Réponse de la Bible

Non, le jour de notre mort n’est pas fixé à l’avance. La Bible ne défend pas la croyance au destin. Elle dit au contraire que la mort est souvent la conséquence d’un « événement imprévu » (Ecclésiaste 9:11).

Pourquoi la Bible dit-elle qu’il y a un « temps pour mourir » ?

C’est vrai qu’Ecclésiaste 3:2 dit qu’il y a « un temps pour naître et un temps pour mourir, un temps pour planter et un temps pour arracher ce qui a été planté » (Segond 21). Cependant, le contexte de ce verset montre que la Bible parle ici des cycles propres à l’existence humaine (Ecclésiaste 3:1-8). Dieu ne fixe pas le jour de notre mort, pas plus qu’il ne force un agriculteur à planter à tel ou tel moment. L’idée qui ressort est plutôt que nous ne devrions pas nous laisser absorber par les affaires courantes de la vie au point d’oublier notre Créateur (Ecclésiaste 3:11 ; 12:1, 13).

La vie peut être prolongée

Malgré les incertitudes de la vie, il est souvent possible de vivre plus longtemps en prenant de sages décisions. La Bible affirme : « L’enseignement du sage est une source de vie. Il permet d’éviter les erreurs qui entraînent la mort » (Proverbes 13:14, Parole de Vie). Pareillement, Moïse a dit aux Israélites qu’ils pourraient « vivr[e] longtemps » s’ils obéissaient aux commandements de Dieu (Deutéronome 6:2, Parole de Vie). Par contre, nous pouvons abréger notre vie en étant imprudents, en agissant mal ou sottement (Ecclésiaste 7:17).

Même si nous agissons avec sagesse et prudence, nous ne pouvons pas échapper à la mort (Romains 5:12). Toutefois, cela va changer, car la Bible promet qu’un jour, « la mort ne sera plus » (Révélation 21:4).