Aller au contenu

L’un après l’autre, des prisonniers transforment leur vie

En Espagne, 68 prisons reçoivent la visite de Témoins de Jéhovah, qui donnent des cours bibliques à 600 détenus.

Parmi ces Témoins figure Miguel, qui a passé 12 ans derrière les barreaux avant de devenir Témoin. Aujourd’hui, il retourne à la prison chaque semaine. Pourquoi ? Pour aider des prisonniers à transformer leur vie, tout comme lui a été aidé.

Au cours des huit dernières années, Miguel a enseigné la Bible à de nombreux prisonniers. « Je suis fier d’apporter mon aide à des détenus de la prison où j’ai été, dit-il. Quand je vois qu’ils ont envie de quitter le monde de la délinquance, ça me rend vraiment heureux. »

Lorsque Miguel avait quatre ans, son père est mort, renversé par un conducteur en état d’ivresse. Sa mère a donc dû travailler de longues heures pour combler les besoins de la famille.

Miguel et son frère aîné ont commencé à manquer l’école, puis à cambrioler des maisons et à fracturer des voitures. À 12 ans, Miguel était un petit délinquant. À 15 ans, il se faisait beaucoup d’argent en revendant de la drogue. Mais en raison de sa dépendance coûteuse à l’héroïne et à la cocaïne, il a commis de plus en plus de vols. À partir de l’âge de 16 ans, il a enchaîné les allers-retours en prison et est vite devenu un criminel endurci. « J’étais persuadé que je mourrais en prison ou alors à cause d’une overdose, témoigne Miguel. Je me sentais pris au piège comme une mouche dans une toile d’araignée. »

Mais en 1994, alors que Miguel était en prison, un de ses amis a demandé à un Témoin de Jéhovah de lui écrire une lettre. En lisant cette lettre, Miguel a appris que Dieu a l’intention de faire de la terre un paradis. Le Témoin l’a encouragé à apporter des changements dans sa vie s’il voulait voir cette promesse se réaliser. « Ses mots m’ont touché, raconte Miguel. Ce jour-là, ma vie a basculé. J’ai décidé d’étudier la Bible, même si je savais que ça ne serait pas facile. »

Pas facile en effet, et pour cause : Miguel était accro à la drogue et au tabac. Les deux s’obtenaient sans problème dans l’établissement. Et tous les jours, son compagnon de cellule lui proposait de la drogue. Miguel a prié continuellement pour avoir la force de vaincre sa dépendance, et finalement, il y est arrivé.

Trois mois plus tard, Miguel s’est mis à parler de ses croyances à d’autres détenus. L’année suivante, il a été libéré et s’est fait baptiser Témoin de Jéhovah. Puis il a voulu se marier, mais... un mois avant le mariage, il a été condamné à dix ans de prison supplémentaires pour diverses affaires qui le rattrapaient. Toutefois, au bout de trois ans et demi, il a été relâché pour bonne conduite, et le mariage a eu lieu ! Miguel n’a jamais replongé dans la délinquance.