Actes des apôtres 28​:​1-31

  • Sur une plage de Malte (1-6)

  • Guérison du père de Publius (7-10)

  • En route pour Rome (11-16)

  • Paul parle à des Juifs de Rome (17-29)

  • Paul prêche avec courage pendant deux ans (30, 31)

28  Une fois en sécurité, nous avons appris que l’île s’appelait Malte+.  Les gens de l’endroit* nous ont témoigné une bonté* remarquable. Ils ont allumé un feu et nous ont tous reçus gentiment, parce qu’il s’était mis à pleuvoir et qu’il faisait froid.  Mais lorsque Paul a ramassé un fagot de bois sec et l’a posé sur le feu, une vipère en est sortie sous l’effet de la chaleur et s’est accrochée à sa main.  Quand les gens de l’endroit ont aperçu la bête venimeuse suspendue à sa main, ils se sont mis à se dire les uns aux autres : « Cet homme est sûrement un meurtrier. Même s’il a réussi à échapper à la mer, la Justice* ne lui a pas permis de rester en vie. »  Cependant, il a secoué la bête pour la faire tomber dans le feu et n’a rien ressenti.  Eux s’attendaient à le voir enfler ou tomber raide mort. Mais après avoir attendu un bon moment et voyant qu’il ne lui arrivait rien, ils ont changé d’avis et se sont mis à dire que c’était un dieu.  Près de cet endroit, il y avait des terres appartenant au principal personnage de l’île, nommé Publius. Cet homme nous a bien accueillis et nous a offert l’hospitalité pendant trois jours.  Or le père de Publius souffrait de dysenterie ; il était alité, avec de la fièvre. Paul est allé le voir, il a prié, posé les mains sur lui et l’a guéri+.  Après cela, les autres habitants de l’île qui étaient malades ont commencé à venir vers Paul et ont été guéris+. 10  Ils nous ont aussi honorés en nous offrant beaucoup de cadeaux et, au moment où nous avons repris la mer, ils nous ont fourni tout ce dont nous avions besoin. 11  Après avoir passé trois mois dans l’île, nous avons embarqué sur un bateau qui portait comme figure de proue les « fils de Zeus* ». Il était d’Alexandrie et avait hiverné dans l’île. 12  Nous avons fait escale à Syracuse, où nous sommes restés trois jours ; 13  puis poursuivant notre route, nous sommes arrivés à Rhegium. Le lendemain, un vent du sud s’est levé, et en deux jours nous sommes parvenus à Puteoli. 14  Là, nous avons trouvé des frères qui ont insisté pour que nous restions avec eux sept jours ; ensuite nous avons pris la direction de Rome. 15  Quand les frères de Rome ont appris que nous arrivions, ils sont venus jusqu’à la Place du Marché d’Appius et aux Trois-Auberges pour nous voir. En les apercevant, Paul a remercié Dieu et a pris courage+. 16  Finalement, nous sommes arrivés à Rome, où l’on a permis à Paul d’avoir un domicile privé et d’y habiter sous la garde d’un soldat. 17  Trois jours plus tard, il convoqua les notables juifs. Quand ils se furent réunis, il leur dit : « Hommes, frères, bien que je n’aie rien fait contre le peuple ou contre les coutumes de nos ancêtres+, j’ai été fait prisonnier à Jérusalem et livré aux Romains+. 18  Après interrogatoire+, ils voulaient me relâcher, car ils n’avaient trouvé contre moi aucun motif de condamnation à mort+. 19  Toutefois, comme les Juifs s’y opposaient, j’ai été obligé d’en appeler à César+, mais pas parce que je voulais accuser ma nation de quoi que ce soit. 20  C’est pour cela que j’ai demandé à vous voir et à vous parler, car c’est en raison de l’espérance d’Israël que je porte ces chaînes+. » 21  Ils lui dirent : « Nous n’avons pas reçu de lettres de Judée à ton sujet, et aucun des frères venus de là-bas n’a rapporté ou dit du mal de toi. 22  Mais il nous semble approprié d’entendre de ta bouche ce que tu penses, car nous savons que partout on parle en mal+ de ce mouvement*+. » 23  Ils convinrent donc d’un jour pour se revoir, et ils vinrent en plus grand nombre encore à l’endroit où il logeait. Et depuis le matin jusqu’au soir, à l’aide de la Loi de Moïse+ et des Prophètes+, il leur donna des explications en rendant pleinement témoignage au sujet du royaume de Dieu, pour les persuader de croire en Jésus+. 24  Certains se mirent à croire ce qu’il disait ; d’autres, non. 25  Comme ils étaient en désaccord les uns avec les autres, ils commencèrent à partir ; Paul se contenta de faire cette remarque : « C’est avec raison que l’esprit saint a dit à vos ancêtres par l’intermédiaire du prophète Isaïe : 26  “Va dire à ce peuple : ‘Vous entendrez, mais vous ne comprendrez rien, et vous regarderez, mais vous ne verrez rien+. 27  En effet, le cœur de ce peuple est devenu insensible ; ils se sont bouché les oreilles et ils ont fermé les yeux, afin de ne pas voir de leurs yeux, ni entendre de leurs oreilles, ni comprendre avec leur cœur, ni revenir à moi pour que je les guérisse+.’” 28  Sachez donc que ce salut* venant de Dieu a été envoyé aux gens des nations+ ; eux l’écouteront, c’est certain+. » 29  ——* 30  Il resta deux années entières dans la maison qu’il louait+, et il accueillait aimablement tous ceux qui venaient le voir, 31  leur prêchant le royaume de Dieu et leur enseignant ce qui concerne le Seigneur Jésus Christ avec une très grande assurance*+, sans rencontrer d’empêchement.

Notes

Ou « de langue étrangère ».
Ou « humanité ».
Grec Dikê ; désigne peut-être la déesse de la justice vengeresse ou la justice en tant que concept.
Voir lexique (Zeus).
Ou « secte ».
Ou « hardiesse », « courage ».