Aller au contenu

Aller à la table des matières

 D’APRÈS LA BIBLE

La tentation

La tentation

Mariages brisés, maladies, remords ne sont que quelques-unes des conséquences que peut subir celui qui succombe à la tentation. Comment ne pas tomber dans ce piège ?

Qu’est-​ce que la tentation ?

Vous êtes tenté quand vous êtes attiré vers quelque chose, en particulier quelque chose de mal. Illustrons : Vous faites des courses et vous voyez un article qui vous plaît. L’idée vous traverse l’esprit que vous pourriez facilement le voler sans vous faire prendre. Mais votre conscience vous l’interdit ! Vous chassez alors cette idée et passez à autre chose. À ce moment précis, la tentation est derrière vous : vous êtes le vainqueur.

CE QUE LA BIBLE DIT

 

Être tenté ne fait pas de vous une mauvaise personne. La Bible indique que nous sommes tous soumis à des tentations (1 Corinthiens 10:13). Ce qui compte, c’est notre réaction. Certains arrêtent leur pensée sur un mauvais désir et, tôt ou tard, y succombent. D’autres le chassent immédiatement.

« Chacun est éprouvé en se laissant entraîner et séduire par son propre désir » (Jacques 1:14).

Pourquoi est-​il sage d’agir rapidement face à la tentation ?

La Bible parle des étapes qui amènent quelqu’un à mal agir. Jacques 1:15 dit : « Le [mauvais] désir, quand il a été fécondé, donne naissance au péché. » En d’autres termes, tout comme une femme enceinte donne inévitablement naissance à un enfant, si nous nous arrêtons sur un mauvais désir, nous commettrons inévitablement une mauvaise action. Toutefois, nous pouvons refuser d’être esclaves de ce genre de désirs et les vaincre.

L’AIDE QUE LA BIBLE APPORTE

 

De même qu’il est possible de nourrir de mauvais désirs, il est aussi possible de les étouffer. Comment ? En nous concentrant sur autre chose : une activité, une conversation avec un ami ou une pensée saine (Philippiens 4:8). Il est également utile de réfléchir aux conséquences affectives, physiques ou spirituelles que nous récolterons en cédant à la tentation (Deutéronome 32:29). La prière est également d’une grande aide. Jésus Christ a dit : « Priez sans cesse, pour que vous n’entriez pas en tentation » (Matthieu 26:41).

« Ne vous égarez pas : on ne se moque pas de Dieu. Car ce qu’un homme sème, cela il le moissonnera aussi » (Galates 6:7).

 Comment vous armer contre la tentation ?

LA RÉALITÉ

 

Considérez la tentation pour ce qu’elle est vraiment : un appât, ou un leurre, qui peut conduire quelqu’un d’imprudent, de naïf ou de peu méfiant à s’exposer à un danger (Jacques 1:14, note). C’est particulièrement vrai des tentations d’ordre sexuel, qui ont parfois des conséquences désastreuses (Proverbes 7:22, 23).

L’AIDE QUE LA BIBLE APPORTE

 

« Si donc ton œil droit te fait trébucher, déclare Jésus, arrache-​le et jette-​le loin de toi » (Matthieu 5:29). Évidemment, Jésus ne parlait pas au sens littéral ! Il voulait plutôt dire que si nous voulons plaire à Dieu et obtenir la vie éternelle, nous devons, en quelque sorte, faire mourir les membres de notre corps concernant les mauvaises actions (Colossiens 3:5). Cela signifie tourner résolument le dos à la tentation. « Fais que mes yeux passent sans s’arrêter à la vue de ce qui n’est que néant », a prié un fidèle serviteur de Dieu (Psaume 119:37).

C’est sûr, se maîtriser n’est pas facile. « La chair est faible », dit la Bible (Matthieu 26:41). C’est pourquoi nous ferons des erreurs. Mais si nous sommes vraiment désolés et que nous nous efforçons de ne pas pratiquer le mal, notre Créateur, Jéhovah, sera « miséricordieux et compatissant » envers nous (Psaume 103:8). N’est-​ce pas rassurant ?

« Si tu épiais les fautes, ô Yah, ô Jéhovah, qui pourrait tenir ? » (Psaume 130:3).