Aller au contenu

Aller au sommaire

 EN COUVERTURE : POURQUOI TANT DE SOUFFRANCES ? QUAND FINIRONT-ELLES ?

Que de victimes...

Que de victimes...

Noelle était une petite fille affectueuse qui aimait dessiner. Un soir d’été, alors qu’elle se baladait dans le jardin à l’arrière de sa maison, elle est tombée dans la piscine et s’est noyée. Elle aurait eu quatre ans deux semaines plus tard.

Charlotte, Daniel, Olivia, Josephine... Ce sont les prénoms de certains des 20 enfants de 6-7 ans qui, avec 6 adultes, ont été victimes d’une fusillade dans une école du Connecticut (États-Unis) le 14 décembre 2012. Lors d’une cérémonie de souvenir, le président Obama a prononcé le prénom de chacun des enfants et a déclaré à un auditoire ému : « Ces tragédies doivent cesser. »

Bano, 18 ans, a quitté l’Irak en 1996 pour s’installer avec sa famille en Norvège. D’après ses amis, c’était un vrai rayon de soleil. Malheureusement, le 22 juillet 2011, elle était parmi les 77 personnes tuées par un extrémiste. Cet homme dira par la suite d’un ton provocateur : « Je souhaite m’excuser [...] de n’avoir pas pu exécuter plus de gens. »

Les histoires de ce genre hélas ! ne manquent pas. Partout dans le monde, des gens souffrent ou sont dans le deuil à cause d’accidents, de crimes, d’actes terroristes, de guerres, de catastrophes naturelles ou d’autres tragédies. Combien d’innocents meurent ou souffrent, souvent sans raison apparente ?

Certains accusent Dieu, pensant qu’il ne se soucie pas des humains. D’autres se disent que Dieu voit nos souffrances mais choisit de ne pas intervenir. D’autres encore affirment que c’est le destin. Il semble y avoir autant d’opinions que d’individus. Où trouver des réponses sûres et satisfaisantes ? Dans les articles suivants, nous utiliserons la Bible pour expliquer quelles sont les causes des souffrances et comment elles prendront fin.