Ecclésiaste 7​:​1-29

7  Une bonne réputation* vaut mieux qu’une bonne huile+, et le jour de la mort vaut mieux que le jour de la naissance.  Mieux vaut aller à la maison de deuil qu’à la maison de banquet+, parce que c’est là la fin de tout homme, et les vivants doivent prendre cela au sérieux.  Mieux vaut la détresse que le rire+, car la tristesse du visage rend le cœur meilleur+.  Le cœur des sages est dans la maison de deuil, mais le cœur des stupides est dans la maison de réjouissance*+.  Mieux vaut écouter la réprimande d’un sage+ que le chant des stupides.  Car le rire du stupide est comme le crépitement d’épines qui brûlent sous la marmite+ ; cela aussi est futile.  Mais l’oppression peut rendre fou un sage, et un pot-de-vin corrompt le cœur+.  Mieux vaut la fin d’une chose que son commencement. Mieux vaut être patient qu’avoir l’esprit hautain+.  Ne te vexe pas pour un rien*+, car la susceptibilité loge chez les stupides*+. 10  Ne dis pas : « Pourquoi les jours d’autrefois étaient-​ils meilleurs que ceux-ci ? » Car ce n’est pas la sagesse qui te dicte cette question+. 11  La sagesse avec un héritage est une bonne chose et un avantage pour ceux qui voient la lumière du jour*. 12  Car la sagesse est une protection+ tout comme l’argent est une protection+, mais voici l’avantage de la connaissance : la sagesse préserve la vie de celui qui la possède+. 13  Regarde l’œuvre du vrai Dieu, car qui peut redresser ce qu’il a tordu+ ? 14  Dans un jour bon, fais toi-​même preuve de bonté*+, et dans un jour de malheur, considère que Dieu les a faits l’un et l’autre+, afin que les hommes ne sachent pas avec certitude* ce que l’avenir leur réserve+. 15  Durant ma vie futile+, j’ai tout vu : depuis le juste qui périt dans sa justice+ jusqu’au méchant qui vit longtemps malgré sa méchanceté+. 16  Ne sois pas juste à l’excès+ et ne te montre pas exagérément sage+. Pourquoi causerais-​tu ta propre ruine+ ? 17  Ne sois pas excessivement méchant et ne sois pas stupide+. Pourquoi mourrais-​tu avant l’heure+ ? 18  Mieux vaut saisir le premier avertissement* sans lâcher le deuxième*+ ; car celui qui craint Dieu les suivra tous les deux. 19  La sagesse rend un sage plus puissant que dix hommes forts présents dans une ville+. 20  Car il n’y a pas d’homme juste sur la terre qui fasse toujours le bien et ne pèche jamais+. 21  De plus, ne prends pas au sérieux toutes les paroles que les gens disent+ ; autrement, tu pourrais entendre ton serviteur te maudire* ; 22  car tu sais parfaitement dans ton cœur que, bien des fois, tu as toi-​même maudit les autres+. 23  Tout cela, je l’ai expérimenté avec sagesse, et j’ai dit : « Je veux devenir sage. » Mais c’était hors de ma portée. 24  Ce qui s’est produit est inaccessible et extrêmement profond. Qui peut le comprendre+ ? 25  J’ai ordonné à mon cœur de connaître, d’explorer et de rechercher la sagesse et la raison des choses, ainsi que de comprendre la méchanceté de la bêtise et la stupidité de la folie+. 26  J’ai alors découvert ceci : Plus amère que la mort est la femme qui est comme un filet de chasse, dont le cœur est comme des filets de pêche* et dont les mains sont comme des chaînes de prison. Celui qui plaît au vrai Dieu lui échappera+, mais le pécheur est capturé par elle+. 27  « Voici ce que j’ai découvert, dit le rassembleur+. J’ai examiné une chose après l’autre pour parvenir à ma conclusion, 28  mais ce que j’ai cherché continuellement, je ne l’ai pas trouvé. Sur mille personnes, j’ai trouvé un homme droit, mais je n’ai pas trouvé de femme droite. 29  J’ai seulement découvert ceci : le vrai Dieu a fait les humains droits+, mais eux ont suivi leurs propres plans+. »

Notes

Litt. « un nom ».
Ou « d’amusement ».
Litt. « ne te hâte pas dans ton esprit de te vexer ».
Ou p.-ê. « est la marque du stupide ».
C.-à-d. les vivants.
Ou « d’excellence morale ».
Ou « ne découvrent pas ».
C.-à-d. celui qui est mentionné au v. 16.
C.-à-d. celui qui est mentionné au v. 17.
Ou « dire du mal de toi ».
Ou « comme des sennes ».

Notes d'étude

Documents multimédias