Aller au contenu

Protection de la nature à Chelmsford

En Grande-Bretagne, les Témoins de Jéhovah ont commencé la construction de leur nouveau siège national près de Chelmsford, dans le comté d’Essex. Cet endroit pittoresque abrite de nombreuses espèces sauvages protégées par une loi édictée en 1981 au Royaume-Uni (the Wildlife and Countryside Act). Que font les Témoins de Jéhovah pour appliquer cette loi et protéger ces espèces pendant les travaux ?

Fabrication d’une passerelle pour les loirs

Avec du bois recyclé du chantier, les Témoins ont fabriqué des petits abris pour attirer les loirs muscardins hors de la zone des travaux. Ils ont aussi fabriqué pour eux une passerelle suspendue au-dessus de la nouvelle route d’accès au site pour qu’ils rejoignent en toute sécurité leur habitat, fait d’arbres et de haies. De plus, les Témoins respectent un programme d’entretien des haies spécialement élaboré pour le bien-être des loirs. Durant la période d’hibernation, on élague à chaque fois une partie différente des haies. Cette méthode permet de moins gêner les loirs, car elle protège leur habitat et leur garantit une ressource permanente de nourriture à proximité.

Installation d’abris pour les loirs

Les Témoins protègent aussi les couleuvres à collier, les lézards vivipares et les orvets, une espèce de lézard sans membres. Des écologistes ont récupéré ces reptiles sous des tuiles qui avaient été installées pour leur servir de refuge temporaire et les ont déplacés dans un endroit en sécurité, à l’écart du chantier. Le nouvel habitat de ces reptiles comprend des cavités pour l’hibernation et une clôture spéciale. Les Témoins contrôlent régulièrement cette clôture pour être sûrs que les reptiles ne reviennent pas dans la zone de construction, où ils pourraient être blessés.

Un loir muscardin

Pour éviter de perturber les activités nocturnes des chauves-souris vespertilionidés, le chantier est équipé d’installations fonctionnant avec des lampes LED, qui limitent la propagation de la lumière. Ces luminaires s’allument grâce à des détecteurs de mouvement, ce qui permet de maintenir le plus possible les chauves-souris dans l’obscurité. La nuit, elles cherchent souvent leur nourriture dans les haies autour du chantier. La plupart des haies vont donc être conservées, et plus de deux kilomètres et demi supplémentaires vont être plantés. Comme il était inévitable de défricher le site en abattant certains arbres, les ouvriers ont installé des boîtes pour compenser la perte de nichoirs potentiels.

Installation de nichoirs pour les chauves-souris

Les Témoins protègent un grand nombre d’arbres précieux, appelés arbres vétérans, en évitant de circuler avec les engins de chantier près des endroits où poussent leurs racines. Les arbres vétérans abritent de nombreuses espèces d’invertébrés, de chauves-souris et d’oiseaux. Par tous ces moyens, les Témoins sont déterminés à continuer de protéger l’environnement à Chelmsford.