Aller au contenu

Aller au sommaire

 EN COUVERTURE | LE MONDE EST-​IL INCONTRÔLABLE ?

À la recherche des réponses

À la recherche des réponses

SI VOUS êtes inquiet ou même terrifié par le flot des mauvaises nouvelles, vous n’êtes pas le seul. En 2014, Barack Obama, alors président des États-Unis, a dit qu’à cause de tous les malheurs rapportés dans la presse, beaucoup de gens pensent « que le monde va trop vite et que personne n’est capable de le maîtriser ».

Pourtant, peu après avoir fait cette déclaration, il a parlé avec conviction des stratégies mises en œuvre pour résoudre de nombreux problèmes mondiaux. Il a qualifié certaines actions gouvernementales de « bonnes nouvelles » et s’est dit « fondamentalement plein d’espoir » et « profondément optimiste ». En d’autres termes, il a présenté les nobles efforts humains comme le moyen de maîtriser le monde et d’empêcher une catastrophe mondiale.

Beaucoup partagent son optimisme. Par exemple, certains mettent leur confiance dans la science ; ils prédisent une accélération des progrès technologiques qui résoudront les problèmes du monde. Un expert en innovation et technologie numériques a prédit avec beaucoup d’assurance que, d’ici 2030, « notre technologie sera un millier de fois plus puissante et, d’ici 2045, un million de fois plus * ». Il a ajouté : « On s’en sort bien. Même si les problèmes auxquels nous sommes confrontés n’ont jamais été aussi grands, nous sommes capables de les régler plus vite qu’ils n’apparaissent. »

Quelle est la gravité de la situation ? Sommes-​nous vraiment au bord d’un cataclysme mondial ? Même si certains scientifiques et politiciens prêchent un message plein d’espoir, beaucoup de personnes doutent encore de l’avenir. Pourquoi ?

LES ARMES DE DESTRUCTION MASSIVE. En dépit de tous leurs efforts, l’ONU et d’autres organisations n’ont pas réussi à concrétiser le désarmement nucléaire. Pire, des dirigeants réfractaires méprisent les lois sur le contrôle des armes. Les pays qui ont depuis longtemps l’arme nucléaire modernisent leurs bombes et en créent de plus meurtrières. Ceux qui auparavant n’en possédaient pas sont maintenant capables de détruire des pans entiers de l’humanité.

Les nations n’ont jamais été aussi prêtes pour une guerre nucléaire, ce qui rend le monde extrêmement dangereux, même en période de « paix ». « Par exemple, des systèmes d’armement autonomes prenant la décision de “tuer” sans l’intervention ni la supervision de l’homme seraient particulièrement préoccupants », met en garde le Bulletin des scientifiques atomistes.

 MENACES CONTRE NOTRE SANTÉ. Ce que peut faire la science pour notre santé est limité. Les facteurs de risque comme l’hypertension, l’obésité, la pollution de l’air et la consommation de drogues augmentent. De plus en plus de personnes meurent à cause de maladies non transmissibles, comme le cancer, les troubles cardiovasculaires et le diabète, ou sont handicapées à cause de maladies, comme les maladies mentales. Et ces dernières années, on a assisté à l’explosion inattendue d’épidémies, causées par exemple par les virus Ébola ou Zika. Conclusion : les humains sont impuissants face à la maladie, et il n’y a apparemment aucun espoir d’y mettre fin.

ATTAQUES DES HUMAINS CONTRE LA NATURE. Les usines continuent de polluer l’atmosphère. Des millions de gens meurent chaque année pour avoir respiré de l’air contaminé.

Des individus, des collectivités et des organismes gouvernementaux continuent de déverser dans les océans eaux usées, déchets médicaux et agricoles, plastiques et autres polluants. « Ces polluants toxiques empoisonnent les plantes et les animaux marins, ainsi que les humains qui se nourrissent de ces plantes et animaux contaminés », dit l’Encyclopedia of Marine Science.

L’eau douce se raréfie. L’auteur scientifique britannique, Robin McKie, lance à juste titre cet avertissement : « Le monde traverse une crise de l’eau qui touchera toute la planète » (The Guardian). Les politiciens admettent que la pénurie d’eau est largement due à l’homme et qu’elle présente un grave danger.

ATTAQUES DE LA NATURE CONTRE LES HUMAINS. Les tempêtes, les ouragans, les tornades, les typhons et les tremblements de terre provoquent des inondations dévastatrices, de terribles glissements de terrain et d’autres ravages. Il n’y a jamais eu autant de personnes tuées ou bien durement éprouvées par ces forces de la nature. Une étude publiée par la NASA indique qu’il risque d’y avoir dans l’avenir « des tempêtes encore plus intenses, des vagues de chaleur mortelles et des cycles sécheresse-inondation encore plus extrêmes ». La nature portera-​t-​elle un coup fatal à l’humanité ?

Vous avez sûrement à l’esprit d’autres choses qui menacent votre vie. Mais ce n’est pas en analysant tous les malheurs du monde que vous trouverez les réponses satisfaisantes sur l’avenir. Certains pensent aussi que les politiciens et les scientifiques ne peuvent pas fournir ces réponses. En revanche, comme l’indique l’article précédent, beaucoup ont trouvé des réponses convaincantes à leurs questions sur la situation mondiale et l’avenir. Où trouver ces réponses ?

^ § 5 G. Satell, forbes.com.