Aller au contenu

Aller au sommaire

Ne perds pas de vue la question la plus importante

Ne perds pas de vue la question la plus importante

« Qu’on sache que toi, dont le nom est Jéhovah, tu es, toi seul, le Très-Haut sur toute la terre ! » (PS. 83:18).

CANTIQUES : 46, 136

1, 2. a) Quelle grande question concerne tous les humains ? b) Pourquoi faut-​il bien comprendre cette question ?

AUJOURD’HUI, pour beaucoup de gens, le plus important dans la vie, c’est l’argent. Tout ce qui les préoccupe, c’est accumuler des richesses ou garder celles qu’ils possèdent. Pour d’autres, le plus important, c’est la famille, la santé, ou la réussite personnelle.

2 Mais il y a une question beaucoup plus importante dans la vie, et qui nous concerne tous : la justification de la souveraineté de Jéhovah. Nous devons faire attention à ne pas perdre de vue cette question capitale. Cela risque d’arriver si on est trop pris par les préoccupations quotidiennes, ou si on laisse le poids des épreuves nous faire oublier à quel point cette question est importante. Par contre, mieux on comprend la question de la justification de la souveraineté de Jéhovah, mieux on est armé contre les difficultés de la vie. Et cela nous rapproche de Jéhovah.

POURQUOI EST-​CE UNE QUESTION CAPITALE ?

3. Que prétend Satan au sujet de la souveraineté de Jéhovah ?

3 Satan a dit que la souveraineté de Jéhovah n’est pas justifiée, c’est-à-dire qu’il n’a pas le droit d’être le Souverain de l’univers. Satan prétend que Jéhovah gouverne d’une mauvaise façon et qu’il ne donne pas à ses créatures ce qui est le mieux pour elles. D’après lui, les humains seraient bien plus heureux et en meilleure situation s’ils se gouvernaient eux-​mêmes (Gen. 3:1-5). Il a aussi laissé entendre qu’aucun humain n’est sincèrement fidèle à Jéhovah et que, face à des épreuves suffisamment grandes, tout humain rejetterait la souveraineté de Jéhovah (Job 2:4, 5). Jéhovah laisse donc passer du temps pour que l’Histoire humaine finisse par révéler la vérité : la vie sans sa domination juste est une catastrophe.

4. Pourquoi la question de la souveraineté doit-​elle être réglée ?

4 Jéhovah sait que les accusations de Satan sont des mensonges. Alors pourquoi a-​t-​il laissé l’affaire durer, en donnant à Satan le temps d’essayer de prouver ses idées ? Parce que la question concernait tous les anges et tous les humains (lire Psaume 83:18). Les premiers humains, Adam et Ève, et beaucoup d’autres après eux ont rejeté la souveraineté de Jéhovah. Certaines de ses créatures auraient pu se dire que le Diable avait peut-être raison. Tant que la question n’est pas réglée dans l’esprit des humains et des anges, il y aura toujours des désaccords entre les nations, les races, les tribus, les familles et les personnes. Mais quand la souveraineté de Jéhovah sera justifiée, toutes ses créatures se soumettront pour toujours à sa domination juste. La paix sera rétablie dans tout l’univers (Éph. 1:9, 10).

5. Comment pouvons-​nous participer à la justification de la souveraineté de Jéhovah ?

5 La souveraineté de Jéhovah sera justifiée. Par contre, la domination exercée par Satan et les humains échouera totalement et sera supprimée. Par l’intermédiaire du Royaume messianique, la domination de Dieu sera une réussite. Les hommes et les femmes fidèles auront prouvé qu’il peut y avoir des humains intègres, qui prennent parti pour la souveraineté de Dieu (Is. 45:23, 24). Veux-​tu être du nombre des partisans fidèles de la souveraineté de Jéhovah ? Sûrement ! Pour cela, tu dois bien comprendre à quel point cette question est importante.

LA JUSTIFICATION, PLUS IMPORTANTE QUE NOTRE SALUT

6. Quelle est l’importance de la justification de la souveraineté de Jéhovah ?

6 Comme on l’a dit, la justification de la souveraineté de Jéhovah est une question essentielle qui concerne les humains. Elle est plus importante que le bonheur personnel de chaque humain. Cela veut-​il dire que notre salut ne compte pas, ou que Jéhovah ne se soucie pas vraiment de nous ? Pas du tout. Comment le savons-​nous ?

7, 8. Quel est le rapport entre la justification de la souveraineté de Dieu et la réalisation de ses promesses ?

