Actes des apôtres 20​:​1-38

20  Une fois l’agitation retombée, Paul fit venir les disciples, les encouragea et leur dit adieu ; puis il partit pour la Macédoine.  Après avoir traversé cette région en donnant de nombreux encouragements à ceux qui s’y trouvaient, il arriva en Grèce.  Il y passa trois mois, mais comme les Juifs avaient monté un complot contre lui+ alors qu’il allait embarquer pour la Syrie, il décida de repartir par la Macédoine.  Ceux qui l’accompagnaient étaient : Sopater fils de Pyrus de Bérée, les Thessaloniciens Aristarque+ et Secundus, Gaïus de Derbé, Timothée+ et, de la province d’Asie, Tychique+ et Trophime+.  Ces hommes sont partis devant et nous ont attendus à Troas.  Quant à nous, nous avons pris la mer à Philippes après la fête des Pains sans levain+ et nous les avons rejoints à Troas en moins de cinq jours. Là, nous avons passé sept jours.  Le premier jour de la semaine, nous nous sommes réunis pour prendre un repas. Comme Paul devait partir le lendemain, il s’est adressé à ceux qui étaient là, et il a prolongé son discours jusqu’à minuit.  Il y avait beaucoup de lampes dans la pièce du haut où nous nous trouvions.  Assis à la fenêtre, un jeune homme du nom d’Eutyche s’est endormi profondément tandis que Paul parlait. Emporté par le sommeil, il est tombé du troisième étage, et quand on l’a soulevé, il était mort. 10  Paul est descendu, s’est jeté sur lui, l’a pris dans ses bras+ et a dit : « Ne vous affolez pas : il est vivant+ ! » 11  Puis il est remonté, a rompu le pain et a commencé à manger. Il a continué à discuter un bon moment, jusqu’à l’aube. Ensuite, il est parti. 12  On a emmené le garçon vivant ; tous débordaient de joie*. 13  Nous sommes alors allés au bateau et avons embarqué pour Assos, où nous devions prendre Paul à bord. En effet, il avait donné des instructions dans ce sens, car lui voulait s’y rendre à pied. 14  Lorsqu’il nous a rejoints à Assos, nous l’avons pris à bord et sommes allés à Mitylène. 15  Nous en sommes repartis le lendemain, et nous nous sommes arrêtés près des côtes de Chio. Le jour suivant nous avons fait escale à Samos, et le jour d’après nous sommes arrivés à Milet. 16  Paul avait décidé de passer au large d’Éphèse+ afin de ne pas rester trop longtemps dans la province d’Asie. Il se dépêchait, car il voulait être à Jérusalem+ si possible le jour de la fête de la Pentecôte. 17  Cependant, à Milet, il envoya un message aux anciens de l’assemblée d’Éphèse pour leur demander de venir. 18  Quand ils l’eurent rejoint, il leur dit : « Vous savez bien comment je me suis comporté parmi vous depuis le jour où j’ai posé le pied dans la province d’Asie+ : 19  J’ai travaillé en toute humilité+ comme esclave pour le Seigneur, avec larmes et dans les épreuves qui m’arrivaient à cause des complots des Juifs, 20  sans jamais me retenir de vous annoncer tout ce qui était profitable* et de vous enseigner en public+ et de maison en maison+. 21  J’ai pleinement rendu témoignage tant devant les Juifs que devant les Grecs au sujet du repentir+ envers Dieu et de la foi en notre Seigneur Jésus+. 22  Et maintenant, voyez : contraint* par l’esprit, je me rends à Jérusalem, sans savoir ce qui m’arrivera là-bas ; 23  je sais seulement que, d’une ville à l’autre, l’esprit saint m’avertit constamment que la prison et les persécutions* m’attendent+. 24  Cependant, je n’attache aucune importance* à ma vie, du moment que j’achève ma course+ et le ministère que le Seigneur Jésus m’a confié : rendre pleinement témoignage à la bonne nouvelle de la faveur imméritée de Dieu. 25  « Et maintenant, voyez : je sais que jamais aucun de vous, à qui j’ai prêché le Royaume, ne me reverra*. 26  Je vous prends donc à témoin, aujourd’hui même, que je suis pur du sang de tous les hommes+, 27  car je ne me suis pas retenu de vous annoncer toute la volonté* de Dieu+. 28  Faites attention à vous-​mêmes+ et à tout le troupeau, parmi lequel l’esprit saint vous a établis responsables*+ pour prendre soin* de l’assemblée de Dieu+, qu’il a achetée avec le sang de son propre Fils+. 29  Je sais qu’après mon départ des loups tyranniques entreront chez vous+ et ne traiteront pas le troupeau avec tendresse, 30  et que, du milieu même de vous, des hommes se lèveront et répandront des enseignements trompeurs pour entraîner les disciples à leur suite+. 31  « C’est pourquoi restez éveillés, et rappelez-​vous que pendant trois ans+, nuit et jour, je n’ai pas arrêté d’avertir chacun de vous avec larmes. 32  Et maintenant je vous confie à Dieu et à la parole de sa faveur imméritée, parole qui peut vous affermir et vous donner l’héritage parmi tous les sanctifiés*+. 33  Je n’ai convoité ni l’argent, ni l’or, ni les vêtements de personne+. 34  Vous savez bien que ces mains ont pourvu à mes besoins+ et à ceux de mes compagnons. 35  En toutes choses, je vous ai montré que c’est en travaillant dur de cette façon+ que vous devez venir en aide aux faibles, et vous devez vous rappeler les paroles du Seigneur Jésus, qui a dit lui-​même : “Il y a plus de bonheur à donner+ qu’à recevoir.” » 36  Après avoir dit ces choses, il se mit à genoux avec eux tous et pria. 37  Alors tous éclatèrent en sanglots, serrèrent Paul dans leurs bras* et l’embrassèrent affectueusement*, 38  car ils étaient particulièrement tristes d’apprendre qu’ils ne le reverraient plus+. Puis ils l’accompagnèrent jusqu’au bateau.

