ?

DANS les temps bibliques, l’intendant était chargé d’administrer la maison ou les biens de quelqu’un d’autre. Les mots hébreu et grec traduits par « intendant » peuvent désigner le responsable ou le gérant d’une maison.

Quand Joseph, le fils du patriarche Jacob, était esclave en Égypte, son maître l’a chargé de l’intendance de sa maison. En fait, il l’a laissé « gérer tout ce qui était à lui » (Gen. 39:2-6). Plus tard, lorsque Joseph est devenu un dirigeant puissant en Égypte, il a lui aussi confié à quelqu’un l’intendance de sa maison (Gen. 44:4).

À l’époque de Jésus, les propriétaires de domaines agricoles vivaient souvent dans des villes, loin de leurs exploitations. C’est pourquoi ils chargeaient des intendants de gérer le travail journalier des ouvriers qui cultivaient leurs terres.

Quelles conditions un intendant devait-​il remplir ? Columelle, écrivain latin du 1er siècle, recommandait de choisir comme responsable, ou intendant, un esclave « connu pour son expérience » dans l’agriculture. Ce devait être quelqu’un qui avait des qualités humaines qui l’amèneraient à exercer son autorité « ni avec mollesse ni avec dureté ». Columelle ajoute : « Ce qu’il faut surtout obtenir de cet agent, c’est que, loin de penser savoir ce qu’il ignore, il cherche toujours à s’instruire de ce qu’il ne connaît pas *. »

La Bible compare certaines des activités qui sont effectuées dans l’assemblée chrétienne à celles d’un intendant. Par exemple, l’apôtre Pierre encourage les chrétiens à utiliser les capacités que Dieu leur a données pour ‘se servir les uns les autres, comme d’excellents intendants de la faveur imméritée de Dieu’ (1 Pierre 4:10).

Jésus lui-​même a utilisé l’exemple d’un intendant dans un récit qui est rapporté en Luc 16:1-8. De plus, dans une prophétie sur le signe de sa présence en tant que Roi, il a promis à ses disciples qu’il établirait un « esclave fidèle et avisé », un « intendant fidèle ». La responsabilité principale de cet intendant serait de fournir régulièrement de la nourriture spirituelle aux disciples du Christ durant les derniers jours (Mat. 24:45-47 ; Luc 12:42). Nous sommes très reconnaissants à l’intendant fidèle de nous donner des publications qui fortifient notre foi et qui sont disponibles où que nous vivions !

^ § 6 Columelle, De l’Agriculture, traduction par M. Louis Du Bois, Paris, C. L. F. Panckoucke, 1844, livre I, p. 87, 91, 93.