7 Jéhovah nous aime profondément. Nous sommes si précieux à ses yeux qu’il a volontiers sacrifié la vie de son Fils pour rendre possible notre salut, c’est-à-dire pour pouvoir nous sauver et nous donner la vie éternelle (Jean 3:16 ; 1 Jean 4:9). S’il ne tenait pas ses promesses, cela donnerait à Satan un prétexte pour le traiter de menteur qui prive les humains de bonnes choses, et donc gouverne de façon injuste. Et cela donnerait raison aux opposants qui se moquent en disant : « Où est sa présence promise ? Oui, depuis le jour où nos ancêtres se sont endormis dans la mort, toutes choses demeurent exactement comme depuis le commencement de la création » (2 Pierre 3:3, 4). C’est pourquoi Jéhovah veillera à ce que la justification de sa souveraineté englobe le salut des humains obéissants ! (lire Isaïe 55:10, 11). De plus, la domination de Jéhovah a pour base l’amour. Nous pouvons donc être sûrs qu’il aimera toujours ses serviteurs fidèles, et qu’ils seront toujours précieux pour lui (Ex. 34:6).

8 En disant que la souveraineté de Jéhovah est plus importante, nous ne disons pas que nous ne valons rien pour lui ou que notre salut ne compte pas. Nous précisons simplement ce qui est le plus important entre la souveraineté de Dieu et notre salut. C’est nécessaire d’avoir cette vision correcte des choses pour ne pas perdre de vue la question capitale et pour prendre parti pour la domination juste de Jéhovah.

UNE LEÇON DONNÉE À JOB

9. Qu’est-​ce que Satan a dit au sujet de Job ? (voir l’illustration du titre).

9 Le livre de Job, un des premiers textes bibliques à avoir été écrits, montre clairement quelle question est la plus importante. Nous y lisons que Satan a dit à Jéhovah, en quelque sorte : « Si Job subit d’intenses souffrances, il te rejettera. S’il te plaît, fais-​le souffrir toi-​même ! » Jéhovah n’a pas fait cela, mais il a permis à Satan d’éprouver Job. Il a dit : « Tout ce qui est à lui est en ta main » (lire Job 1:7-12). En peu de temps, Job a perdu ses serviteurs, ses moyens d’existence, et ses dix enfants bien-aimés. Satan s’est arrangé pour que ces épreuves semblent venir de Dieu lui-​même (Job 1:13-19). Ensuite, il a infligé à Job une maladie douloureuse et horrible à voir (Job 2:7). La détresse de Job a été aggravée par les paroles décourageantes de sa femme et de trois faux amis (Job 2:9 ; 3:11 ; 16:2).

10. a) Comment Job s’est-​il montré intègre envers Dieu ? b) Quel mauvais raisonnement Job a-​t-​il eu ?

10 Que s’est-​il passé ensuite ? L’accusation de Satan s’est révélée complètement fausse : Job n’a pas rejeté Dieu (Job 27:5). Mais pendant un temps, il a perdu de vue ce qui était le plus important. Il n’a pensé qu’à se justifier, en répétant qu’il n’avait rien fait de mal. Il a même réclamé une explication sur la raison de ses souffrances (Job 7:20 ; 13:24). On pourrait trouver sa réaction logique quand on pense à tout ce qu’il a subi. Mais Dieu a jugé nécessaire de corriger le raisonnement de Job. Que lui a-​t-​il dit ?

11, 12. a) Qu’est-​ce que Jéhovah a fait comprendre à Job ? b) Comment Job a-​t-​il réagi ?

11 Les paroles que Dieu a adressées à Job remplissent quatre chapitres (38 à 41) du livre du même nom. On n’y lit nulle part que Jéhovah ait dit précisément à Job pourquoi il souffrait — comme si Jéhovah devait s’expliquer. Son intention était plutôt de faire comprendre à Job combien il était petit comparé à sa grandeur, et qu’il y avait des questions plus importantes dont il fallait se préoccuper (lire Job 38:18-21). Grâce à cela, Job a pu équilibrer son point de vue.

12 Après tout ce que Job avait subi, Jéhovah a-​t-​il été dur en lui donnant un conseil aussi direct ? Non, et ce n’est pas ce que Job a pensé. Malgré ses souffrances, il a apprécié le conseil. Il a même ajouté qu’il retirait ce qu’il avait dit, en précisant : « Je me repens réellement dans la poussière et dans la cendre. » Le conseil de Dieu, direct mais réconfortant, a été efficace (Job 42:1-6). Avant cela, Job avait aussi été conseillé par le jeune Élihou (Job 32:5-10). Quand Jéhovah a vu que Job réagissait bien à sa réprimande et corrigeait son point de vue, il a dit aux autres que sa fidélité dans l’épreuve lui avait plu (Job 42:7, 8).

13. En quel sens le conseil de Jéhovah a-​t-​il continué d’être utile à Job longtemps après la fin de ses épreuves ?

13 Le conseil de Jéhovah a continué d’être utile à Job, même après la fin de ses épreuves. En quel sens ? Eh bien, même si Jéhovah a béni la dernière partie de la vie de Job plus que la première, Job a certainement eu besoin de temps pour se rétablir et se reconstruire. En effet, même si par la suite il a eu « sept fils et trois filles », ses enfants que Satan avait fait mourir devaient lui manquer (Job 42:12-14). De plus, le souvenir de ses souffrances a dû lui revenir pendant longtemps. Et même s’il a finalement mieux compris la raison de ses épreuves, il s’est peut-être parfois demandé pourquoi il avait fallu qu’il souffre autant. Quoi qu’il en soit, il pouvait méditer sur le conseil de Dieu. Cela l’a sans doute aidé à ne pas perdre de vue le plus important, et ainsi à se sentir consolé (Ps. 94:19).

