Aller au contenu

Aller au sommaire

81HISTOIRE

Ils comptent sur Dieu

Ils comptent sur Dieu

UN CONVOI de plusieurs milliers de personnes fit le long trajet de Babylone à Jérusalem. Arrivés à destination, les voyageurs constatèrent que Jérusalem n’était qu’un amas de décombres. Tout était à refaire.

Un de leurs premiers soins fut de bâtir l’autel de Jéhovah. Quelques mois après, les anciens exilés commencèrent la construction du temple. Alors se manifesta l’opposition des adversaires, qui essayèrent de provoquer l’arrêt des travaux en effrayant les bâtisseurs. Finalement, ils obtinrent du nouveau roi de Perse qu’il rendît un décret interdisant la construction de la maison de Jéhovah.

Des années passèrent. Il y avait dix-sept ans maintenant que les Israélites étaient revenus de Babylone. Alors Jéhovah envoya les prophètes Aggée et Zacharie pour les engager à la reprise des travaux. Sous l’impulsion de ces deux hommes, les Israélites se remirent à l’ouvrage, malgré l’interdiction.

Alors parut Tattenaï, un fonctionnaire perse. L’homme voulait savoir qui leur avait donné l’autorisation de construire. Les Israélites lui expliquèrent que, lorsqu’ils étaient à Babylone, le roi Cyrus leur avait dit d’aller à Jérusalem et d’y bâtir le temple.

Tattenaï envoya une lettre à Babylone pour savoir si Cyrus, qui était mort, avait bien donné cet ordre. La réponse ne tarda pas: oui, il l’avait bien donné. Et le nouveau roi de Perse d’ordonner en conséquence: ‘Laissez les Israélites bâtir le temple et apportez-​leur votre concours.’ Le temple fut achevé en quatre ans environ; grande fut l’allégresse des Israélites.

De longues années passèrent encore. Il y avait près de 48 ans maintenant que le temple était achevé. Les habitants de Jérusalem étaient pauvres et le temple ne payait pas de mine. À Babylone, l’Israélite Esdras apprit que le temple avait besoin d’être embelli. Savez-​vous ce qu’il fit?

Il se rendit auprès d’Artaxerxès, roi de Perse. Ce bon roi lui remit beaucoup de cadeaux pour Jérusalem. Mais qui aiderait Esdras à les porter? Il s’adressa aux Israélites de Babylone et il y en eut 6 000 qui décidèrent de l’accompagner. Ces volontaires auraient à emporter quantité d’or, d’argent et d’objets précieux.

Esdras était inquiet, car la route n’était pas sûre. L’or et l’argent qu’ils emportaient pouvaient tenter les pillards. Esdras rassembla donc le convoi et tous prièrent Jéhovah, lui demandant de les protéger pendant le long voyage de Babylone à Jérusalem.

Jéhovah les protégea. Après quatre mois de route, le convoi arriva sans encombre à Jérusalem. N’est-​ce pas là une preuve que Jéhovah protège ceux qui comptent sur son aide?

Esdras chapitres 2 à 8.