Aller au contenu

Aller au sommaire

Quels sont nos devoirs envers Dieu ?

Quels sont nos devoirs envers Dieu ?

 Approchez-vous de Dieu

Quels sont nos devoirs envers Dieu ?

VOUS êtes-vous déjà demandé quel est le but de la vie ? Jéhovah a implanté en l’être humain la capacité de se poser ce genre de questions, mais aussi le besoin d’en découvrir les réponses. Toutefois, Dieu ne nous laisse pas dans l’incertitude. Les réponses que nous recherchons se trouvent dans la Bible, le livre que l’on appelle la Parole de Dieu. Examinons ensemble ce qu’a écrit le roi Salomon.

Salomon était des mieux placés pour s’exprimer sur le thème du bonheur et du sens de la vie. Extraordinairement sage, immensément fortuné, détenant l’autorité royale, il était à même de mener une étude poussée sur les aspirations des humains, notamment le désir d’être riche et connu (Ecclésiaste 2:4-9 ; 4:4). Un jour, sous l’inspiration de Dieu, il a ainsi formulé la synthèse de toutes ses recherches : “ La conclusion de la chose, tout ayant été entendu : Crains le vrai Dieu et garde ses commandements. Car c’est là toute l’obligation de l’homme. ” (Ecclésiaste 12:13). Salomon évoque ici la plus gratifiante et la plus noble des entreprises humaines.

“ Crains le vrai Dieu. ” Craindre Dieu ? De prime abord, l’idée n’est guère enthousiasmante. Mais cette crainte est en fait une disposition d’esprit salutaire. Elle n’a rien de la crainte que pourrait ressentir un esclave tremblant de peur à l’idée de déclencher la colère d’un maître sans pitié. Elle s’apparente plutôt aux sentiments d’un enfant soucieux de réjouir son père qui l’aime. Un ouvrage de référence la définit comme “ la révérence ou l’effroi qu’éprouvent les serviteurs de Dieu envers lui, parce qu’ils l’aiment et le respectent en raison de son autorité et de sa majesté ”. Elle nous pousse à nous soumettre à la volonté de Dieu parce que nous l’aimons et savons qu’il nous aime. Cette crainte bénéfique n’en reste pas au stade du sentiment ; elle se manifeste par des actes. Comment cela ?

“ Garde ses commandements. ” La crainte de Dieu nous incite à lui obéir. Et n’est-il pas normal d’obéir à Jéhovah ? Il est notre Créateur : il sait mieux que quiconque quel est le meilleur mode de vie pour nous, tout comme un fabricant sait mieux que quiconque comment utiliser un produit qu’il a conçu. Par ailleurs, Jéhovah a nos intérêts à cœur. Il veut notre bonheur et ses exigences ont justement pour but de favoriser notre bien-être (Isaïe 48:17). L’apôtre Jean exprime cette idée ainsi : “ Voici ce que signifie l’amour de Dieu : que nous observions ses commandements ; et pourtant ses commandements ne sont pas pesants. ” (1 Jean 5:3). Notre obéissance à Dieu est la preuve de notre amour pour lui, et ses commandements sont le reflet de son amour pour nous.

“ C’est là toute l’obligation de l’homme. ” Ces paroles mettent en évidence une raison importante de craindre Dieu et de lui obéir : ce sont là nos devoirs envers lui. Jéhovah est notre Créateur ; c’est lui qui nous a donné la vie (Psaume 36:9). Nous nous devons donc de lui obéir. Si nous choisissons le mode de vie qu’il souhaite nous voir adopter, nous nous acquittons de notre obligation envers lui.

Alors, quel est le but de la vie ? En clair : faire la volonté de Dieu. Rien ne peut donner plus de sens à la vie. Que diriez-vous d’en apprendre davantage sur la volonté de Jéhovah et sur ce que vous pouvez faire pour en tenir compte dans votre vie ? Les Témoins de Jéhovah sont tout disposés à vous y aider.

Lecture de la Bible proposée pour novembre :

Proverbes 22-31 ; Ecclésiaste 1-12Chant de Salomon 1-8