Regardons au-delà de nos problèmes et restons concentrés sur le plus important (voir le paragraphe 14).

14. Quelle leçon l’histoire de Job nous donne-​t-​elle ?

14 Grâce à l’histoire de Job, nous aussi nous pouvons corriger notre point de vue et trouver de la consolation. D’ailleurs, Jéhovah a fait conserver cette histoire « pour notre instruction, afin que, grâce à notre endurance et à la consolation des Écritures, nous ayons l’espérance » (Rom. 15:4). Quelle leçon ce livre nous donne-​t-​il ? Celle-ci : Ne nous laissons jamais accaparer par les soucis de la vie au point de perdre de vue la justification de la souveraineté de Jéhovah. Alors, comme Job, soutenons la souveraineté de Jéhovah en lui restant fidèles même dans les difficultés.

15. Quand nous endurons fidèlement, quel est le résultat ?

15 Cela nous console de comprendre que notre fidélité est utile. Pourquoi ? Parce que cela signifie que nos épreuves servent à quelque chose. Loin d’indiquer que Jéhovah est mécontent de nous, elles nous donnent l’occasion de montrer que nous soutenons sa souveraineté (Prov. 27:11). Quand nous endurons fidèlement, nous nous sentons « approuvé[s] » par Jéhovah, et cela renforce notre espérance (lire Romains 5:3-5). Le récit de Job confirme que « Jéhovah est plein de tendre affection et miséricordieux » (Jacq. 5:11). Soyons donc convaincus qu’il récompensera tous ceux qui soutiennent sa souveraineté. Voilà qui aide à « endurer pleinement » et à « être patients avec joie » (Col. 1:11).

RESTE CONCENTRÉ SUR LE PLUS IMPORTANT

16. Pourquoi faut-​il se rappeler l’importance de la justification de la souveraineté de Jéhovah ?

16 C’est vrai, cela peut être difficile de se concentrer sur la justification de la souveraineté de Jéhovah. Parfois, on a l’impression d’être écrasé par les problèmes. Et même des problèmes relativement petits peuvent sembler énormes si on y pense tout le temps. C’est pourquoi, dans les difficultés, il faut se rappeler régulièrement que c’est important de soutenir la souveraineté de Dieu.

17. Donne un exemple montrant que la participation régulière à l’œuvre de Jéhovah peut aider à rester concentré sur la question la plus importante.

17 Participer régulièrement à l’œuvre de Jéhovah peut aider à rester concentré sur la question la plus importante. Une sœur nommée Renée avait eu une attaque cérébrale, avait des douleurs chroniques et luttait contre un cancer. Quand elle allait à l’hôpital, elle prêchait au personnel médical, à des patients et à des visiteurs. Une fois, elle a prêché 80 heures en seulement deux semaines et demie d’hospitalisation ! Même à l’approche de la mort, elle n’a pas perdu de vue la souveraineté de Jéhovah. Cela a réduit sa souffrance morale.

18. Donne un exemple illustrant que soutenir la souveraineté de Jéhovah procure des bienfaits.

18 Bien entendu, nous voulons rester concentrés sur la souveraineté de Jéhovah aussi face au stress du quotidien et aux contrariétés. Une autre sœur, Jennifer, a attendu trois jours dans un aéroport l’avion qui devait la ramener chez elle. Les vols étaient annulés les uns après les autres. Se sentant seule et épuisée, elle aurait facilement pu se lamenter sur son sort. Mais elle a demandé à Jéhovah de l’aider à communiquer la bonne nouvelle à ceux qui, comme elle, attendaient leur avion. Résultat ? Elle a prêché à de nombreuses personnes et a laissé beaucoup de publications. Elle dit : « Malgré cette situation éprouvante, j’ai senti que Jéhovah m’a bénie et qu’il m’a donné assez de force pour louer son nom. » Ainsi, elle est restée concentrée sur la souveraineté de Jéhovah.

19. Quelle est la position du peuple de Jéhovah vis-à-vis de sa souveraineté ?

19 La vraie religion se différencie des fausses par son soutien de la souveraineté de Jéhovah. Le peuple de Jéhovah soutient cette souveraineté depuis longtemps. À titre individuel, chacun de nous devrait s’efforcer d’en faire autant.

20. Que pense Jéhovah de tes efforts pour soutenir sa souveraineté ?

20 Sois assuré que Jéhovah apprécie beaucoup tes efforts pour soutenir sa souveraineté en le servant fidèlement et en endurant les épreuves (Ps. 18:25). L’article suivant examinera d’autres raisons pour lesquelles la souveraineté de Jéhovah mérite notre soutien entier, et il nous montrera comment nous pouvons la soutenir.