Aller au contenu

Aller au sommaire

 EN COUVERTURE

Troubles mentaux : ce qu’il faut savoir

Troubles mentaux : ce qu’il faut savoir

« J’ai eu l’impression de ne plus pouvoir respirer, se rappelle Claudia, à qui on venait de diagnostiquer un trouble bipolaire et un stress post-traumatique. Affronter les préjugés des autres sur les maladies mentales me semblait impossible. »

« Il nous a fallu du temps pour accepter notre situation, déclare Mark, le mari de Claudia. Mais j’ai compris que l’important, c’était que je soutienne ma femme. »

QUE ressentiriez-vous si vous, ou l’un de vos proches, étiez atteint d’un trouble mental ? Heureusement, il existe des traitements efficaces. Examinons quelques éléments qui pourront vous aider à mieux comprendre les troubles mentaux *.

 Quelques faits et chiffres

« Les troubles mentaux touchent des centaines de millions de personnes un peu partout dans le monde et ont aussi des conséquences sur les proches des malades. Une personne sur quatre souffrira d’un trouble mental au cours de sa vie. La dépression est le trouble mental le plus répandu dans le monde. La schizophrénie et les troubles bipolaires comptent parmi les plus graves et les plus handicapants. [...] Bien que les troubles mentaux touchent un très grand nombre de personnes, beaucoup de ceux qui en souffrent dissimulent leur maladie, la négligent et sont victimes de discrimination » (Organisation mondiale de la santé, OMS).

Selon l’OMS, beaucoup de personnes atteintes d’une maladie mentale se retiennent de se faire soigner par peur du regard des autres.

Bien qu’on puisse soigner la plupart des troubles mentaux, aux États-Unis, environ 60 % des adultes et presque 50 % des 8-15 ans atteints d’un trouble mental n’ont reçu aucun traitement au cours de l’année passée, d’après la NAMI, une association américaine aidant les familles concernées par ces maladies.

 Que sont les troubles mentaux ?

Les spécialistes définissent les troubles mentaux comme des dysfonctionnements graves de la pensée, de l’humeur et du comportement. Ces troubles empêchent bien souvent les malades d’avoir des relations normales avec les autres et perturbent leur quotidien.

Les troubles mentaux ne sont pas dus à une faiblesse personnelle ou à un manque de volonté.

Les symptômes peuvent être plus ou moins graves et durer plus ou moins longtemps, selon l’individu, son environnement et le trouble dont il souffre. Les troubles mentaux peuvent toucher des hommes et des femmes de tous âges, origines, religions, conditions sociales et niveaux d’instruction. Ils ne sont pas dus à une faiblesse personnelle ou à un manque de volonté. Grâce à un traitement approprié, il est possible d’avoir une vie productive et heureuse.

Comment les soigner

De nombreuses maladies mentales peuvent être soignées. Il est donc important de commencer par consulter un professionnel de la santé expérimenté dans le traitement des troubles mentaux, qui établira un diagnostic complet.

Cependant, le patient n’en tirera profit que s’il accepte de suivre un traitement approprié. Cela lui demandera peut-être de surmonter la peur d’avouer à d’autres sa maladie. Le traitement pourra inclure des discussions avec un professionnel qui l’aidera à comprendre sa maladie, à résoudre les problèmes du quotidien et à ne pas abandonner les soins. Lors de telles consultations, un membre de la famille ou un ami peut jouer un rôle important en fournissant réconfort et soutien.

Beaucoup ont réussi à faire face à leurs troubles grâce à une meilleure compréhension de leur état et à un traitement prescrit par un spécialiste. Mark explique : « Avant qu’on ne découvre la maladie de ma femme, nous ne connaissions pas grand-chose sur les maladies mentales. Mais nous avons appris à avancer étape par étape et à nous adapter à la situation. Au fil des années, nous avons bénéficié du soutien de professionnels sérieux, ainsi que de notre famille et de nos amis. »

Il est important de commencer par consulter un spécialiste des troubles mentaux, qui établira un diagnostic complet.

Claudia confirme : « Au début, le diagnostic m’a donné l’impression d’être condamnée à la prison à perpétuité. Mais  même si ma maladie nous impose des limites à tous les deux, j’ai appris qu’il est possible de vaincre des difficultés en apparence insurmontables. Alors, pour lutter contre ma maladie, je m’efforce de coopérer avec mon équipe médicale, d’entretenir de bonnes relations avec les autres et de gérer les choses au jour le jour. »

Une bonne santé spirituelle est essentielle

La Bible ne dit pas qu’une bonne spiritualité guérit les problèmes de santé. Cependant, de nombreuses familles dans le monde ont puisé beaucoup de consolation et de force dans ce que la Bible enseigne. Par exemple, elle affirme que notre Créateur plein d’amour souhaite vivement consoler « ceux qui ont le cœur brisé » et « l’esprit écrasé » (Psaume 34:18).

Bien que la Bible ne soit pas un manuel médical, elle fournit des conseils pratiques qui peuvent nous aider à faire face à des sentiments douloureux ou à des situations angoissantes. Elle nous donne également l’espoir d’une vie future, sur la terre, sans maladie ni souffrance. La Parole de Dieu promet en effet : « À cette époque s’ouvriront les yeux des aveugles, et s’ouvriront les oreilles des sourds. À cette époque le boiteux grimpera comme le cerf, et la langue du muet poussera des cris de joie » (Isaïe 35:5, 6).

^ § 5 Par souci de simplicité, cet article utilisera l’expression « trouble mental » pour désigner les maladies mentales, mais aussi les troubles psychiatriques et comportementaux.

^ § 32 Réveillez-vous ! ne préconise aucun traitement médical en particulier. Un chrétien doit s’assurer que le traitement choisi est en accord avec les principes bibliques.

^ § 40 Voir aussi l’article « Le stress : comment le gérer », dans notre numéro de mai 2014.