Aller au contenu

Aller à la table des matières

Peut-on croire en un paradis terrestre ?

Peut-on croire en un paradis terrestre ?

 Peut-​on croire en un paradis terrestre ?

RARES sont les personnes qui croient que la terre sera un jour un paradis. Beaucoup pensent même qu’elle finira par disparaître. Dans son livre La Terre et le sacré, Brian Leigh Molyneaux explique que notre planète serait venue à l’existence à la suite d’‘ une explosion à l’échelle cosmique ’, il y a des millions d’années. Et nombreux sont ceux qui pensent que, si la terre n’est pas détruite par ses propres habitants, elle et l’univers entier pourraient bien ‘ se rétracter à nouveau en une terrible implosion ’.

John Milton, poète anglais du XVIIsiècle, n’était pas aussi pessimiste. Selon son poème épique Le Paradis perdu, Dieu a créé la terre pour en faire une demeure paradisiaque pour les humains. Ce Paradis originel a été perdu. Cependant, Milton était convaincu qu’il serait rétabli, qu’un jour un rédempteur, Jésus Christ, ‘ récompenserait ses fidèles, pour les recevoir dans la béatitude, [...] au Ciel ou sur la Terre ’. Avec confiance, il a déclaré : “ Car alors la Terre entière sera un Paradis. ”

Le Paradis : au ciel ou sur la terre ?

Comme Milton, bon nombre de personnes croyantes pensent qu’elles seront un jour récompensées pour avoir dû endurer sur terre des souffrances et subir des horreurs. Mais où recevront-​elles cette récompense ? Au ciel ou sur la terre ? Pour certains, ce ne peut être sur la terre. D’après eux, les hommes ne connaîtront la “ béatitude ”, le bonheur suprême, qu’après avoir quitté la terre pour vivre dans le monde des esprits.

Colleen McDannell et Bernhard Lang, auteurs du livre Heaven—A History, expliquent qu’Irénée, théologien du IIsiècle de notre ère, était persuadé que la vie dans un paradis rétabli “ ne serait pas dans un lointain royaume céleste, mais sur la terre ”. Toujours d’après ce livre, si des chefs religieux comme Jean Calvin et Martin Luther espéraient aller au ciel, ils n’en croyaient pas moins que “ Dieu renouvellerait la terre ”. Des personnes appartenant à d’autres religions ont partagé des convictions semblables. Les auteurs du même livre précisent également que des Juifs étaient certains qu’au moment voulu par Dieu, tous les problèmes humains ‘ seraient effacés, et qu’on mènerait sur terre une vie pleinement satisfaisante ’. Selon une croyance perse antique, “ la terre sera rétablie dans son état originel et les gens vivront de nouveau dans la paix ”, ajoute L’encyclopédie de la mythologie et de la religion du Moyen-Orient (angl.).

Qu’est-​il advenu de l’espérance d’un paradis terrestre ? Est-​il prévu que notre existence sur terre ne soit que passagère ? Ne doit-​elle être qu’“ une courte, et souvent malheureuse, étape ” dans notre voyage vers le monde spirituel, comme le soutenait Philon, philosophe juif du Ier siècle ? Ou bien Dieu avait-​il un autre dessein lorsqu’il a créé une terre paradisiaque et qu’il y a placé les humains ? Les humains peuvent-​ils atteindre véritablement l’épanouissement spirituel et la “ béatitude ” ici même, sur la terre ? Pourquoi ne pas examiner ce que dit la Bible à ce sujet ? Sans doute en déduirez-​vous, comme des millions d’autres personnes, qu’il est tout à fait raisonnable de croire que le Paradis terrestre sera rétabli.

[Illustration, page 3]

Le poète John Milton croyait que le Paradis serait reconquis.

 [Crédit photographique, page 2]

COUVERTURE : Terre, U.S. Fish & Wildlife Service, Washington, D.C./NASA

[Crédits photographiques, page 3]

Terre : U.S. Fish & Wildlife Service, Washington, D.C./NASA ; John Milton : Leslie’s