Aller au contenu

Des images qui font travailler l’imagination

Dans la plupart de nos publications, des images couleur viennent compléter le texte. Mais cela n’a pas toujours été le cas. Le premier numéro du Phare de la Tour de Sion, paru en 1879, ne comportait aucune image. Pendant des dizaines d’années, nos écrits ont contenu beaucoup de texte, avec juste une illustration ou une photo en noir et blanc de temps en temps.

Aujourd’hui, les images ne manquent pas dans nos publications. Nous avons des artistes et des photographes qui produisent la majorité des illustrations et photos que l’on peut voir sur ce site ou qui sont imprimées. Des recherches soigneuses et approfondies sont nécessaires pour composer des images qui enseignent des vérités historiques et bibliques importantes.

Prenons par exemple l’image qui accompagne cet article. Elle est tirée du chapitre 19 du livre « Rends pleinement témoignage au sujet du Royaume de Dieu ». La scène se passe dans la Corinthe antique. Comme on peut le lire dans le chapitre 18 du livre biblique des Actes, l’apôtre Paul se trouve devant le bêma, ou tribunal. Les documentalistes ont communiqué au peintre des informations sur des découvertes archéologiques concernant l’emplacement et la couleur des structures en marbre du bêma, où Paul a peut-être comparu devant Gallion. Ils ont aussi fourni des renseignements sur les vêtements que portaient les Romains au Ier siècle. Cela a permis à l’artiste de représenter le proconsul Gallion, au centre de l’image, avec un habit impérial : une tunique, une toge bordée de pourpre et des chaussures appelées calcei. Par ailleurs, les recherches réalisées laissaient à penser que, sur le bêma, Gallion était tourné vers le nord-ouest. Ce qui a donné à l’artiste des indications sur la façon de rendre la lumière pour cette scène.

Un système d’archivage efficace

Nous répertorions les images pour garder trace des recherches effectuées et en vue d’une éventuelle réutilisation. Pendant de nombreuses années, les illustrations publiées étaient conservées dans de grandes enveloppes. À chaque publication correspondait une enveloppe. Les photos étaient quant à elles classées par sujet. Tandis que ces archives grossissaient, il devenait de plus en plus difficile de retrouver une image pour la réutiliser.

En 1991, afin de solutionner ce problème que nous étions les seuls à connaître, nous avons créé une base de données disposant d’un système de recherche. Appelée « Image Services System », elle répertorie aujourd’hui plus de 440 000 images. En plus des images parues dans nos publications, des milliers de photos y sont enregistrées pour une future utilisation.

Tout un tas de renseignements sont compilés pour chaque image : les publications où elle a paru, les dates de parution, les noms de toutes les personnes ayant servi de modèles, l’époque représentée, etc. Quand de nouvelles publications sont en cours de préparation, il est très utile de pouvoir trouver rapidement des images appropriées.

Certaines images spécialisées s’obtiennent auprès de sources commerciales, à qui il faut demander un droit d’exploitation. Imaginons que nous ayons besoin d’une photo des anneaux de Saturne pour un article de Réveillez-vous ! Après avoir trouvé une image qui nous convient, nos équipes prennent contact avec le propriétaire pour lui demander l’autorisation de s’en servir. En reconnaissance de notre œuvre mondiale d’enseignement de la Bible, certains nous accordent les droits gratuitement. D’autres réclament que nous les payions ou que nous mentionnions la source. Une fois qu’un accord est conclu, la photo est publiée et enregistrée dans notre base de données.

Quelques-uns de nos écrits sont composés essentiellement d’images. Nous publions par exemple sur ce site « La Bible en bande dessinée ». Citons aussi des brochures en couleurs, comme Écoutez Dieu, qui enseignent des leçons importantes en peu de mots et qui sont mises en ligne ou imprimées. En tout cas, ces publications et le reste de nos écrits disponibles sur le Net ou sur papier mettent toujours en valeur la Bible.