Deuxième lettre aux Corinthiens 11​:​1-33

11  Je voudrais que vous supportiez de ma part un peu de folie. Et effectivement, vous me supportez !  Car je suis jaloux pour vous d’une jalousie qui vient de Dieu* ; je vous ai, en effet, personnellement promis en mariage à un seul mari, et je veux vous présenter au Christ comme une vierge pure*+.  Mais j’ai peur que d’une manière ou d’une autre — comme le serpent a séduit Ève par sa ruse+ — votre intelligence se corrompe et s’écarte de la sincérité et de la pureté qui sont dues au Christ+.  Et en effet, si quelqu’un vient prêcher un autre Jésus que celui que nous avons prêché — ou si vous recevez un autre esprit que celui que vous avez reçu, ou une autre bonne nouvelle que celle que vous avez acceptée+ —, vous supportez sans problème un tel homme.  Pourtant, j’estime que je ne me suis montré inférieur en rien à vos super-apôtres+.  Même si je ne m’exprime pas très bien+, je ne manque certainement pas de connaissance ; d’ailleurs, nous vous l’avons montré de bien des manières et en toutes choses.  J’ai été heureux de vous annoncer la bonne nouvelle de Dieu sans qu’il vous en coûte rien. Ai-​je commis un péché en m’abaissant ainsi pour que vous soyez élevés+ ?  J’ai démuni* d’autres assemblées en acceptant d’elles de quoi vivre* afin de vous servir+.  Pourtant, quand j’étais parmi vous et que je me suis trouvé dans le besoin, je n’ai été un fardeau pour personne, car les frères qui sont venus de Macédoine ont largement pourvu à mes besoins+. Oui, j’ai veillé à ne pas être un fardeau pour vous en quoi que ce soit et je continuerai d’y veiller+. 10  Aussi vrai que la vérité de Christ est en moi, je continuerai de le dire avec fierté+ dans les régions d’Achaïe. 11  Pourquoi ? Parce que je ne vous aime pas ? Dieu sait que si. 12  Mais ce que je fais, je continuerai de le faire+, afin que ceux qui cherchent un prétexte pour être considérés comme nos égaux dans les choses* dont ils se vantent ne puissent pas avoir un tel prétexte. 13  Car ces hommes sont de faux apôtres, des individus* qui trompent les autres et qui se déguisent en apôtres de Christ+. 14  Et il n’y a rien d’étonnant à cela, car Satan lui-​même se déguise tout le temps en ange de lumière+. 15  Ce n’est donc pas extraordinaire si ses serviteurs aussi se déguisent tout le temps en serviteurs de la justice. Mais ils auront la fin qu’ils méritent, selon leurs œuvres+. 16  Je le répète : que personne ne pense que je suis déraisonnable. Et même si vous le pensez, acceptez-​moi comme quelqu’un de déraisonnable pour que je puisse moi aussi me vanter un peu. 17  Ce que je dis maintenant, je ne le dis pas comme l’aurait fait le Seigneur, mais comme le ferait une personne déraisonnable, qui serait trop sûre d’elle et se vanterait. 18  Puisque beaucoup se vantent pour des raisons humaines*, je vais me vanter moi aussi. 19  Vous êtes tellement « raisonnables » que vous supportez volontiers les gens déraisonnables. 20  Oui, vous supportez quiconque vous réduit en esclavage, quiconque prend, et même dévore, tout ce que vous possédez, quiconque s’élève au-dessus de vous ou vous frappe au visage. 21  Nous avons honte de le dire, car cela peut donner l’impression que nous nous sommes montrés faibles. Mais si d’autres se montrent courageux — je parle de façon déraisonnable —, moi aussi je me montre courageux. 22  Ils sont Hébreux ? Moi aussi+. Ils sont Israélites ? Moi aussi. Ils sont la descendance* d’Abraham ? Moi aussi+. 23  Ils sont ministres de Christ ? Comme un fou, je réponds que je le suis de façon plus remarquable : j’ai travaillé plus qu’eux+, j’ai été jeté en prison plus souvent qu’eux+, j’ai reçu un nombre incalculable de coups et, bien des fois, j’ai frôlé la mort+. 24  Cinq fois j’ai reçu des Juifs 40 coups moins un+, 25  trois fois j’ai été battu à coups de baguettes+, une fois j’ai été lapidé+, trois fois j’ai fait naufrage+, je suis resté une nuit et un jour en pleine mer ; 26  souvent en voyage, en danger à cause des fleuves, en danger à cause des voleurs, en danger à cause des gens de mon peuple+, en danger à cause des nations+, en danger dans la ville+, en danger dans le désert, en danger en mer, en danger parmi les faux frères ; 27  j’ai connu le travail pénible et les efforts, beaucoup de nuits sans sommeil+, la faim et la soif+, l’absence fréquente de nourriture+, le froid et le manque de vêtements*. 28  En plus de ces choses extérieures, il y a ce qui me préoccupe chaque jour*, mon inquiétude pour toutes les assemblées+. 29  Qui est faible sans que je sois faible ? Qui trébuche* sans que je m’enflamme de colère ? 30  Si je dois me vanter, je me vanterai des choses qui montrent que je suis faible. 31  Le Dieu et Père du Seigneur Jésus, celui qu’on doit louer pour toujours, sait que je ne mens pas. 32  À Damas, le gouverneur du roi Arétas faisait garder la ville des Damascènes pour m’arrêter, 33  mais on m’a fait descendre dans un panier* par une fenêtre de la muraille+, et je lui ai échappé.

Notes

Litt. « d’un zèle de Dieu ».
Ou « chaste ».
Litt. « dépouillé ».
Ou « un soutien ».
Ou « la fonction ».
Litt. « ouvriers ».
Litt. « selon la chair ».
Litt. « semence ».
Litt. « la nudité ».
Ou « ce qui m’assaille de jour en jour ».
Ou « panier d’osier ».

Notes d'étude

Documents multimédias