Aller au contenu

Aller au sommaire

106HISTOIRE

Délivrés par un ange

Délivrés par un ange

C’EST un ange qui ouvre ici la porte de la prison. Les hommes qu’il délivre sont les apôtres de Jésus. Voyons pourquoi on les a mis en prison.

Il n’y avait pas longtemps que l’esprit saint avait été répandu sur les disciples de Jésus, et voici ce qui se produisit un après-midi, alors que Pierre et Jean montaient au temple. Là, près de la porte, il y avait un homme infirme depuis sa naissance. On l’installait chaque jour au même endroit, pour qu’il pût mendier de l’argent à ceux qui se rendaient au temple. Voyant arriver Pierre et Jean, il fit appel à leur générosité.

Les deux apôtres le regardèrent. ‘Je n’ai pas d’argent’, lui dit Pierre, ‘mais ce que j’ai, je te le donne: au nom de Jésus, lève-​toi et marche!’ Et il le prit par la main. D’un bond l’homme fut sur ses pieds, et le voilà qui se mit à marcher. Tous restèrent ébahis à la vue de ce miracle extraordinaire.

Alors Pierre dit: ‘C’est par la puissance de Dieu, qui a ressuscité Jésus, que nous avons fait ce miracle.’ Pierre et Jean parlaient encore à la foule quand survinrent des chefs religieux fort mécontents de voir qu’ils proclamaient publiquement la résurrection de Jésus. Ils les firent jeter en prison.

Le lendemain, les chefs religieux se réunirent. Ayant fait venir Pierre et Jean, ainsi que l’homme qui avait été guéri, ils voulurent savoir comment les apôtres avaient fait ce miracle.

‘C’est par la puissance de Dieu, qui a ressuscité Jésus’, leur répondit Pierre. Les prêtres restèrent embarrassés, car ils ne pouvaient nier qu’un miracle extraordinaire avait été accompli. Ils interdirent alors aux apôtres de parler de Jésus et puis ils les relâchèrent.

Les jours passaient et les apôtres continuaient à prêcher et à faire des guérisons. La nouvelle de leurs miracles se répandait. Aussi les gens venaient-​ils en foule vers les apôtres, leur amenant des malades pour qu’ils les guérissent. Saisis de jalousie, les chefs religieux mirent les apôtres en prison.

Mais pendant la nuit, l’ange de Dieu vint ouvrir la porte de la prison. Il dit aux apôtres: ‘Allez dans le temple et là, continuez de parler au peuple.’ Le lendemain matin, les chefs religieux les envoyèrent chercher à la prison. Elle était vide. On retrouva les apôtres au temple, en train d’enseigner. On les conduisit alors à la salle du Sanhédrin.

‘Nous vous avons pourtant formellement interdit de parler de ce Jésus’, leur dirent les chefs religieux, ‘et voilà que vous avez rempli Jérusalem de votre enseignement.’ Mais les apôtres leur répondirent: ‘Il faut obéir à Dieu plutôt qu’aux hommes.’ Ils continuèrent donc d’annoncer la “bonne nouvelle”.

Actes chapitres 3 à 5.