Notes

Ou « ont été consolés sans mesure ».
Ou « pour votre bien ».
Litt. « lié dans ».
Ou « tribulations ».
Ou « valeur ».
Litt. « ne reverra mon visage ».
Ou « dessein », « conseil ».
Litt. « surveillants ».
Ou « conduire ».
Litt. « se jetèrent au cou de Paul ».
Ou « tendrement ».

Notes d'étude

Documents multimédias

Loup
Loup

En Israël, les loups (Canis lupus) chassent essentiellement la nuit (Hab 1:8). Ces animaux sont féroces, voraces, intrépides et avides ; souvent, ils tuent plus de moutons qu’ils ne peuvent en manger ou en emporter. Dans la Bible, il n’est pas rare que les animaux et leurs spécificités servent, dans le langage figuré, à illustrer des qualités ou des défauts. Par exemple, dans la prophétie qu’il a prononcée sur son lit de mort, Jacob a assimilé la tribu de Benjamin à un guerrier qui combat comme un loup (Gn 49:27). Mais la plupart du temps, le loup sert à illustrer des défauts comme la férocité, l’avidité, l’agressivité et la ruse. Parmi ceux que la Bible compare à des loups figurent les faux prophètes (Mt 7:15), ceux qui s’opposent avec agressivité au ministère chrétien (Mt 10:16 ; Lc 10:3) et les faux enseignants qui, de l’intérieur, mettent en danger l’assemblée chrétienne (Ac 20:29, 30). Les bergers étaient bien conscients du danger que représentaient les loups. Jésus a parlé d’un « salarié » qui « voit venir le loup, abandonne les brebis et s’enfuit ». Contrairement au salarié, qui « ne se soucie pas des brebis », « l’excellent berger [Jésus] donne sa vie pour les brebis » (Jean 10:11-13).