Dans certains pays en développement, les aveugles n’ont pas les mêmes avantages qu’ailleurs dans le monde. Ils sont parfois exclus par la société et ne reçoivent pas l’aide dont ils ont besoin pour des activités que ceux qui voient considèrent comme ordinaires. Par exemple, il peut leur être particulièrement difficile d’aller au marché pour acheter de la nourriture, de prendre le bus ou de manipuler de l’argent. Lire peut aussi être un problème : tous les aveugles ne lisent pas le braille, et ceux qui le lisent ont souvent du mal à trouver des ouvrages dans leur langue.

Depuis plus de 100 ans, les Témoins de Jéhovah produisent des publications bibliques pour les aveugles. Il y a peu, ils ont expédié du matériel d’impression et de reliure des Pays-Bas vers le Malawi afin que des ouvrages en braille soient disponibles en chichewa, une langue parlée dans ce pays.

Leo, qui se dépense à la filiale des Témoins de Jéhovah du Brésil, a de l’expérience dans la production d’ouvrages en braille. Il s’est rendu au Malawi pour aider une équipe de cinq personnes à apprendre comment utiliser le matériel reçu et le logiciel de transcription en braille mis au point par les Témoins. Pour que ce logiciel transcrive le texte en braille chichewa, les utilisateurs doivent installer une table de conversion qui contient les caractères chichewa et les caractères braille. Le logiciel convertit le texte en braille et met en forme la publication de manière à en faciliter la lecture. Voyez ce qu’ont déclaré certains habitants du Malawi à propos des publications en braille ainsi produites.

Munyaradzi est une jeune aveugle qui travaille à temps partiel comme animatrice de sa propre émission de radio. Elle passe également 70 heures chaque mois à enseigner la Bible. Elle fait cette remarque : « Avant, les publications en braille que je recevais étaient en anglais. Mais j’ai été vraiment touchée de les avoir dans ma langue maternelle. Je remercie mes compagnons Témoins de toutes les dépenses et de tous les efforts qu’ils ont faits pour nous fournir des publications en braille dans notre langue. Ça montre que nous ne sommes pas oubliés et qu’on nous accorde de l’importance. »

Francis est un Témoin aveugle du nord du Malawi. Avant, il fallait que les autres lui fassent la lecture. Quand il a reçu ses premières publications en braille chichewa, il s’est exclamé : « J’ai l’impression de rêver. C’est merveilleux ! »

Loyce, également aveugle, est évangélisatrice à plein temps. Elle a aidé 52 personnes à améliorer leur vie. Comment ? Elle se sert de publications en braille pour enseigner la Bible, tandis que ses étudiants utilisent les éditions imprimées. Tous ces ouvrages sont produits par les Témoins de Jéhovah.

Loyce donne un cours biblique.

Leo, le formateur venu du Brésil dont on a parlé plus haut, déclare : « On ressent une immense satisfaction à tendre aux aveugles une publication biblique en braille et à voir leur réaction quand ils se rendent compte qu’elle est dans leur langue. Beaucoup ont dit qu’ils étaient reconnaissants à Jéhovah et heureux de pouvoir se préparer tout seuls pour l’évangélisation et les offices. Ils n’ont plus besoin qu’on leur fasse la lecture. Maintenant, leur étude individuelle est vraiment individuelle. Ils sont mieux à même d’aider leur famille à grandir spirituellement. Grâce à ces ouvrages, ils se rapprochent de Jéhovah. »