Aller au contenu

Aller au sommaire

61HISTOIRE

David roi

David roi

SAÜL chercha de nouveau à s’emparer de David. Il prit 3 000 soldats et partit à sa poursuite. David l’apprit. Ayant envoyé des espions, il sut où Saül et sa troupe campaient pendant la nuit. S’adressant alors à deux de ses hommes, il leur dit: ‘Qui veut venir avec moi au camp de Saül?’

‘Moi!’ fit l’un d’eux. C’était Abischaï, fils de Zéruïah, sœur de David. Arrivés sur les lieux, David et Abischaï trouvèrent tout le camp plongé dans le sommeil. Ils y pénétrèrent sans bruit, jusqu’auprès de Saül. Ils prirent la lance et la cruche du roi et se retirèrent sans que personne les aperçût.

Regardez maintenant David et Abischaï. Sortis sans encombre du camp, ils se sont réfugiés au sommet d’une colline. Alors David cria à Abner, chef de l’armée d’Israël, en disant: ‘Abner, où sont la lance et la cruche de ton maître?’

Saül, réveillé, reconnut la voix de David. ‘Est-​ce bien toi, David?’ demanda-​t-​il. Voyez-​vous en bas Abner et Saül?

‘Oui, mon seigneur le roi’, répondit David. ‘Pourquoi le roi veut-​il s’emparer de moi?’ demanda-​t-​il alors. ‘Qu’ai-​je fait de mal? Voici ta lance, ô roi! Qu’un de tes hommes vienne la prendre!’

‘J’ai mal agi’, reconnut Saül. ‘Je me suis conduit sottement.’ Alors David alla son chemin et Saül retourna chez lui. Mais David se dit en lui-​même: ‘Un de ces jours, Saül me tuera. Je vais me sauver au pays des Philistins.’ Ce qu’il fit. David réussit à tromper les Philistins en leur faisant croire que désormais il était leur allié.

Or un jour les Philistins montèrent combattre Israël. Saül et Jonathan périrent dans cette guerre. La nouvelle de leur mort consterna David, qui composa un très beau chant sur eux. On y relève ces mots: ‘Que de peine j’ai pour toi, Jonathan! Comme tu m’étais cher!’

Après cela, David revint en Israël et se fixa à Hébron. Il y eut guerre entre ceux qui s’étaient rangés sous le sceptre d’Isch-Boscheth, fils de Saül, et ceux qui voulaient David pour roi. Ces derniers l’emportèrent. David avait trente ans quand il fut fait roi. Il régna à Hébron pendant sept ans et demi. Parmi les fils qui lui naquirent alors, citons Amnon, Absalom et Adonijah.

Le jour vint où David et ses hommes marchèrent sur Jérusalem afin de s’emparer de cette ville magnifique. C’est Joab, autre fils de Zéruïah, sœur de David, qui engagea le combat. David le récompensa en le faisant chef de son armée. Alors David commença son règne à Jérusalem.

I Samuel 26:1-25; 27:1-7; 31:1-6; II Samuel 1:26; 3:1-21; 5:1-10; I Chroniques 11:1-9.