Durant les 28 années écoulées, plus de 11 000 Témoins de Jéhovah ont quitté leur chez-eux et même le pays où ils vivaient pour participer à des travaux de construction dans 120 pays. Tous ont été heureux de donner de leur énergie et d’apporter leurs compétences, à plein temps et bénévolement.

Beaucoup se sont rendus sur le site de construction à leurs propres frais. Certains ont offert leurs services pendant leurs vacances. D’autres ont demandé un congé à leur employeur, renonçant à d’importants revenus.

Personne n’obligeait ces Témoins à faire ces sacrifices, mais ils se sont portés volontaires pour promouvoir la prédication mondiale de la bonne nouvelle du Royaume (Matthieu 24:14). Ils ont construit des bâtiments de bureau et d’habitation, ainsi que des locaux destinés à l’impression de bibles et d’ouvrages bibliques. Ils ont également construit des lieux de culte, comme des Salles d’assemblées d’une capacité de 10 000 places et des Salles du Royaume d’une capacité de 300 places.

À ce jour, il y a toujours des travaux de construction en cours. Quand les bénévoles arrivent sur le chantier, le siège national des Témoins de Jéhovah veille à ce qu’ils soient logés, nourris et blanchis, et à ce que leurs autres besoins soient comblés. Les Témoins de l’endroit ont eux aussi la joie de participer aux travaux.

Afin de coordonner toutes les opérations, un programme international a été mis en place en 1985. Pour participer à ce programme, les bénévoles doivent être Témoins de Jéhovah et avoir entre 19 et 55 ans. Ils doivent également s’y connaître dans au moins un métier du bâtiment. Généralement, une mission dure de deux semaines à trois mois, même si parfois elle se prolonge jusqu’à un an ou plus.

Et les femmes des bénévoles ? Certaines reçoivent une formation : elles apprennent à lier les fers à béton, à carreler, à poncer ou à peindre. D’autres préparent les repas ou nettoient les logements.

De retour chez eux, certains bénévoles, heureux d’avoir été choisis pour une mission, envoient une lettre de remerciement. Un couple a écrit : « Nous vous remercions du fond du cœur pour la chance que nous avons eue de travailler au siège de Hongrie, à Budapest. Les Témoins hongrois ont été si gentils et si reconnaissants ! Ça a été très difficile de leur dire au revoir au bout d’un mois. Mais c’est toujours comme ça. Nous espérons pouvoir y retourner au printemps. À la fin de chaque mission, on a l’impression d’avoir passé le plus beau mois de notre vie. »