Sur un vaste territoire qui s’étend à travers la Finlande, la Norvège et la Suède, vit un peuple autochtone qui possède sa propre culture, ses propres traditions et ses propres langues : les Samis. Ces dernières années, les Témoins de Jéhovah ont mené à bien deux projets visant à leur faire connaître le message de la Bible.

Le premier, lancé en automne 2015, a été de traduire des publications et des vidéos basées sur la Bible en langue same *. Le deuxième a consisté à communiquer aux Samis ces informations nouvellement traduites grâce à deux campagnes spéciales. C’est ainsi qu’en 2016 et 2017, les Témoins de Jéhovah ont sillonné la Laponie, cette région isolée peuplée de troupeaux de rennes.

« Un travail de grande valeur pour la communauté »

Durant la campagne spéciale de mai 2017, plus de 200 Témoins de Finlande, de Norvège et de Suède se sont portés volontaires pour se rendre dans de nombreux petits villages lapons, éparpillés sur des milliers de kilomètres carrés. Certains d’entre eux avaient appris quelques expressions en same, ce qui a impressionné la population locale. « Les habitants ont bien réagi à nos modestes efforts pour parler leur langue et ont perçu notre intérêt sincère », raconte Denis, qui est allé à Karigasniemi.

Compte tenu de leur attachement à la nature et à la faune, les Samis ont été particulièrement sensibles à la promesse biblique relative à un paradis sur terre (Psaume 37:11). Par exemple, quand une femme samie s’est mise à étudier la Bible à l’aide de la brochure De bonnes nouvelles de la part de Dieu ! et qu’elle a découvert ce que Dieu va faire pour l’humanité, elle s’est demandé à haute voix pourquoi son ministre religieux ne lui avait jamais parlé d’un paradis sur terre.

Beaucoup de Samis ont exprimé leur gratitude pour les visites des Témoins. Un commerçant a félicité deux sœurs qu’il avait observées. Il leur a dit qu’elles effectuaient « un travail important et de grande valeur pour sa communauté ». Puis il les a invitées à entrer dans son magasin et à prendre toutes les denrées dont elles avaient besoin, et il a refusé de les laisser payer.

Au cours de la campagne, les Samis ont regardé environ 180 vidéos et accepté plus de 500 publications. Ils ont souvent demandé toutes les publications disponibles dans leur langue. De plus, 14 d’entre eux ont commencé à étudier la Bible avec les Témoins de Jéhovah.

« Le travail de professionnels »

Plusieurs Samis qui ont lu les publications des Témoins de Jéhovah ont fait l’éloge de la qualité de la traduction. « Vos publications sont incroyablement bien traduites », a dit Nilla Tapiola, un instituteur membre du conseil d’administration du Parlement sami. Il a expliqué que les publications « sont faciles à lire et bien écrites ». Un Sami qui vit à l’extrémité nord de la Finlande a déclaré : « Elles sont visiblement le travail de professionnels. »

À Karigasniemi, un village situé à la frontière entre la Finlande et la Norvège, les Témoins ont examiné avec une institutrice la première leçon de la brochure De bonnes nouvelles de la part de Dieu !. Impressionnée par la qualité de la traduction, l’institutrice a demandé aux Témoins la permission d’utiliser la brochure dans son école pour enseigner le same.

Plusieurs vidéos et tracts ainsi qu’une brochure ont été traduits en same. Le site jw.org existe dans cette langue depuis le 29 février 2016. Chaque mois, des locuteurs sames consultent le site plus de 400 fois et téléchargent environ 350 fichiers numériques, audio et vidéo.

Tant les Samis que ceux qui leur ont rendu visite ont senti que cette campagne de prédication les avait enrichis. Les Samis ont pu « constater que la Bible peut apporter de nombreux bienfaits pratiques à la communauté samie », ont fait observer Henrick et Hilja-Maria, qui se sont rendus à Utsjoki. Lauri et Inga, qui étaient eux aussi à Utsjoki, ont ajouté : « Cette campagne nous a rappelé que Dieu est impartial. Nous sommes heureux de refléter son amour envers les habitants de ces lieux isolés. »

^ § 3 Il existe plusieurs variantes du same (appelé aussi sami). D’après l’Encyclopædia Britannica, « la plus répandue, le same du nord, est parlée par deux-tiers des Samis ». Les Témoins de Jéhovah traduisent leurs publications en same du nord. Par souci de simplicité, nous utilisons ici le terme « same » pour désigner la langue parlée par la majorité.