Aller au contenu

Aller au sous-menu

Les Témoins de Jéhovah

Français

Une personne peut-elle décider de ne plus être Témoin de Jéhovah ?

Oui. Une personne peut décider de cesser d’être Témoin de Jéhovah de deux manières différentes :

  • Par une demande officielle. Oralement ou par écrit, une personne peut annoncer sa décision de ne plus être Témoin de Jéhovah.

  • Par sa conduite. Une personne peut adopter une conduite qui la sépare de la communauté des frères (1 Pierre 5:9). Par exemple, elle se joint à un autre mouvement religieux et fait connaître son intention d’en rester membre (1 Jean 2:19).

Et si une personne n’évangélise plus ou n’assiste plus aux offices religieux ? Considérez-vous qu’elle a quitté volontairement votre confession ?

Non. Quitter volontairement notre confession, ou encore s’en retirer volontairement, est différent d’avoir une foi faible. Souvent, ceux qui, pendant un temps, pratiquent épisodiquement leur culte, voire cessent de le pratiquer, ne renient pas pour autant leur foi. Ils sont plutôt découragés. Au lieu de les rejeter, nous les aidons et nous les réconfortons (1 Thessaloniciens 5:14 ; Jude 22). Si une personne le demande, les anciens de la congrégation (ministres du culte) peuvent lui apporter une aide spirituelle (Galates 6:1 ; 1 Pierre 5:1-3).

Cependant, les anciens n’ont pas autorité pour exercer sur quiconque une pression pour qu’il reste Témoin de Jéhovah. Chacun fait son choix en matière de religion (Josué 24:15). Nous pensons que ceux qui adorent Dieu doivent le faire volontairement, de tout leur cœur (Psaume 110:3 ; Matthieu 22:37).