Aller au contenu

Aller à la table des matières

 EN COUVERTURE | LE DIABLE EXISTE-​T-​IL ?

Le Diable : juste un symbole du mal ?

Le Diable : juste un symbole du mal ?

Il est très facile d’affirmer que Satan représente simplement le mal. Mais est-​ce vraiment ce qu’enseignent les Saintes Écritures ? Dans ce cas, pourquoi contiennent-​elles des récits où Satan parle avec Jésus Christ ou avec le Dieu Tout-Puissant lui-​même ? Considérons deux situations.

CONVERSATION ENTRE SATAN ET JÉSUS

Juste après que Jésus a été baptisé, le Diable a essayé de le tenter de trois façons différentes. D’abord, il a voulu inciter Jésus à utiliser les pouvoirs que Dieu lui avait donnés pour satisfaire égoïstement sa faim. Puis, il a mis Jésus au défi de risquer sa vie uniquement pour se donner de l’importance. Enfin, il a proposé à Jésus tous les royaumes du monde en échange d’un acte d’adoration. Jésus a repoussé chacune de ces propositions malsaines en citant à chaque fois les Écritures (Matthieu 4:1-11 ; Luc 4:1-13).

Avec qui Jésus parlait-​il ? Avec un mauvais penchant qui aurait été en lui ? D’après les Écritures, « à tous égards, [Jésus] a été mis à l’épreuve comme nous, mais sans péché » (Hébreux 4:15). Elles disent aussi : « Il n’a pas commis de péché, et on n’a pas trouvé de tromperie dans sa bouche » (1 Pierre 2:22). Jésus est resté parfait, intègre. Il n’a jamais laissé le mal germer en lui. Ainsi, Jésus ne parlait pas avec un mauvais penchant qui aurait été en lui. Il parlait avec une personne réelle.

Cette même conversation fournit d’autres preuves que Satan est une personne réelle :

  • Rappelez-​vous que le Diable a proposé à Jésus tous les royaumes du monde en échange d’un acte d’adoration (Matthieu 4:8, 9). Cette proposition n’aurait eu aucun sens si Satan n’était pas réel ! De plus, Jésus n’a pas nié que Satan avait autant de pouvoir.

  • Après que Jésus a repoussé les trois tentations, le Diable « s’éloigna de lui jusqu’à un autre moment opportun » (Luc 4:13). Dans ce récit, Satan est-​il plutôt le symbole du mal ou un adversaire acharné ?

  • Le récit précise que « des anges vinrent et se mirent à [...] servir » Jésus (Matthieu 4:11). Ces anges étaient-​ils de vrais esprits, capables d’offrir des encouragements et une aide pratique à Jésus ? À l’évidence, oui ! Alors, pourquoi penser que Satan était autre chose qu’un esprit, un être réel ?

 CONVERSATIONS ENTRE SATAN ET DIEU

Notre deuxième exemple se trouve dans le récit de la vie de Job, un homme attaché à Dieu. Il y est question de deux conversations entre le Diable et Dieu. Dans chacune d’elles, Dieu fait l’éloge de Job pour son intégrité. Satan, quant à lui, prétend que Job sert Dieu pour des raisons égoïstes et insinue que Dieu achète la fidélité de Job. En fait, le Diable laissait entendre qu’il connaissait Job mieux que Dieu. Dieu lui a donc permis de priver Job de ses biens, de ses enfants et même de sa santé. Avec le temps, il est devenu clair que c’est Jéhovah * qui avait raison au sujet de Job et que Satan était un menteur. Dieu a béni Job pour son intégrité (Job 1:6-12 ; 2:1-7).

Dans ces conversations, Dieu parlait-​il à un mauvais penchant qui aurait été en lui ? La Bible déclare : « Quant au vrai Dieu, parfaite est sa voie » (2 Samuel 22:31). Ou encore : « Saint, saint, saint est Jéhovah Dieu, le Tout-Puissant » (Révélation 4:8). Être saint signifie être pur, sacré, séparé du péché. Jéhovah est parfait et sans défaut. Il ne peut tout bonnement pas avoir de mauvais penchant.

Les conversations entre Satan et Dieu ont eu des conséquences réelles sur la vie de Job.

Cependant, certains avancent que même Job n’était pas une vraie personne, et donc que les conversations à son sujet avaient juste une valeur symbolique. Mais cette opinion tient-​elle la route ? D’autres passages bibliques indiquent que Job était bien réel. En Jacques 5:7-11, il est cité en exemple pour inciter les chrétiens à endurer les épreuves et leur rappeler que Jéhovah récompense une telle endurance. Cet exemple aurait-​il eu du poids si Job n’était pas une personne réelle et si les attaques de Satan étaient purement imaginaires ? Autre passage : Ézékiel 14:14, 20, où Job est cité aux côtés de Noé et de Daniel. Tous trois y sont présentés comme des hommes justes. De même que Noé et Daniel, Job était une vraie personne, un véritable homme de foi. Si Job était réel, n’est-​il pas logique de penser que celui qui s’en est pris à lui, la source de ses persécutions, était lui aussi bien réel ?

Ainsi, la Bible présente Satan comme un esprit, un être réel. Peut-être vous demandez-​vous maintenant : « Représente-​t-​il un danger pour moi et ma famille aujourd’hui ? »

QU’EN EST-​IL AUJOURD’HUI ?

Imaginez qu’une bande de criminels s’installe dans votre quartier. Il est évident que les niveaux de sécurité et de moralité vont baisser. Figurez-​vous qu’un tel scénario n’est pas imaginaire : Satan et ses démons — des esprits qui, comme Satan, se sont rebellés contre Dieu — se sont tout à coup retrouvés au voisinage de la terre. Avec quelles conséquences ? Il vous suffit de repenser à ce que vous voyez aux informations locales ou internationales.

  • Voyez-​vous une augmentation des actes violents et insensés, malgré des initiatives internationales pour les empêcher ?

  • Voyez-​vous une augmentation des divertissements liés au spiritisme, malgré l’inquiétude de nombreux parents ?

  • Voyez-​vous l’environnement se dégrader toujours plus, malgré les efforts de ceux qui veulent le protéger ?

  • N’avez-​vous pas l’impression que quelque chose ne tourne pas rond dans notre société, qu’une « force » pousse les humains vers le désastre ?

Notez qui, d’après la Bible, est à l’origine des problèmes que vous observez : « Il a été jeté, le grand dragon, le serpent originel, celui qu’on appelle Diable et Satan, qui égare la terre habitée tout entière ; il a été jeté sur la terre, et ses anges ont été jetés avec lui. [...] Malheur à la terre et à la mer, parce que le Diable est descendu vers vous, ayant une grande fureur, sachant qu’il n’a qu’une courte période » (Révélation 12:9, 12). Après l’examen de toutes ces preuves, quantité de personnes en ont déduit que Satan est un esprit dangereux et qu’il exerce une forte influence sur le monde actuel.

Peut-être vous demandez-​vous à présent comment vous protéger. Votre préoccupation est normale. L’article suivant propose quelques suggestions pratiques.

^ § 12 Jéhovah est le nom de Dieu révélé dans la Bible.