QUEL genre de sécurité un mari doit-il apporter à sa femme ? De par leur éducation, beaucoup pensent que le premier rôle d’un mari est d’assurer la sécurité financière de sa famille. Cependant, certaines femmes qui possèdent de nombreux biens matériels éprouvent malgré tout un sentiment d’insécurité sur le plan affectif, voire vivent dans la crainte. Par exemple, Rosa, une Espagnole, déclare au sujet de son mari : « Avec les autres, c’était un homme charmant, mais à la maison, il était dur. » Joy, du Nigéria, témoigne : « Quand je n’étais pas d’accord avec mon mari, il me disait : “Je suis ton mari. Tu dois faire tout ce que je te dis !” »

Comment un mari peut-il remplir son rôle avec amour ? Comment peut-il faire de son foyer « un lieu de repos » pour sa femme, un lieu où elle se sentira en sécurité ? (Ruth 1:9).

CE QUE LA BIBLE DIT AU SUJET DE L’AUTORITÉ DU MARI

Bien que mari et femme aient la même valeur aux yeux de Dieu, la Bible explique que chacun des deux a un rôle différent au sein de la famille. Romains 7:2 déclare qu’une femme mariée se trouve sous « la loi de son mari ». De même qu’une entreprise nomme quelqu’un à sa tête pour gérer ses affaires, Dieu a établi le mari « chef de la femme » (1 Corinthiens 11:3). C’est donc au mari de prendre la direction du foyer.

Maris, comment devez-vous exercer l’autorité que Dieu vous a confiée ? La Bible répond : « Continuez à aimer vos femmes, comme le Christ aussi a aimé la congrégation » (Éphésiens 5:25). En effet, même si Jésus Christ ne s’est jamais marié, son exemple peut vous aider à devenir de meilleurs maris. Voyons comment.

UN MODÈLE PARFAIT POUR LES MARIS

Jésus cherchait à réconforter les autres et à alléger leur charge. Jésus a promis à tous ceux qui étaient écrasés sous le poids de problèmes personnels : « Venez à moi, [...] et moi je vous réconforterai » (Matthieu 11:28, 29). Souvent, il soulageait leurs souffrances physiques et leur offrait un réconfort spirituel. Pas étonnant que de nombreuses personnes aient été attirées par lui, convaincues qu’il rendrait leur charge plus légère !

Comment les maris peuvent imiter Jésus. Cherchez des moyens d’alléger la charge de travail de votre femme. Certaines épouses ont le même sentiment que Rosa, qui déplore  : « Pour mon mari, je n’étais rien d’autre qu’une servante. » À l’opposé, Kweku, un homme heureux en mariage, explique : « Je demande régulièrement à ma femme comment je peux l’aider. Je l’aime, alors je prends souvent l’initiative de participer aux tâches ménagères. »

Jésus était attentionné et compréhensif. Une pauvre femme souffrait depuis 12 ans d’un grave problème de santé. Ayant entendu parler des pouvoirs miraculeux de Jésus, elle se disait : « Si je touche ne serait-ce que ses vêtements de dessus, je serai rétablie. » Et elle avait raison. Elle s’est approchée de lui, a touché la frange de son vêtement et a été guérie aussitôt. Des observateurs se sont certainement arrêtés sur le fait qu’elle n’avait pas le droit d’agir de cette façon, mais Jésus, lui, a compris qu’elle était désespérée *. Avec gentillesse, il l’a rassurée : « Ma fille, [...] sois guérie de ta pénible maladie. » Non seulement il a évité de la mettre dans l’embarras ou de lui  faire des reproches, mais en plus il a montré qu’il comprenait sa souffrance. Jésus a ainsi révélé quel genre d’homme il était, un homme compatissant (Marc 5:25-34).

Comment les maris peuvent imiter Jésus. Quand votre femme ne se sent pas bien, redoublez de considération et soyez patient. Essayez de vous mettre à sa place et de comprendre ses réactions. Ricardo explique : « Lorsque je remarque que ma femme est facilement irritable, je fais un effort particulier pour ne pas dire des choses qui pourraient l’affecter encore plus. »

Jésus parlait avec ses disciples. Jésus avait beaucoup de conversations profondes avec ses amis. Il a d’ailleurs déclaré : « Toutes les choses que j’ai entendues de mon Père, je vous les ai fait connaître » (Jean 15:15). Il est vrai qu’il désirait parfois se retrouver seul pour méditer et prier. Mais il a souvent fait part de ses sentiments les plus intimes à ses disciples. La nuit précédant son exécution comme un vulgaire criminel, il leur a dit avec franchise qu’il était « profondément attrist[é] » (Matthieu 26:38). Même si ses amis le décevaient parfois, Jésus n’a jamais cessé de leur parler (Matthieu 26:40, 41).

Méditer sur l’exemple de Jésus peut vous aider à devenir un meilleur mari et un meilleur père.

Comment les maris peuvent imiter Jésus. Dites à votre femme ce que vous pensez et ressentez. Une épouse pourrait se plaindre que son mari n’ait aucun problème à parler en public, mais qu’il reste silencieux à la maison. À l’inverse, notez ce qu’éprouve Ana lorsque son mari se confie à elle : « Je ressens vraiment son amour pour moi et je me sens proche de lui. »

N’utilisez pas le silence comme une arme pour punir votre femme. « Quand mon mari était fâché contre moi, raconte une femme, il refusait de me parler pendant des jours. Du coup, je me sentais coupable et méprisée. » De son côté, Edwin essaie d’imiter l’exemple de Jésus : « Quand quelque chose m’énerve, je ne réagis pas tout de suite. J’attends le moment approprié pour mettre les choses au clair. »

Joy, citée au début de l’article, a vu des changements chez son mari depuis qu’il s’est mis à étudier la Bible avec les Témoins de Jéhovah. Elle observe : « Il s’est amélioré. Il fait de gros efforts pour imiter Jésus et être un mari plus attentionné. » Des millions de couples tirent profit de la même instruction biblique. Voulez-vous en bénéficier, vous aussi ? Demandez une étude gratuite de la Bible à un Témoin de Jéhovah.

^ § 10 Selon la Loi mosaïque, sa maladie rendait cette femme impure sur le plan religieux, ainsi que ceux qu’elle touchait (Lévitique 15:19, 25).