Habacuc 1​:​1-17

1  Déclaration que le prophète Habacuc* a reçue dans une vision :   Jusqu’à quand, ô Jéhovah, faudra-​t-​il que je crie au secours sans que tu entendes+ ? Jusqu’à quand faudra-​t-​il que j’appelle à l’aide sans que tu interviennes* contre la violence+ ?   Pourquoi me fais-​tu voir l’injustice ? Et pourquoi tolères-​tu l’oppression ? Pourquoi cette destruction et cette violence autour de moi ? Pourquoi toutes ces disputes et tous ces conflits ?   La loi n’a aucune forceet le droit n’est jamais appliqué. Les méchants oppriment les justes ;c’est pourquoi le cours de la justice est faussé+.   « Regardez les nations et voyez ! Soyez étonnés, soyez stupéfaits ;car, de votre vivant, il va arriver quelque choseque vous ne croiriez pas, même si on vous le racontait+.   Car voici que je fais venir les Chaldéens+,nation enragée et sans pitié. Ils envahissent de vastes étendues de payspour s’emparer d’habitations qui ne sont pas à eux+.   Ils sont effrayants, redoutables. Ils établissent leur propre justice et leur propre autorité*+.   Leurs chevaux sont plus rapides que des léopards,plus féroces que des loups le soir+. Leurs chevaux de guerre arrivent au galop,leurs chevaux viennent de loin. Ils volent comme l’aigle qui se précipite sur sa proie+.   Ils viennent tous pour agir avec violence+. Avançant tous ensemble, ils sont comme le vent d’est+,et ils ramassent des prisonniers comme du sable. 10  Ils se moquent des roiset rient des hauts fonctionnaires+. Ils rient des forteresses+ :ils élèvent un remblai de terre et s’emparent d’elles. 11  Puis ils continuent leur route, avançant comme le vent. Mais ils deviendront coupables+,car ils attribuent leur force à leur dieu*+. » 12  N’existes-​tu pas depuis toujours, ô Jéhovah+ ? Ô mon Dieu, mon Saint, tu ne meurs pas*+. Ô Jéhovah, tu les as désignés pour exécuter le jugement ;ô mon Rocher+, tu les as établis pour punir*+. 13  Tu as les yeux trop purs pour regarder le malet tu ne peux pas tolérer la méchanceté+. Alors pourquoi tolères-​tu les traîtres+et gardes-​tu le silence quand un méchant engloutit un plus juste que lui+ ? 14  Pourquoi rends-​tu les hommes pareils aux poissons de la mer,pareils aux animaux marins qui n’ont pas de chef ? 15  Il* les pêche tous avec un hameçon ;il les prend dans son filet de pêche*,il les ramasse dans son filet. C’est pourquoi il se réjouit beaucoup+. 16  C’est pourquoi il offre des sacrifices à son filet de pêche*et fait des sacrifices* à son filet ;car grâce à eux sa portion est copieuse*,et sa nourriture est de qualité. 17  Continuera-​t-​il donc à vider son filet de pêche* ? Continuera-​t-​il à massacrer sans pitié des nations+ ?

Notes

Signifie p.-ê. « étreinte ardente ».
Ou « sauves ».
Ou « dignité ».
Ou p.-ê. « car leur force est leur dieu ».
Ou p.-ê. « nous ne mourrons pas ».
Ou « réprimander ».
C.-à-d. l’ennemi chaldéen.
Ou « sa senne ».
Ou « sa senne ».
Ou « de la fumée sacrificielle ».
Litt. « ruisselante d’huile ».
Ou p.-ê. « à tirer son épée ».

Notes d'étude

Documents multimédias