Aller au contenu

Aller au sommaire

Le nom de Dieu écrit en caractères hébreux anciens figure de très nombreuses fois dans les anciens manuscrits de la Bible.

 D’APRÈS LA BIBLE

Le nom de Dieu

Le nom de Dieu

Des millions de personnes s’adressent à Dieu en employant des titres respectueux comme Seigneur, l’Éternel, Allah ou simplement Dieu. Toutefois, Dieu a un nom. Devriez-​vous l’utiliser ?

Comment Dieu s’appelle-​t-​il ?

CE QUE CERTAINS DISENT

 

Beaucoup de personnes qui se disent chrétiennes croient que Dieu s’appelle Jésus. D’autres affirment que, puisqu’il n’y a qu’un seul Dieu Tout-Puissant, il n’est pas nécessaire d’utiliser son nom. D’autres encore pensent qu’il n’est pas convenable d’utiliser un nom pour Dieu.

CE QUE LA BIBLE DIT

 

Le nom du Dieu Tout-Puissant n’est pas Jésus, puisque Jésus n’est pas le Dieu Tout-Puissant. D’ailleurs, Jésus a enseigné à ses disciples à prier Dieu ainsi : « Père, que ton nom soit sanctifié » (Luc 11:2). Jésus a lui-​même prié : « Père, glorifie ton nom » (Jean 12:28).

Dans la Bible, Dieu déclare : « Je suis Jéhovah. C’est là mon nom ; et je ne donnerai ma gloire à aucun autre » (Isaïe 42:8). « Jéhovah » est une traduction en français des quatre consonnes hébraïques YHWH, qui forment le nom divin. Ce nom figure environ 7 000 fois dans les Écritures hébraïques *, soit plus souvent que n’importe quel titre, comme Dieu, Tout-Puissant ou Seigneur, et plus souvent que n’importe quel autre nom, comme Abraham, Moïse ou David.

Nulle part dans la Bible, Jéhovah n’interdit d’employer respectueusement son nom. En revanche, la Bible révèle que les serviteurs de Dieu se sentaient libres d’utiliser le nom divin. Ils donnaient même à leurs enfants des noms qui contenaient ce nom. Par exemple, Éliya signifie « Mon Dieu, c’est Jéhovah » et Zekaria, « Jéhovah s’est souvenu ». De plus, ils n’hésitaient pas à utiliser le nom de Dieu dans leurs conversations de tous les jours (Ruth 2:4).

Dieu veut que nous employions son nom. Nous sommes encouragés à « rend[re] grâces à Jéhovah, [à] invoque[r] son nom » (Psaume 105:1). Il remarque même avec faveur « ceux qui pensent à son nom » (Malaki 3:16).

« Pour qu’on sache que toi, dont le nom est Jéhovah, tu es, toi seul, le Très-Haut sur toute la terre ! » (Psaume 83:18).

 Que signifie le nom de Dieu ?

Des érudits pensent qu’en hébreu le nom Jéhovah signifie « Il fait devenir ». Cela veut dire que Dieu peut se faire lui-​même devenir ou peut faire que sa création devienne tout ce qui est nécessaire à la réalisation de sa volonté. Seul le Créateur tout-puissant s’est montré à la hauteur d’un tel nom.

CE QUE CELA SIGNIFIE POUR VOUS

 

Connaître le nom de Dieu changera votre vision de Dieu et vous aidera à vous rapprocher de lui. En effet, comment pouvez-​vous être proche de quelqu’un dont vous ignorez le nom ? Ainsi, le simple fait que Dieu vous révèle son nom montre qu’il veut que vous vous rapprochiez de lui (Jacques 4:8).

Vous pouvez être sûr que Jéhovah sera toujours à la hauteur de son nom : il réalisera toujours ses promesses. C’est pourquoi la Bible déclare : « Ceux qui connaissent ton nom mettront leur confiance en toi » (Psaume 9:10). Vous développerez cette confiance à mesure que vous apprendrez que le nom de Dieu, Jéhovah, est étroitement lié à ses qualités, telles que son amour fidèle, sa miséricorde, sa compassion et sa justice (Exode 34:5-7). Comme il est rassurant de savoir que Jéhovah tiendra toujours ses promesses et qu’il n’agira jamais à l’encontre de ses qualités !

Il est clair que connaître le Dieu Tout-Puissant par son nom est un honneur. Cela peut vous permettre de connaître des bienfaits présents et futurs. Dieu promet : « Je vais le protéger parce qu’il a appris à connaître mon nom » (Psaume 91:14).

« Tout homme qui invoquera le nom de Jéhovah s’en tirera sain et sauf » (Yoël 2:32).

Le nom de Dieu dans différentes langues.

^ § 9 Beaucoup de traductions de la Bible omettent le nom de Dieu et le remplacent par le titre Seigneur, tandis que d’autres le mentionnent seulement dans certains versets ou dans des notes. La Traduction du monde nouveau utilise largement le nom divin tout au long de son texte.