Aller au contenu

Aller à la table des matières

 EN COUVERTURE | DES MENSONGES QUI EMPÊCHENT D’AIMER DIEU

Un Dieu difficile à aimer ?

Un Dieu difficile à aimer ?

« “Tu dois aimer Jéhovah ton Dieu de tout ton cœur, et de toute ton âme, et de toute ta pensée.” C’est là le plus grand et le premier commandement * » (Jésus Christ, 33 de notre ère).

Certains trouvent qu’il est difficile d’aimer Dieu. Il leur semble mystérieux, distant, voire cruel, comme l’attestent ces témoignages :

  • « Je priais Dieu de m’aider, mais en même temps, j’avais l’impression qu’il était très loin, presque inaccessible. Pour moi, Dieu était quelque chose d’abstrait qui n’avait pas de sentiments » (Marco, Italie).

  • « D’un côté, je voulais sincèrement plaire à Dieu, mais de l’autre, il me semblait si lointain ! Je croyais que Dieu était dur, et qu’il n’était là que pour nous punir. Je ne pensais pas qu’il puisse montrer de la tendresse » (Rosa, Guatemala).

  • « Enfant, je croyais que Dieu nous épiait et qu’il nous punissait au moindre faux pas. Plus tard, je l’ai imaginé plutôt distant, comme un premier ministre qui gère les affaires de ceux qu’il dirige, mais ne s’intéresse pas vraiment à eux » (Raymonde, Canada).

Qu’en pensez-​vous ? Est-​il possible d’aimer Dieu ? Les chrétiens se posent la question depuis des siècles. En fait, au Moyen Âge, la plupart des membres de la chrétienté avaient tellement peur du Dieu Tout-Puissant qu’ils ne le priaient même pas. C’est ce que confirme cette phrase de l’historien Will Durant : « Comment un simple pécheur aurait-​il osé porter ses prières devant un trône si terrible et si lointain * ? »

Mais comment en est-​on venu à voir en Dieu quelqu’un de « terrible » et de « lointain » ? Qu’enseigne la Bible sur Dieu ? Connaître la vérité sur Dieu peut-​il vous aider à l’aimer ?

^ § 8 Histoire de la Civilisation, XII, « L’âge de la foi », trad. G. Waringhien, Lausanne, Rencontre, vol. 3, 1963, p. 321.