Aller au contenu

Les Témoins de Jéhovah participent-​ils aux opérations de secours après une catastrophe ?

Oui. La plupart du temps, quand une catastrophe se produit, nous portons secours aux victimes. Nous apportons une aide humanitaire aussi bien aux Témoins qu’aux non-Témoins, conformément à cette recommandation que l’on trouve dans la Bible : « Faisons du bien à tous, mais surtout à ceux qui sont nos frères et sœurs dans la foi » (Galates 6:10). Nous nous efforçons également de fournir aux victimes le soutien moral et spirituel dont elles ont tant besoin à ce moment-​là (2 Corinthiens 1:3, 4).

Organisation

Après une catastrophe, les ministres du culte des assemblées locales cherchent à contacter tous les fidèles et les sympathisants pour s’assurer qu’ils sont sains et saufs et pour se renseigner sur leurs besoins. Ensuite, ils transmettent leur bilan au siège national des Témoins de Jéhovah, tout en précisant quels secours d’urgence ont été fournis.

Si les assemblées de fidèles de la région sinistrée ne peuvent se charger des secours à apporter, le Collège central des Témoins de Jéhovah prend les choses en main. Les chrétiens du Ier siècle se sont d’ailleurs organisés d’une manière semblable pour faire face à une famine (1 Corinthiens 16:1-4). Le siège national désigne des comités de secours pour diriger les opérations. Des Témoins d’autres régions se portent volontaires et donnent de leur temps et de leurs ressources (Proverbes 17:17).

Financement

Les dons envoyés aux sièges nationaux des Témoins de Jéhovah sont notamment utilisés pour venir en aide aux victimes de catastrophes (Actes 11:27-30 ; 2 Corinthiens 8:13-15). Ceux qui participent aux opérations de secours sont des bénévoles. Les fonds destinés à ces opérations servent donc uniquement à financer les secours, et non à couvrir des dépenses administratives. Nous faisons très attention à bien utiliser chaque don (2 Corinthiens 8:20).