Aller au contenu

Aller à la table des matières

Nos lecteurs nous écrivent

Nos lecteurs nous écrivent

 Nos lecteurs nous écrivent

Un malade dans la famille Nous avons trois enfants. L’un d’eux est trisomique et un autre est atteint de drépanocytose. Récemment, ce dernier a eu une crise si aiguë qu’il a fallu l’hospitaliser. Cela a été très dur pour chacun de nous. Quand j’ai reçu le numéro du 22 mai 2000 de Réveillez-vous ! qui contenait le dossier “ Un malade dans la famille ”, j’ai eu le sentiment que Jéhovah répondait à mes prières. Ces articles nous ont donné, à ma femme et à moi, le courage de continuer d’avancer. Ils ont aussi fortifié notre espérance que bientôt plus personne ne dira : “ Je suis malade. ” — Isaïe 33:24.

E. M., Brésil

Nous avons un fils de 19 ans qui souffre de schizophrénie. Nous avons vu de nombreux livres qui traitent de cette maladie, mais nous n’avons jamais rien lu qui en parle en se mettant à la place de la famille. Or, ces articles le faisaient. Ils décrivaient exactement le combat et les souffrances qui me déchirent ; c’est comme si mes angoisses avaient été jetées sur le papier.

H. T., Japon

Depuis dix ans maintenant, je souffre d’une maladie chronique évolutive. La façon dont vous avez décrit ce qu’on ressent m’a beaucoup touchée. On perdrait très facilement son équilibre mental et spirituel. Mais les frères de ma congrégation ont montré qu’ils cherchent à comprendre mes souffrances. Par des paroles réfléchies, ils me donnent la force de continuer à vivre.

M. M., Italie

Nous avons lu les articles en famille. Ma fille souffre d’insuffisance rénale ; elle est dialysée depuis cinq ans. C’est extrêmement difficile à vivre. Elle a frôlé tant de fois la mort de près que nous sommes constamment sur le qui-vive, à nous demander quel sera le prochain problème. Mais vos conseils étaient excellents. Il faut savourer chaque jour qui passe. La prière est primordiale aussi. L’idée que Jéhovah comprend mes sentiments m’aide beaucoup.

S. J., États-Unis

Mon cœur a littéralement fondu quand j’ai constaté que quelqu’un comprend ce que signifie avoir une maladie chronique. L’une après l’autre, j’ai vu mes trois petites filles en proie à l’épilepsie, tout comme moi. Ce genre d’articles nous aident à saisir et à manifester la pensée de Christ.

G. L., États-Unis

Anacondas J’habite une région où on trouve des anacondas. Les gens racontent toutes sortes d’histoires sur ces serpents, mais il est difficile de distinguer le vrai du faux. Grâce à votre article intitulé “ Coup de projecteur sur l’anaconda ” (22 mai 2000), je fais la part des choses ; il a répondu à toutes mes questions sur cette merveille de la création.

J. P., Brésil

Jeunes pères Je lis Réveillez-vous ! depuis 25 ans, et il me semble que ce sujet n’avait jamais été traité (“ Les jeunes s’interrogent... Jeunes pères : peuvent-​ils vraiment fuir leurs responsabilités ? ” 22 mai 2000). Il avait été question des mères célibataires, mais pas de la responsabilité des jeunes hommes. J’avais du mal à admettre pourquoi, puisque deux personnes commettent la fornication, seuls la mère et l’enfant en paient les conséquences. Je me suis retrouvée enceinte à 19 ans et le garçon m’a complètement abandonnée. S’il vous plaît, continuez à dire aux jeunes de ‘ fuir la fornication ’. — 1 Corinthiens 6:18.

C. C., Espagne

Théâtre grec Vous ne pouvez imaginer à quel point j’ai apprécié l’article “ Le théâtre d’Épidaure : une merveille intacte ”. (8 juin 2000.) Je pensais qu’il serait profond, et je n’ai pas été déçu. Mais je ne m’attendais pas à ce qu’il contienne autant de perles spirituelles.

K. S., États-Unis