Il y a 40 ans, le 2 février 1973, de nouvelles presses installées à Wallkill (États-Unis) se sont mises à produire les revues La Tour de Garde et Réveillez-vous !

Dix ans plus tôt, les Témoins de Jéhovah avaient acheté à Wallkill une exploitation agricole pour fournir en nourriture leur siège mondial à Brooklyn, un quartier de New York. Mais désormais, la propriété serait aussi utilisée pour produire une nourriture différente : une nourriture spirituelle (Matthieu 24:45-47).

Ferme de la Watchtower, Wallkill (État de New York), début des années 1970.

Philip Wilcox, qui était à l’époque responsable de la salle des presses, se souvient bien du premier jour où elles ont tourné à Wallkill : « On avait mis un mois à assembler les rotatives à grande vitesse. Et maintenant, elles étaient prêtes ! On les a alors mises à l’essai. En peu de temps, on a imprimé quelques milliers de revues. On les a envoyées à l’imprimerie de Brooklyn, et de là elles ont été expédiées aux congrégations qui avaient demandé à en recevoir. On était déterminés à ne pas en gaspiller une seule. »

Les Témoins de Jéhovah ont construit cette nouvelle imprimerie dans le but de développer leurs activités d’impression — déjà intenses — à Brooklyn. Au début des années 1970, la demande de publications bibliques dépassait régulièrement la capacité de production des presses. C’est pourquoi l’imprimerie de Brooklyn avait mis en place une équipe de nuit.

En haut : Installation de la première presse MAN à Wallkill, janvier 1973. En bas : Alimentation en papier de la presse MAN.

Une fois que le premier des bâtiments destinés à accueillir l’imprimerie à Wallkill a été achevé, il abritait, en plus d’une Salle du Royaume, quatre presses et des installations d’expédition. Toutefois, avant que l’imprimerie ne tourne à plein rendement, on a commencé à construire un deuxième bâtiment, plus grand et touchant le premier. La demande d’ouvrages bibliques était tellement importante que six presses supplémentaires ont été installées dans le deuxième bâtiment, avant même qu’il ne soit complètement terminé.

Au fil du temps, les techniques d’impression se sont modernisées et la demande de publications bibliques a augmenté. Pour faire face à ces changements, il a fallu rééquiper et agrandir l’imprimerie de Wallkill plusieurs fois. Des rotatives offset à grande vitesse ont remplacé les presses typographiques vieillissantes des années 1980.

En 2004, l’imprimerie de Brooklyn a fermé, et pour la première fois, des livres ont été produits à Wallkill. En 2010, l’impression des revues a migré encore plus vers le nord. En effet, depuis cette année-là, c’est le siège des Témoins de Jéhovah du Canada qui s’en charge, grâce à une nouvelle presse pouvant imprimer 200 000 revues à l’heure.

En haut : Préparation des cahiers pour la chaîne de reliure de Wallkill, 2005. En bas : Ferme de la Watchtower, Wallkill (État de New York), 2013.

Aujourd’hui, l’imprimerie de Wallkill est fortement automatisée et hypermoderne ; 280 bénévoles, hommes et femmes, s’y dépensent. L’année dernière, plus de 17 millions de livres et de bibles y ont été imprimés. En plus de leurs imprimeries en Amérique du Nord (à Wallkill, au Canada et au Mexique), les Témoins de Jéhovah possèdent 12 imprimeries, situées en Afrique, en Asie, en Australie, en Europe et en Amérique du Sud. Leur objectif ? Combler les besoins spirituels de millions de personnes (Matthieu 5:3).