Aller au contenu

Aller au sommaire

La Bible transforme des vies

La Bible transforme des vies

 La Bible transforme des vies

QU’EST-CE qui a poussé un cambrioleur qui s’adonnait au jeu à se défaire de cette dépendance et à changer de vie ? Laissons-le nous le dire.

“ Les courses de chevaux étaient ma passion. ” — RICHARD STEWART

ANNÉE DE NAISSANCE : 1965

PAYS : JAMAÏQUE

ANCIENNEMENT : CRIMINEL ET JOUEUR INVÉTÉRÉ

PARCOURS : J’ai grandi dans un quartier pauvre et populeux de Kingston, la capitale de la Jamaïque. Le taux de chômage était élevé et la criminalité répandue. Les bandes faisaient régner la peur. Chaque jour, j’entendais des coups de feu.

Ma mère s’est dépensée corps et âme pour mon petit frère, ma petite sœur et moi. Elle a veillé à ce que nous recevions une instruction de qualité, mais l’école ne m’intéressait pas plus que ça. Ce qui me passionnait, par contre, c’était les courses hippiques. Je séchais les cours pour aller au champ de courses. Il m’arrivait même de monter les chevaux.

Je n’ai pas tardé à devenir un parieur acharné. Je menais une vie immorale : j’étais un vrai coureur de jupons. Je fumais de la marijuana et je volais pour couvrir les dépenses liées à mon mode de vie. Je possédais de nombreuses armes ; heureusement, personne n’a jamais été tué au cours des innombrables cambriolages auxquels j’ai participé.

Jusqu’au jour où la police m’a arrêté. J’ai alors fait de la prison. Mais après ma libération, j’ai repris mes activités criminelles exactement là où je les avais laissées. Je me suis même endurci. Derrière un visage d’ange se cachait un homme intraitable, irritable et cruel. Il n’y avait que ma petite personne qui comptait.

COMMENT LA BIBLE A CHANGÉ MA VIE : C’est pendant cette période trouble de ma vie que ma mère s’est mise à étudier la Bible et est devenue Témoin de Jéhovah. Les changements qu’elle opérait dans sa personnalité ont éveillé ma curiosité : qu’est-ce qui la poussait à changer ainsi ? Il fallait que je tire les choses au clair ; je me suis donc mis à discuter de la Bible avec les Témoins.

J’ai alors découvert que leurs enseignements étaient différents de ceux des autres religions et qu’ils étaient tous fondés sur la Bible. Les Témoins étaient les seuls que je connaisse à prêcher de maison en maison, tout comme les premiers chrétiens (Matthieu 28:19 ; Actes 20:20). Par ailleurs, je voyais bien qu’ils avaient un amour sincère les uns pour les autres. Et là, ça a fait tilt : j’avais trouvé la vraie religion ! — Jean 13:35.

En étudiant la Bible, je me suis rendu compte que j’avais de grands changements à apporter à ma vie. J’ai compris que Jéhovah déteste la fornication et que, si je voulais lui plaire, je devais abandonner les pratiques qui souillaient mon corps (2 Corinthiens 7:1 ; Hébreux 13:4). J’ai appris que Jéhovah a des sentiments et que ce que je faisais pouvait le peiner, ou au contraire le rendre heureux (Proverbes 27:11). Ça m’a touché.  J’ai alors décidé de ne plus consommer de marijuana, de me débarrasser de mes armes et d’essayer d’améliorer mon caractère. Mais le plus dur a été de renoncer au jeu et à mon mode de vie immoral.

Au début, je ne voulais pas que mes amis sachent que j’étudiais avec les Témoins de Jéhovah. Mais tout a changé quand j’ai lu Matthieu 10:33, où Jésus déclare : “ Celui qui me renie devant les hommes, je le renierai moi aussi devant mon Père qui est dans les cieux. ” Ces paroles m’ont incité à leur dire que j’étudiais avec les Témoins. Ça les a époustouflés. Ils n’arrivaient pas à croire que quelqu’un comme moi veuille devenir chrétien. Mais j’ai été clair avec eux : mon ancien mode de vie était derrière, c’en était fini.

CE QUE CELA M’A APPORTÉ : Quand je me suis mis à appliquer les principes bibliques dans ma vie, ma mère a été transportée de joie. Aujourd’hui, elle n’a plus à s’inquiéter de mon comportement. Nous avons un point commun qui nous rapproche et dont nous pouvons parler : notre amour pour Jéhovah. Parfois, lorsque je repense à l’homme que j’étais, je n’en reviens pas : les changements que j’ai pu opérer grâce à l’aide de Dieu sont énormes. Le mode de vie immoral et matérialiste que j’avais ne me fait plus du tout envie.

Si je n’avais pas été réceptif au message de la Bible, je serais soit mort, soit en prison. Au lieu de cela, j’ai une famille formidable. Ma femme m’est d’un grand soutien et notre fille est très gentille. Nous sommes heureux. C’est un réel bonheur que de servir Jéhovah à leurs côtés. Je remercie Dieu de faire partie d’une communauté de frères et sœurs pleins d’amour. Je suis bien content que quelqu’un ait pris la peine de m’enseigner la Bible. C’est pourquoi je considère comme un honneur d’aider mon prochain à apprendre ce que la Bible enseigne. Je suis particulièrement reconnaissant à Jéhovah d’avoir fait preuve de bonté envers moi en m’attirant à lui.

[Entrefilet, page 11]

“ J’ai appris que Jéhovah a des sentiments et que ce que je faisais pouvait le peiner, ou au contraire le rendre heureux. ”

[Illustration, page 11]

Avec ma femme et notre fille.

[Illustration, page 11]

J’ai vu ma mère changer.