Aller au contenu

Aller au sommaire

55HISTOIRE

Un petit garçon sert Dieu

Un petit garçon sert Dieu

N’EST-​IL pas charmant, ce petit garçon? Il s’appelle Samuel. Celui qui lui met la main sur la tête est le grand prêtre Éli. Derrière l’enfant se tiennent son père Elcanah et sa mère Hannah. Ils présentent leur fils à Éli.

Le petit Samuel n’a que quatre ou cinq ans. Cependant, il va demeurer au tabernacle de Jéhovah, auprès d’Éli et des autres prêtres. Pourquoi donc Elcanah et Hannah donnent-​ils leur tout jeune fils pour le service du tabernacle?

Quelques années auparavant, Hannah était très malheureuse. C’est parce qu’elle ne pouvait pas avoir d’enfants, elle qui aurait tant voulu être mère. Or un jour qu’elle était venue au tabernacle, elle fit cette prière: ‘Ô Jéhovah, ne m’oublie pas! Si tu me donnes un fils, je promets de t’en faire don pour qu’il te serve toute sa vie.’

Jéhovah exauça la prière d’Hannah, qui devint enceinte et donna le jour à Samuel. Hannah aimait tendrement son petit garçon et lui parla de Jéhovah dès son plus jeune âge. Elle dit à son mari: ‘Dès que l’enfant sera devenu assez grand pour se passer de mon lait, je l’emmènerai au tabernacle afin qu’il y serve Jéhovah.’

Ainsi firent Hannah et Elcanah. Le jeune Samuel, dont l’éducation avait été bien conduite, fut tout heureux de pouvoir servir à la tente de Jéhovah. Chaque année ses parents venaient adorer à cette tente particulière et ils allaient le voir. À chacune de ces visites annuelles, sa mère lui apportait une tunique qu’elle avait faite à son intention.

Les années passaient et le jeune Samuel servait toujours au tabernacle. Il était aimé de Dieu. Mais Hophni et Phinéhas, fils d’Éli, ne valaient rien et donnaient un exemple de désobéissance qui était contagieux. Le devoir d’Éli était de les priver de leurs fonctions de prêtres, mais il n’en fit rien.

Le jeune Samuel ne se laissait pas entraîner par les mauvais exemples qu’il voyait autour de lui. Comme les vrais amis de Dieu n’étaient qu’une poignée en ce temps-​là, il y avait longtemps que Jéhovah n’avait pas parlé à un homme. Mais voici ce qui arriva quand Samuel eut grandi:

Samuel dormait dans le tabernacle, lorsqu’il entendit une voix l’appeler. Il répondit: ‘Me voici!’ Puis il courut près d’Éli et dit: ‘Tu m’as appelé, n’est-​ce pas?’

Éli lui répondit: ‘Je ne t’ai pas appelé; retourne te coucher.’ Samuel alla se coucher.

Samuel s’entendit appeler encore. Il se releva et courut de nouveau près d’Éli. ‘Tu m’as appelé’, lui dit-​il, ‘et me voici!’ Éli lui répondit: ‘Je ne t’ai pas appelé; retourne te coucher.’ Samuel alla se coucher.

Samuel entendit la voix l’appeler pour la troisième fois. Il retourna près d’Éli et dit: ‘Cette fois, tu m’as bien appelé, n’est-​ce pas?’ Alors Éli comprit que c’était Jéhovah qui l’appelait. Aussi lui dit-​il: ‘Va te coucher et, s’il t’appelle encore, tu diras: “Parle, Jéhovah, car ton serviteur écoute.”’

C’est ce que fit Samuel quand la voix l’appela de nouveau. Jéhovah lui révéla alors qu’il allait punir Éli et ses fils. Hophni et Phinéhas périrent dans une guerre contre les Philistins, et Éli, en apprenant la nouvelle, tomba à la renverse et se tua dans sa chute. La parole divine s’était réalisée.

Devenu grand, Samuel fut le dernier juge d’Israël. Quand il fut vieux, les Israélites lui dirent: ‘Donne-​nous un roi.’ Samuel ne voulut pas satisfaire à leur demande, car c’est Jéhovah qui était leur roi. Mais Dieu lui dit d’écouter le peuple.

I Samuel 1:1-28; 2:11-36; 4:16-18; 8:4-9.